Crime - Policier, Thriller

FIRE WITH FIRE (2012)


Fire with Fire

Synopsis : Après avoir été témoin de plusieurs meurtres dans une supérette, Jeremy Coleman, jeune pompier, reconnaît formellement le tueur David Hagan, chef d’une organisation criminelle de néonazis. Cette affaire tient à cœur au policier Mike Cella qui a un contentieux avec Hagan. Coleman est donc placé dans le programme de protection des témoins dans l’attente du procès. Il tombe amoureux de Talia, une marshal chargée de le protéger, avec qui il fait des projets. Cependant, David Hagan et ses collaborateurs les retrouvent et Talia est blessée grièvement. Jeremy comprend qu’ils ne seront jamais en paix tant que Hagan sera en vie. Il décide alors de le retrouver et de se faire justice lui-même coûte que coûte…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : David Barett
Scénario : Tom O’Connor
Acteurs : Josh Duhamel, Rosario Dawson, Bruce Willis, Vincent D’Onofrio, Curtis « 50 Cent » Jackson
Genre : Policier, Thriller
Titre original : Fire with Fire
Titre français : Fire with Fire, vengeance par le feu
Année de production : 2012
Sociétés de production : Cheetah Vision, Emmett/Furla Films

Notre commentaire : « Fire with Fire » ou « Fire with Fire : Vengeance par le feu » dans sa version titre français, est un thriller policier datant de 2012 réalisé par David Barett. Ce dernier utilise parfois le pseudonyme de John Mackay. On ne lui connaît pas d’autres longs-métrages. Il s’agit avant tout d’un réalisateur qui œuvre sur les séries télévisées comme « The Mentalist », « Once Upon A Time », « Blue Bloods » ou encore « NCIS : Los Angeles ». Du côté du casting, on retrouve Josh Duhamel que l’on connaît par l’intermédiaire des « Transformers » et de la série « Las Vegas », Rosario Dawson qui avait joué aux côtés de Denzel Washington dans « Unstoppable  » (2010), la star Bruce Willis qu’on ne présente plus, Vincent D’Onofrio que l’on a pu voir dans « A Day To Kill » (2014) et 50 Cent que nous avons aperçu brièvement dans « The Prince » (2014). C’est le deuxième film, après « The Prince » où Bruce Willis tient un rôle secondaire qui aurait pu être joué par bien d’autres acteurs. D’ailleurs dans ce même film, « The Prince » on pouvait également voir le rappeur 50 Cent, lui aussi, dans un rôle secondaire. Serait-ce une thérapie de groupe dans le but d’éviter de prendre la grosse tête ? Bref, passons. Josh Duhamel ne s’en sort pas trop mal, et son personnage d’antihéros qui en prend plein la poire à chaque fois qui se frotte de trop près à un méchant reste cohérant et attachant. Sa petite love story avec Rosario Dawson est mignonne et suffit comme prétexte à sa quête de vendetta. C’est un petit peu light, mais ça passe. Vincent D’Onofrio est absolument magnifique en leader néonazi. L’intrigue est assez facile à anticiper, il n’y a pas vraiment de surprise. Le rythme du film colle bien avec le développement de l’histoire. Un bon film, sans prétention. À voir !

Notre note :

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 151 765 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :