Action, Ciné-Asia, Corée du Sud

THE THIEVES (2013)


The Thieves

Synopsis : Quatre voleurs professionnels ont fait de l’escroquerie un art de vivre. Fraîchement sortie de prison, la spécialiste des coffres forts rejoint la fine équipe lorsque le cerveau de la bande convoque ses anciens partenaires pour participer au casse du siècle. Pour mener à bien l’opération, quatre autres voleurs sont recrutés. Leur cible : un diamant de 20 millions de $.

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateurs : Choi Dong-hoon
Scénario : Choi Dong-hoon, Lee Gi-cheol
Titre d’origine : Do-dook-deul, 도둑들
Titre français : Les Braqueurs
Acteurs : Gianna Jun, Hae-suk Kim, Kim Hye-su, Jang Hyuk, Soo Ae, Park Hyo-ju, Kim Yoon-seok
Genre : Action
Durée : 2h10min
Année de production : 2013

Notre commentaire : Au début du film, « The Thieves« , se présente avec une forte ressemblance à « Ocean’sEleven« , avec son casting de stars en provenance de Corée du Sud et de Hong Kong, combinant leurs forces pour ce qui apparaît comme le point central de l’histoire, un casse dans un casino et le vol d’un bijou. Mais au lieu de se limiter à un simple hold-up comme point central pour tous les personnages, « The Thieves » se veut beaucoup plus complexe que cela. Les différents membres de l’équipe ayant leur propre capacité spécifique, cela offre bon nombre de rebondissements au fur et à mesure que l’histoire progresse. On se régale de voir le développement habituel de l’intrigue, avec les trahisons et les motivations contradictoires des uns et des autres. L’histoire est relativement complexe du fait de la myriade de personnages impliqués. Il est donc nécessaire de rester concentré, surtout que le réalisateur utilise des flash-backs de manière a positionner les différents protagonistes, les uns par rapport aux autres. Le rythme du récit ne retombe jamais, entremêlant des moments d’adrénaline avec des scènes plus calme. Le casse en lui-même est précédé par la phase de préparation. Dans cette histoire où il n’y a pas d’honneur parmi les voleurs, les émotions ont aussi un rôle clé dans la construction des diverses alliances ainsi que dans les plans que chaque personnage met en place en fonction de ses intérêts personnels. Une scène toute particulière mérite à elle seule le détour, soit le virevoltage sur la façade d’un bâtiment où les acteurs sont attachés à des cordes et autres câbles électriques. Un film intéressant qui mérite qu’on s’y intéresse.

Notre note :

Bande-annonce :

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Archives

Nbs de Visites

  • 61,347 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :