Ciné-Asia, Hong-Kong, Thriller

VENGEANCE (2009)


Vengeance

 

Synopsis : Francis Costello (Johnny Hallyday) vient à Hong Kong pour venger sa fille, victime de tueurs à gages. Sur son passeport est marqué « cuisinier ». 20 ans plus tôt, il était tueur professionnel.

Origine du film : Hong Kong, France
Réalisateur : Johnnie To
Scénario : Wai Ka-Fai
Acteurs : Johnny Hallyday, Anthony Wong, Lam Ka-tung, Lam Suet, Simon Yam, Sylvie Testud
Genre : Thriller
Durée : 01h48min
Date de sortie : 20 mai 2009
Année de production : 2009
Sociétés de production : ARP Sélection, Media Asia Films et Milky Way Image Company
Titre original : 復仇 (Fu chou)
Distribué par : ARP Sélection

Notre commentaire : « Vengeance » est un thriller franco-hongkongais datant de 2009 et réalisé par Johnny To à qui l’on doit, entres autres, l’excellent « Mad Detective » (2007). Les acteurs principaux sont Johnny Hallyday, Anthony Wong Chau-sang, que l’on a pu voir dans « Infernal Affairs » (2002) et plus récemment, qui a prêté ses traits au grand-maître de Wing Chun dans « Ip Man: The Final Fight » (2013), Gordon Lam Ka-tung également présent dans « Infernal Affairs » (2002), dans « Mad Detective » (2007) ainsi que dans « Ip Man » (2008), Lam Suet, qui a beaucoup tourné sous la direction du réalisateur, Johnny To, comme dans « Mad Detective » (2007), Simon Yam qui a plus de trente années de carrière dans le cinéma et que nous avons pu voir dans « Bodyguards and Assassins » (2009) et enfin Sylvie Testud.

C’est par Johnny To que nous découvrons ce film dont nous n’avions pas entendu parler auparavant malgré la présence de Johnny Hallyday et de Sylvie Testud. Donc on s’installe et on démarre le film en essayant de ne pas avoir d’a priori quelconque. Et là, c’est le massacre, l’horreur totale, une catastrophe sans nom. Mais attention, le scénario est intéressant. L’idée de base n’est même pas mauvaise. Au lieu de raconter une énième histoire de vengeance, le scénariste nous propose la chose sous un angle différent, à travers un individu qui perd progressivement la mémoire. Mais mon Dieu que c’est mal interprété, que c’est mal filmé, que c’est mal mis en scène. Par exemple, la séquence de gun-fight dans la forêt est misérable, inutile et complètement stupide. Sept types se courent après dans les bois en se tirant dessous tout azimuts, mais sont incapable de toucher un éléphant. Les personnages sont fades, creux et tellement stéréotypés. Pourtant, Johnny To est un bon réalisateur et Anthony Wong, tout comme Simon Yam, sont des pointures dans le monde du cinéma chinois. Et dire que ce film a été écrit pour Alain Delon, qui a refusé l’offre. Il a dû sentir la misère de loin. Bon, ce n’est même pas la peine de s’attarder à parler de ce film qui nous a fortement affligé. On en parlait encore ce lendemain matin. Catastrophique ! Vite, un bon film pour oublier…

Notre note :

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Archives

Nbs de Visites

  • 61,347 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :