Arts Martiaux, Aventure, Chine, Ciné-Asia, Hong-Kong

ONCE UPON A TIME IN SHANGHAI (2014)


Once Upon a Time in Shanghai

 

Synopsis : Possédant d’uniques talents en arts martiaux depuis son enfance, Ma Yongzhen (Philip Ng) part de sa ville natale vers Shanghai pour y chercher du travail. C’est dans cette ville qu’il rencontre Lonq QI (Andy On). Les deux jeunes ayant le même rêve, deviennent vite amis et surpassent ensemble les obstacles.

Origine du film : Hong Kong
Réalisateur : Wong Ching-po
Scénario : Angela Wong
Acteurs : Sammo Hung, Philip Ng, Andy On, Michelle Hu, Chen Kuan-tai, Mao Junjie
Genre : Aventures, Arts Martiaux
Durée : 1h 35min
Date de sortie : 10 janvier 2014
Année de production : 2013
Sociétés de production :
Titre Original : 惡戰
Distribué par : Mei Ah Entertainment

Notre commentaire : « Once Upon a Time in Shanghai » est un film hongkongais d’arts martiaux datant de 2014 et réalisé par Wong Ching-po, jeune réalisateur qui a moins d’une dizaine de longs-métrages à sa filmographie dont « Let’s Go » (2011). Les acteurs principaux sont Philip Ng que l’on a pu voir dans « Bodyguards and Assassins » (2009), Andy On, que nous venons de voir dans « The Viral Factor » (2012), Sammo Hung, que nous avons pu voir dans « Ip Man 2 » (2010) et Chen Kuan-tai qui fut également à l’affiche de « Dragon Tiger Gate » (2006).

Nous aimons les films d’arts martiaux, mais bien souvent, ils finissent par nous décevoir. Il arrive fréquemment que l’histoire est bancale mettant trop l’action sur les combats. Sans parler des effets sonores qui accompagnent les frappes qui sont des plus grotesques. Heureusement avec « Once Upon A Time In Shangai » voilà un film qui associe les deux, avec d’excellents combats dignes des meilleurs films du genre appuyés par une histoire intéressante.

L’histoire se déroule dans le Shangaï des années 1930 et le réalisateur a choisi de filmer en noir et blanc avec quelques couleurs artistiques utilisées avec parcimonie. On appréciera donc que le film possède un contexte historique. Une fois encore, on remarquera la présence des Japonais dans cette aventure et encore une fois, ce sont les méchants de l’histoire. Dire que les Chinois ont une dent contre les Japonais, c’est dulcifier les choses. Dans les faits historiques, le Japon allait bientôt débuter une invasion à grande échelle de la Chine qui allait durer plus d’une décennie. La plupart des Occidentaux ont oublié ou ignorent cette période horrible de l’histoire chinoise avec plusieurs millions de morts. Le cinéma chinois ne manque pas de nous le rappeler dès que l’occasion se présente. 

Le film nous montre la dureté de la vie en Chine à cette époque. Trouver un travail est souvent compliqué, mal payé et difficile physiquement. Les conditions de vie sont rudimentaires. Les tentations pour basculer dans les triades, qui se partagent les activités illicites de la ville sont nombreuses, surtout lorsqu’on possède un certain talent pour les arts du combat. Bien que les personnages féminins sont une fois, de plus, relégués au second plan, on n’évite malheureusement pas le cliché récurent de la romance.

Philip Ng nous offre une performance qui nous rappel Brue Lee. Son côté naïf du provincial qui débarque dans la ville, comme dans « La Fureur du Dragon » (1972), mais également dans les postures qu’il adopte lors des combats, la tenue vestimentaire, la coupe de cheveux. Sa manière de vérifier le sang qui coule de ses plaids affligées par la lame du sabre de son adversaire. 

Andy On et Philip Ng nous livrent des beaux combats, avec une excellente filmographie, utilisant des angles et des ralentis mettant ces séquences en lumière. Les chorégraphies sont réglées au millimètre. Intenses, brillantes, rapides, et d’un très haut niveau. Le réalisateur aura très peu fait appel aux câbles pour les scènes de combat et c’est appréciable. En conclusion, on passe, avec « Once Upon A Time In Shangaï » un très bon moment, car ce film est un divertissement hautement sympathique. À voir, sans hésiter !

 

Notre note :

 

 

Bande-annonce du film :

 

Différentes affiches du film :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Archives

Nbs de Visites

  • 61,347 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :