Drame, Guerre

LES LARMES DU SOLEIL (2003)


Les Larmes du soleil

 

Synopsis : Au Nigéria, la famille du Président vient d’être assassinée et une guerre civile est sur le point d’éclater. Un commando secret mené par le lieutenant Waters est envoyé aux confins de la jungle afin de faire évacuer Lena Kendriks, une femme médecin travaillant pour une organisation humanitaire, d’un village menacé par les rebelles. Mais le cours de la mission change lorsque celle-ci refuse de partir sans les villageois…

Origine du film : Etats-Unis
Réalisateur : Antoine Fuqua
Scénario : Scénario : Alex Lasker, Patrick Cirillo
Acteurs : Bruce Willis, Monica Bellucci, Cole Hauser, Eamonn Walker, Tom Skerritt, Charles Ingram, Johnny Messner, Nick Chinlund
Genre : Guerre
Durée : 01h58min
Date de sortie : 23 juillet 2003
Année de production : 2003
Société de production : Revolution Studios, Cheyenne Enterprises
Titre Original : Tears of the Sun
Distribué par : Columbia TriStar Films

Notre commentaire : « Les Larmes du Soleil » est un film de guerre datant de 2003 et réalisé par Antoine Fuqua dont nous venons de voir « Piégé » (2000) et « Un tueur pour cible » (1998). Du côté du casting on retrouve la star Bruce Willis, dont nous avons vu dernièrement « The Prince » (2014), « Red 2 » (2013) et « Fire with Fire » (2012), mais également Monica Bellucci, Cole Hauser que nous vu dans « Transcendance » (2014) et « La Chute de la Maison Blanche » (2013), Eamonn Walker vu dans « Lord of War » (2006), Tom Skerritt, qui joue son propre rôle dans « Ted » (2012), Johnny Messner ou encore Nick Chinlund, vu dans un précédent film d’Antoine Fuqua : « Training Day » (2001). « Les Larmes du Soleil » est un film assez incroyable. Il est difficile de ne pas être touché par l’approche barbare dont font preuve les belligérants dans cette partie du monde qu’est l’Afrique. Et encore, le film ne fait qu’effleurer les réels événements et ne montre qu’un aspect des atrocités qui se sont déroulées. Le choix de Bruce Willis pour incarner l’un des personnages centraux de l’histoire nous apparaît comme étant une bonne option dans la mesure où il a su incarner une personne conflictuelle partagée entre le soldat et l’être humain. Monica Belucci propose également une très bonne interprétation de son personnage. Son personnage apparaît comme ayant de fortes convictions religieuses et morales, prêts à mourir pour aider et protéger les autres. Le réalisateur, Antoine Fuqua donne une dimension morale aux personnages de l’histoire. Sa technique est excellente, car les angles de caméra et la faible luminosité ajoutent de l’intensité au récit. L’utilisation d’Africains comme figurants est intéressante et certainement, un choix approprié dans ce cas de figure, compte tenu de leurs antécédents. Beaucoup de ces personnes montrent de véritables émotions qui ont su être capturées par la caméra, certains revivaient peut-être des moments traumatisants de leur existence. Les scènes de combat sont relativement courtes et peu nombreuses, mais s’inscrivent parfaitement dans le déroulement du récit. Le film peut apparaître comme difficile, mais ouvre des perspectives de réflexion, de prises de conscience. Un film qu’on se devrait tous de voir, ne serait-ce que pour se forger un avis. 

Notre note :

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 151 768 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :