Action, Thriller

SON OF A GUN (2014)


Son of a Gun

 

Synopsis : Emprisonné pour un petit délit, JR, âgé de 19 ans, apprend la dure réalité de la vie carcérale. Protection et sécurité sont primordiales et JR se retrouve rapidement sous la garde du criminel le plus connu d’Australie, Brendan Lynch. Mais cette protection a un prix. A sa libération, JR doit participer à un plan pour assurer l’évasion de prison de Lynch. En récompense, il est invité à rejoindre son gang qui projette un braquage d’envergure.

Origine du film : Australie, Royaume-Uni, Canada, Nouvelle-Zélande
Réalisateur : Julius Avery
Scénario : Julius Avery
Acteurs : Brenton Thwaites, Ewan McGregor, Alicia Vikander, Jacek Koman
Genre : Action, Thriller
Durée : 1h48min
Année de production : 2014
Société de production : Altitude Film Entertainment

Notre commentaire : « Son of a Gun » est un film d’action australien datant de 2014 et réalisé par Julius Avery que nous ne connaissions avant ce film. Dans les rôles principaux, on retrouve Ewan McGregor dont on se souvient essentiellement pour son rôle d’Obi-Wan Kenobi dans « Star Wars, Episode I : La Menace Fantôme » (1999), Brenton Thwaites qu’on a pu voir dans « The Giver » (2014) et Alicia Vikander qui fut également à l’affiche du film « Le Septième Fils » (2014).

« Son of a Gun » est un thriller australien qui se veut extrêmement ambitieux et qui a la volonté d’apparaître comme un homologue américain. Voilà ce qu’il ressort comme première impression après le visionnage de ce film. Maintenant film australien est un film australien. On peut longtemps vouloir faire du cinéma d’action à l’américaine, c’est pas évident d’y réussir. Alors certes, « Son of a Gun » est un film relativement bien construit. L’histoire propose un mélange intéressant du drame que représente la vie en prison, une histoire d’amour et un braquage accompagné d’une trahison.

Ewan McGregor nous offre une interprétation atypique d’un gangster barbu au look écossais, et passionné du jeu d’échec. La séquence prison permet de poser les bases du film pour rapidement basculer sur autre chose. Une évasion, un braquage d’or, des poursuites en voiture, et d’autres points intéressants se déplaçant à un rythme soutenu.

Le film nous offre une relation entre deux hommes qui s’inscrit dans une forme de paternalisme. l’ancien qui prend un jeune sous son aile. Mais la jeunesse est fougueuse et peu respectueuse des règles, des codes du milieu. La jeunesse appelle l’amour. L’amour rend aveugle. C’est bien connu. Le réalisateur surfe légèrement sur l’ambiguité possible du jeu de manipulation.

Le scénario n’offre cependant aucune nouveauté particulière. Il n’y a rien que l’on est déjà vu, il n’y a pas de rebondissement. La filmographie est un peu mollassonne. L’ensemble manque de dynamisme. Cela apparaît comme trop lent pour certains passages. on flirt parfois à la limite du décrochage. En fait, nous sommes face à un bon film, mais uniquement un bon film. Cela se laisse regarder mais c’est un petit peu pénible par moment, ne sachant pas vraiment quoi penser. Un film qui malheureusement sera vite oublié.

Notre note :

Bande-annonce :

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 206 189 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :