Ciné-Asia, Fantastique, Hong-Kong

THE STORM WARRIORS (2009)


storm_warriors
Synopsis : Le cruel seigneur de guerre japonais Godless, ambitieux et sans scrupule s’apprête à envahir la Chine, il fait emprisonner tous les maîtres en arts martiaux de l’Empire. Mais les deux guerriers Vent et Nuage vont se dresser contre lui. L’un en cédant à la facilité des forces obscures, l’autre en appelant à la vengeance…

Origine du film : Hong-Kong
Réalisateur : Danny Pang, Oxide Pang
Scénario : Ma Wing-shing
Acteurs : Aaron Kwok, Ekin Cheng, Simon Yam, Nicholas Tse, Charlene Choi
Genre : Fantastique
Date de sortie : 10 décembre 2009
Année de production : 2009
Titre Original : The Storm Warriors (Fung Wan II)
Société de production : Universe Entertainment

Notre commentaire : « The Storm Warriors » est un film hongkongais paru en 2009 et réalisé par Danny et Oxide Pang à qui l’on doit également « The Eye » (2002). Ce film est une suite de « The Storm Riders » (1998) dans lequel  Ekin Cheng et Aaron Kwok tenaient les rôles principaux. Nicholas Tse que nous avons pu voir dans « Bodyguards and Assassins » (2009) ainsi que dans « Dragon Tiger Gate » (2006) et Charlene Choi que nous avons pu voir dans « Le Sorcier et le Serpent blanc » (2001) viennent renforcer le casting. Le film est basé sur une histoire de Fung Wan intitulée « The Death Battle » contant l’invasion japonaise. À noter la présence de Simon Yam, très grand acteur chinois à la filmographie impressionnante, que nous avons pu voir dans « SPL : Sha po lang » (2005), « Ip Man » (2008), « Bodyguards and Assassins » (2009), « Ip Man 2″ (2010) ou encore dans « The Thieves » (2012), qui tient ici le rôle du Seigneur Godless, un chef de guerre impitoyable. Les frères Pang ont voulu sortir du schéma traditionnel des films d’époque, avec des séquences baroques et un important travail en post-production. Les acteurs ayant tourné devant des écrans verts pour que l’on incruste des images générées par ordinateurs. Le scénario est assez simple mais certaines scènes de combat sont trop longues. On évolue dans le domaine du film fantastique donc il faut oublier toute notion de réalisme. La lutte fratricide est interminable et franchement indigeste. Sans parler du côté larmoyant une fois terminé, du type « pourquoi c’est lui qui est mort, c’est moi qui devais mourir ». Arf c‘est faiblard ! Un film à éviter !

Notre note : 2

Bande-annonce : 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Archives

Nbs de Visites

  • 61,347 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :