Arts Martiaux, Aventure, Ciné-Asia, Historique, Japon

RUROUNI KENSHIN (2012)


Rurouni Kenshin (2012)

 

Synopsis : En 1868, à la fin de la guerre Bakumatsu, l’ancien mercenaire-assassin, Kenshin Himura, promet de défendre ceux qui en ont besoin, mais tuer. Kenshin erre à travers le Japon avec un sabre à lame inversée. Lorsque Kenshin aide l’idéaliste Kaoru Kamiya contre des gangsters, trafiquants de drogue, au service du puissant seigneur Kanryuu Takeda, qui veut s’approprier son école pour y développer sa production, la jeune femme l’invite à rester dans son école. Kenshin devra bientôt s’allier à Sanosuke Sagara pour lutter contre leur ennemi commun et mettre un terme au développement de l’opium.

Origine du film : Japon
Réalisateur : Keishi Ōtomo
Scénaristes : Kiyomi Fujii, Keishi Otomo
Acteurs : Takeru Satoh, Emi Takei, Yosuke Eguchi, Munetaka Aoki, Teruyuki Kagawa, Koji Kikkawa
Genre : Aventure, Arts Martiaux, Historique
Durée : 02h15 min
Date de sortie : 25 août 2012
Année de production : 2012
Distribué par : Warner Bros.
Titre original : るろうに剣心

Notre commentaire : « Rurouni Kenshin » est un film japonais datant de 2012 et réalisé par Keishi Ōtomo. Il s’agit d’une adaptation du manga du même nom écrit à l’origine par Nobuhiro Watsuki. Le film se concentre sur des événements fictifs qui ont lieu pendant la période Meiji au Japon, racontant l’histoire d’un vagabond nommé Himura Kenshin, anciennement connu comme l’assassin Hitokiri Battosai. Après avoir participé à la guerre Bakumatsu, Kenshin erre dans la campagne japonaise en offrant une protection et l’aide aux personnes dans le besoin de manière à expirer les meurtres qu’il a commis par le passé. 

Des rumeurs circulaient qu’une adaptation du manga allait se faire sous forme de long-métrage avant même qu’il ne fut l’objet d’une annonce officielle. Le journal Sankei Sport annonçait même que le film ferait l’objet d’une diffusion internationale, et éventuellement d’en faire une série. Pendant la production, Nobuhiro a offert ses idées, qui dans leurs grandes majorités, furent utilisées durant le tournage. Le film est distribué à l’international par Warner Bros. 

Les acteurs principaux sont Takeru Satoh, qu’on a pu voir dans « Goemon » (2009), Emi TakeiYōsuke Eguchi, que l’on retrouve également au casting de « Goemon » (2009) et Munetaka Aoki, qu’on a pu voir dans « Hara-Kiri : La Mort d’un Samourai » (2011).

Pour être honnête, dans la majorité des cas, les adaptations de manga en long-métrage, ne rendent pas justice à l’œuvre d’origine, laissant la plupart d’entre nous déçu. Ainsi donc nous avons abordé ce film uniquement pour la partie action tout en pensant être déçu par le reste. Et là, ce fut une agréable surprise. Ce film n’est pas seulement une grande et belle adaptation, mais il fut l’un des meilleurs films japonais que nous avons pu voir ces derniers temps.  

Tout d’abord, l’histoire. Nous avions lu les mangas et on peut observer, dans le film, certaines différences. Cependant, ces différences ne nuisent en rien à l’histoire, et une adaptation est toujours nécessaire. On peut donc considérer que les scénaristes ont bien travaillé. Ces modifications sont utiles pour rendre le récit plus fluide et réduire la durée de l‘intrigue, qui se manifeste tout de même par un long-métrage d’une durée de deux heures et quinze minutes. 

Deuxièmement, les personnages. Les acteurs ont produit un excellent travail et chaque personnage semble parfaitement coller avec ceux de l’anime. Pour ceux qui n’auraient pas vu cette dernière, certaines parties du film se connectent parfaitement avec le caractère et les sentiments des personnages développés dans l’anime, surtout en ce qui concerne Kenshin. 

Enfin, la meilleure partie du film, les combats. Absolument fantastique. Les scènes de combat sont extraordinairement chorégraphiées. Époustouflant. On pourra même se laisser aller à philosopher quelque peu et ainsi apprécier la recherche de rédemption du personnage principal, qui met un point d’honneur à rétablir la justice sans être obligé de tuer ses adversaires. Du grand spectacle, vivement la suite…

 

Notre note :

 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 151 984 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :