Action

PARKER (2013)


Parker (2013)

 

Synopsis : Parker est le plus audacieux et le plus redoutable des cambrioleurs. Spécialiste des casses réputés impossibles, il exige de ses partenaires une loyauté absolue et le respect scrupuleux du plan. Alors qu’une opération vient de mal tourner à cause d’une négligence, Parker décide qu’il ne travaillera plus jamais pour Melander et son gang. Mais le caïd n’accepte pas l’affront et ses hommes laissent Parker pour mort.Bien décidé à se venger, Parker remonte la piste du gang jusqu’à Palm Beach. Se faisant passer pour un riche Texan à la recherche d’une luxueuse propriété, il rencontre la séduisante Leslie, un agent immobilier qui connaît les moindres recoins de l’île. Avec l’aide de la jeune femme, Parker découvre que le gang projette de rafler 50 millions de dollars de bijoux. Il monte alors un plan pour s’en emparer. C’est le début d’une opération dont Parker n’avait prévu ni l’ampleur, ni les conséquences…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Taylor Hackford
Scénario : John J. McLaughlin
Acteurs : Jason Statham, Jennifer Lopez, Michael Chiklis, Wendell Pierce, Clifton Collins, Jr., Nick Nolte, Bobby Cannavale
Genre : Action
Durée : 1h 58min
Date de sortie : 17 avril 2013
Année de production : 2013
Sociétés de production : Incentive Filmed Entertainment, Sidney Kimmel Entertainment
Distribué par : SND

Notre commentaire : « Parker » est un film d’action américain datant de 2013 et réalisé par Taylor Hackford, à qui l’on doit également le biopic musical sur Ray Charles intitulé « Ray » avec Jamie Foxx. Les acteurs principaux sont Jason Statham que nous venons de voir dans « Crazy Joe » (2013) et Jennifer Lopez. On notera également la présence de Michael Chiklis, inoubliable inspecteur Vic Mackey dans la série télévisée « The Shield » (2002-2008)Clifton Collins, Jr., qu’on a pu voir dans « Pacific Rim » (2013) ainsi que dans « Transcendance » (2014), et enfin Nick Nolte.

Parker (Jason Statham) est un braqueur avec des codes, avec des règles qu’il respecte, et dont il demande en retour que l’on respecte également dans la mesure où le « deal » est accepté. Laissé pour mort par ses partenaires d’un coup, il se jure de les retrouver afin de récupérer son dû. 

Il est possible que certaines grandes stars veuillent accrocher leur wagon à une entreprise rentable, comme l’est n’importe quel film de Jason Statham. Car comme on dit dans le jargon du show-business, cet acteur est « bankable ». Apparemment, cette fois, c’est Jennifer Lopez qui apparaît ainsi aux côtés de l’acteur britannique. Autant J.Lo est considérée comme une excellente chanteuse de R&B et de Pop Music, autant, elle se fait presque toujours allumer la tête quand elle se retrouve dans un film. Et dans le cas de ce « Parker » ce n’est pas vraiment justifié, car à bien y regarder n’importe qu’elle actrice aurait pu interpréter son rôle. Son personnage est à la limite de la potiche, un brin calculatrice, mais rien de bien transcendant. Mais, comme dit précédemment, si sa motivation était de jouer aux côtés de Jason Statham, afin d’être certaine de rencontrer un succès aux box-office, ce fut un coup dans l’eau, car « Parker » fut un relatif échec commercial. 

On peut noter une certaine différence avec la majorité des autres films de Jason Statham. La plupart du temps, il « nettoie » ses adversaires en deux-temps, trois mouvements, vite fait, bien fait. Dans ce film, il rencontre plus de difficultés. Il est plusieurs fois mis à mal, bien qu’il emporte la décision finale à chaque fois. Après tout, c’est lui le héros de l’histoire. On peut difficilement le faire mourir d’entrer de film. Cela dit, les scènes de combat sont extrêmement réalistes. Ce qui l’est un peu moins, c’est la capacité apparente avec laquelle le personnage récupère physiquement. 

D’un point de vue scénaristique, il n’y a pas vraiment de surprise. La vengeance a été abordée à de nombreuses reprises dans de nombreux films et le sera certainement encore à l’avenir, mais après tout, c’est le choix des acteurs et la réalisation qui compte. Et le réalisateur, Taylor Hackfort est un créateur et sa cinématographie parle pour lui. Certains angles de caméra sont recherchés et donnent de la profondeur à l’action. L’ensemble est agréable à suivre, même dans les scènes les moins intéressantes. Le reproche majeur demeure tout de même le script, car il y a trop de prévisibilité et une fin légèrement commune. Néanmoins « Parker » est un film supérieur à la moyenne, se qualifiant ainsi comme étant un bon divertissement. 

 

Notre note :

Bande-annonce du film :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 190 572 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :