Drame, Romance

LA NEIGE TOMBAIT SUR LES CÈDRES (1999)


La Neige tombait sur les cèdres


Synopsis :
 L’ile de San Piedro, dans le Pacifique Nord, en 1950. Les Américains de souche tolèrent les Japonais qui y vivent, mais le souvenir de Pearl Harbor est encore tenace dans les esprits. La mort mystérieuse du pécheur Carl Heine va envenimer les relations entre les deux communautés car Kazuo Miyamoto est le coupable tout désigne. Le jeune reporter Ishmael Chambers va couvrir le procès. L’affaire a pour lui une signification toute personnelle, puisque la femme de Miyamoto, Hatsue, a été son premier amour, avant qu’elle ne connaisse la déportation au camp de Manzanar.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Scott Hicks
Scénario : Scott Hicks, Ron Bass
Acteurs : Max von Sydow, Youki Kudoh, Ethan Hawke, Rick Yune, Sam Shepard
Genre : Drame, Romance
Durée : 2h07min
Date de sortie : 3 mai 2000
Année de production : 1999
Société de production : Universal Pictures
Titre Original : Snow Falling on Cedars

Notre commentaire : « La neige tombait sur les cèdres » est un film de romance dramatique datant de 1999 et réalisé par Scott Hicks. Ce réalisateur australien n’a pas une filmographie très prolifique et s’intéresse à des thèmes comme la mémoire, l’influence des parents ou encore l’isolement social. Du côté du casting, on retrouve Ethan Hawke dont nous venons de voir « L’Élite de Brooklyn » (2010), Rick Yune que nous venons de voir dans « Ninja Assassin » (2009″ et dans « La Chute de la Maison Blanche » (2013), Yūki Kudō, Sam Shepard et Max von Sydow, inoubliable dans « L’Exorciste » (1973). L’honneur et la justice, les effets des préjugés et surtout la nécessité de la vérité, voilà des thèmes particulièrement nobles que l’on abordent dans ce « La neige tombait sur les cèdres ». Le scénario est très intelligent, et soulève de vraies questions, et montre un aspect de la seconde mondiale qui fut rarement développée dans des films, la déportation des japonais-américains. Scott Hicks nous livre sa version du roman de David Guterson en choisissant de situer l’action présente en hiver, ce qui donne un ton tout à fait fascinant, majestueux et mémorable à la photographie du film. Il réside une approche forte émotionnellement, visuellement poétique. Les acteurs nous délivrent des performances incroyables. Ethan Hawke donne de la réserve à son rôle, une performance discrète, par laquelle il saisit pleinement l’essence de son personnage. En le regardant, on peut sentir la tourmente de son âme, qui lutte contre lui-même, partager par l’amour et son désir de vérité. Youki Kudoh offre également une performance très touchante. Richard Jenkins dans le rôle du shérif Moran, et James Rebhorn en tant que procureur Alvin Hooks permettent également de s’immerger pleinement dans cette enquête. Mais la performance la plus remarquable d’entre toutes est celle de Max von Sydow, dans son personnage d’avocat de la défense. Un film somptueux à découvrir absolument !

Notre note :

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 199 942 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :