Action, Aventure, Ciné-Asia, Historique, Hong-Kong

THE LAST TYCOON (2012)


The Last Tycoon (2012

 

Synopsis : L’histoire se déroule à Shanghai dans la première ère Républicaine. Cheng Daqi, un jeune homme travaillant sur un étal de fruits, se rend à Shanghai à la recherche d’ une nouvelle vie et il rencontre Hong Shouting, un chef de la police qui est aussi un patron de triade. L’épouse de Hong Ling Husheng, reconnaît le talent de Cheng et convainc avec succès son mari de laisser Cheng se joindre à eux. Cheng gravit progressivement les échelons de la pègre de Shanghai et devient un chef de triade influent. Il rencontre Bao, qui tombe amoureuse de lui, mais le vrai amour de Cheng est en fait son amie d’enfance Ye Zhiqiu, qui a disparu. Plusieurs années plus tard, Cheng  est devenu l’un des chefs de triades le plus célèbre et puissant à Shanghai, dépassant même son ancien patron Hong Ling Husheng.

Origine du film : Hong-Kong
Réalisateur : Wong Jing
Scénaristes : Wong Jing, Phillip Lui, Manfred Wong
Acteurs : Chow Yun-fat, Sammo Hung, Francis Ng, Huang Xiaoming
Genre : Drame, Historique
Durée : 1h 58min
Société de production : Beijing Enlight Pictures
Année de production : 2012
Titre Original : Da Shang Hai // 大上海
Distribué par : Distribution Workshop
Date de sortie : 3 janvier 2013 (Hong-Kong)

Notre commentaire : « The Last Tycoon » est un film dramatique hongkongais datant de 2012 et réalisé par Wong Jing dont nous venons de voir « Naked Soldier » (2012). L’histoire est librement inspirée de la vie de Du Yuesheng, un chef de la mafia de Shangai de premier plan dans les années 1920 et 1930. Les acteurs principaux sont Chow Yun-fat, dont on ne se lasse pas de regarder « Tigre et Dragon » (2000)Sammo Hung, que nous avons vu dernièrement dans « Ip Man 2 : Le Retour du Grand Maître » (2010), Francis Ng, que nous avons vu dans « Vengeance » (2009), ou encore Huang Xiaoming, que nous avions vu dans « Guillotines » (2014).

Dirigé par l’un des meilleurs réalisateurs de l’industrie du cinéma de Hong Kong, Wong Jing, et interprété par l’un des acteurs préférés du public hongkongais, le charismatique Chow Yun-fat, qui ajoute une nouvelle performance mémorable à sa carrière légendaire, et accompagné par un casting de stars, telles que Francis Ng et le légendaire Sammo Hung, sans oublier les étoiles montantes à l’instar de Xiaoming Huang, qui interprète le personnage de Chow Yun-fat jeune, avec une étonnante ressemblance, sans oublier les magnifiques Quan Yuan, li Yuan et Monica Mok. Ce film est allé bien au-delà de mes attentes dont j’ai apprécié chaque instant et j’ose le considérer comme un chef-d’œuvre.

Le film raconte l’histoire de l’ascension au pouvoir de Cheng Daiqi dans le monde criminel du Shangaï des années 1930 et de son amour impossible avec Zhiqiu, une jeune femme qui rêve de devenir une célébrité dans l’opéra. Le tout durant la période trouble de l’invasion japonaise. 

Le film passe navigue à travers de nombreux genres différents, mélodrame, cinéma de gangster, action et romance, et est divisé en deux parties. 

Dans la première partie du film, Wong Jing, en utilisant des flashbacks, raconte les origines modestes du personnage principale et son histoire d’amour. En utilisant des mouvements de caméra magistraux, le réalisateur emmène le spectateur dans un voyage à travers le temps, accompagné d’une superbe photographie et une musique magnifique qui s’avère être un facteur clé dans les moments les plus importants de l’histoire.

Le premier acte de l’histoire se termine avec des séquences spectaculaires du bombardement de Shangaï par l’armée japonaise, atteignant son apothéose dans une scène n’est autre que de la poésie à l’état pur.

La deuxième partie du film montre Daiqi défendre Shangaï de l’invasion japonaise, protégeant les siens, délivrant ses amis des geôles nippones. L’ensemble nous conduit à une fin émotionnelle et épique… Du grand art. Des acteurs impressionnants de sincérité. Une filmographie exceptionnelle, avec des scènes en slow-motion de haute qualité. Très certainement l’un des meilleurs films réalisés ces dernières années à Hong Kong, nettement supérieur aux productions hollywoodiennes de ces derniers temps. Un film à ne manquer sous aucun prétexte ! 

Notre note :

Bande-annonce du film :

 

 

Différentes affiches du film :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 112,846 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :