Arts Martiaux, Biopic, Ciné-Asia, Hong-Kong

IP MAN : THE FINAL FIGHT (2013)


Ip Man: Le combat final (2013)

 

Synopsis : Dans le Hong Kong d’après-guerre, le légendaire grand maître de Wing Chun Ip Man met une fois de plus son talent au service de la justice. Mais alors qu’il tente de mettre un terme à des défis entre écoles de kung-fu rivales, son combat le propulse dans le monde dangereux des triades. Pour défendre sa vie et l’honneur de son école, il n’a d’autres choix que de se battre avec l’aide de ses nouveaux disciples… Franchise du cinéma d’arts martiaux la plus connue de tous les temps, la saga Ip Man s’enrichit d’une nouvelle aventure portée par une interprétation authentique et respectueuse qui offre une conclusion parfaite aux exploits du professeur de Bruce Lee.

Origine du film : Hong Kong
Réalisateur : Herman Yau
Scénariste : Erica Li
Acteurs : Anthony Wong, Gillian Chung, Jordan Chan, Anita Yuen, Eric Tsang
Genre : Arts Martiaux, Biopic
Durée : 1h40min
Année de production : 2013
Sociétés de production : Emperor Motion Pictures, Pegasus Taihe Entertainment
Date de sortie : 28 mars 2013
Titre Original : Yip Man: Jung gik yat jin // 葉問:終極一戰

Notre commentaire : « Ip Man: Le combat Final » (2013) est un film d’arts martiaux et un biopic hongkongais datant de 2013 et réalisé par Herman Yau, à qui l’on également « Ip Man : La légende est née » (2010). Le casting s’articule autour de Anthony Wong, que nous venons de voir dans « Naked Soldier » (2012), Anita Yuen, qui fut également à l’affiche de « Protégé » (2007), Jordan Chan, qu’on a pu voir dans « White Vengeance » (2011), Eric Tsang, présent au casting de « 7 Assassins » (2013) et Gillian Chung, dont nous n’avions encore vu aucun film. Le film est basé sur la vie du grand-maître de Wing Chun, Ip Man. Cependant, ce film n’a aucun lien avec les autres films sur Ip Man, comme « Ip Man » (2008) et « Ip Man 2, le Retour du Grand Maître » (2010) de Wilson Yip, ni avec « The Grandmaster » (2013) de Wong Kar-wai. 

Ainsi donc, pour la petite histoire, il ne s’agit en rien d’une suite à la duologie « Ip Man » dans laquelle Donnie Yen tient le rôle principal. Ce film raconte l’histoire des dernières années de la vie du grand-maître, et en particulier ses problèmes personnels et ses soucis de santé. Il vécut seul, sous le toit d’un immeuble qu’il louait et où il enseignait les arts martiaux à la jeune génération. Mais le film ne parle pas de la relation entre Ip Man et Bruce Lee. Il semblerait que la famille de Bruce Lee ne donne pas l’autorisation, ce qui fut déjà le cas pour d’autres films. L’histoire se focalise sur la vision des évènements par le fils du maître, Ip Chun. 

Ce film est moins impressionnant que les autres longs-métrages qui ont été dédiés à ce personnage des arts martiaux. Donnie Yen est beaucoup plus impressionnant dans sa maîtrise des arts martiaux et les combats n’ont donc pas la même intensité. L’approche philosophique qui s’inscrit dans les arts du combat est également moins présente, tout comme l’aspect émotionnel. On accroche donc beaucoup moins sur ce film. 

Sur le plan purement technique, le film n’a pas de réels défauts, la filmographie est bonne, les vues d’époques de Hong Kong, la musique, les costumes, les décors sont très bons. La performance des acteurs est bonne aussi. Mais le film ne nous fait pas voyager comme on l’espérait. Il déçoit essentiellement par le manque de bonnes séquences d’action et l’absence d’émotions fortes. Cependant, le film restera un bon divertissement si vous n’avez pas encore vu les versions avec Donnie Yen. 

Notre note :

Bande-annonce du film :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 112,564 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :