Action, Arts Martiaux, Ciné-Asia, Policier

NAKED SOLDIER (2012)


Naked soldier

 

Synopsis : Assassin professionnelle, Phoenix est engagée pour honorer un nouveau contrat. Elle réalise cependant que la cible n’est autre qu’un membre de sa famille et découvre alors qu’elle a été enlevée étant enfant par l’organisation qui l’emploie. Elle décide alors de se retourner contre ses employeurs pour obtenir réparation.

Origine du film : Hong-Kong
Réalisateur : Marco Mak
Scénario : Wong Jing
Acteurs : Jennifer Tse, Sammo Hung, Ankie Beilke, Andy On, Anthony Wong
Genre : Action, Policier
Durée : 1h34min
Année de production : 2012
Société de production : Wong Jing
Titre original : Jue se wu qi // (絕色武器
Date de sortie : 23 août 2012 (Hong Kong) / 3 février 2015 (France en DVD)

Notre commentaire :

« Naked Soldier » est un film d’action hongkongais datant de 2012 et réalisé par Marco Mak dont nous n’avions jamais vu de film. La distribution de ce film est relativement prestigieuse avec Jennifer TseSammo Hung, que nous avons dernièrement dans « Wushu » (2008), Philip Ng, que nous venons de voir dans « Once Upon a Time in Shanghai » (2014)Andy On, que nous avons vu dans « True Legend » (2010), ou encore Anthony Wong, qui fut à l’affiche de « Motorway » (2012).

En 1992, le scénariste et producteur Wong Jing gagne le jackpot avec « Naked Killer« , un film d’action parmi les plus populaires, bourré de combat acrobatique et de contenu érotique. Un long-métrage culte qui inspira d’innombrables imitations. En 2002, vint « Naked Weapon » qui était essentiellement une copie de la formule développée dans « Naked Killer« . Ce film avait quelques passages intéressants, mais était inférieur. Une décennie plus tard, Wong Jing termine finalement sa trilogie avec « Naked Soldier« . Il s’inspire encore une fois de ces deux opus précédents, mais cette fois, il a supprimé tout le contenu érotique de manière à proposer une version plus soft pour répondre au marché très lucratif de la Chine continentale où la censure est très stricte et inévitable. Ainsi en comparaison avec ces deux prédécesseurs, « Naked Soldier » est le plus faible de la trilogie.  

L’intrigue est stéréotypée, avec un degré variable de niaiseries qui font écho à une formule qui fonctionnait dans les années 1990. Certains pourront trouver cela trop obsolète pour la génération d’aujourd’hui, mais partons du principe que Wong Jing ne prend pas son sujet au sérieux et qu’il a cherché à proposer un film aussi amusant que possible.  

Certaines scènes sont suffisamment ludiques pour les rendre utiles. Jennifer Tse, modèle devenue actrice, et soeur de Nicholas Tse, tient là son premier rôle avec une belle interprétation. Elle est relativement convaincante quand vient les scènes d’action, en particulier dans sa confrontation finale contre Ankie Beilke. Cependant, vu le niveau de dextérité des acteurs, il est peu ridicule d’avoir accélérer la vitesse de défilement de l’image au montage pour donner une impression de rapidité car cela se voit.

Il est fortement dommage de constater la sous-exploitation des talents martiaux d’Andy On. sammo Hung est fidèle à lui-même alors que le rôle d’Anthony Wong est ridicule. Le scénario est, pour ainsi dire, vide. En conclusion, voilà un film qui souffle le chaud et le froid. Certains passages sont bons, ancrés dans l’époque actuelle, d’autres sont littéralement nuls, old style, à la limite du pathétique. Un film à oublier…

 

Notre note :

Bande-annonce du film :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Archives

Nbs de Visites

  • 55,706 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :