Science fiction

AUTOMATA (2014)


Autómata (2014)

 

Synopsis : Jacq Vaucan, un agent d’assurance de ROC Robotics Corporation, fait des tests sur des robots. Ce qu’il découvre va avoir de profondes conséquences sur l’avenir de l’humanité.

Origine du film : Espagne, Bulgarie
Réalisateur : Gabe Ibáñez
Scénario : Gabe Ibáñez, Igor Legaretta Gomez, Javier Sanchez Donate
Acteurs : Antonio Banderas, Dylan McDermott, Melanie Griffith, Robert Forster
Genre : Science fiction, Thriller
Durée : 1h50min
Année de production : 2014
Société de production : Nu Boyana, Green Moon Espana
Date de sortie : 10 octobre 2014 (États-Unis)
Compagnie de distribution : Millennium Entertainment
Budget : 15 millions de dollars

Notre commentaire : « Automata » est un film de science-fiction hispano-bulgare datant de 2014 et réalisé par Gabe Ibáñez, qui a également participé à l’écriture du scénario avec deux compatriotes, Igor Legaretta Gomez et Javier Sanchez Donate. Les acteurs principaux sont Antonio Banderas, qu’on a pu voir dernièrement dans « The Expendables 3« , Dylan McDermott, qu’on a pu voir dans « La Chute de la Maison Blanche » (2013), Robert Forster, également présent au casting de « La Chute de la Maison Blanche » (2013) et Melanie Griffith, dont ce film marquait le retour au cinéma après une pause de près d’une dizaine d’années. 

« Automata » est un film qui nous emmène aux débuts des années 2040. 99,7 % de la populaire mondiale est décédée. Les survivants vivent dans des villes sécurisées et, ont construit des robots pour les suppléer dans diverses tâches. Un certain nombre de dysfonctionnements vont apparaître et Jacq Vaucan (Antonio Banderas), sorte d’agent de contrôle de la garantie des machines, va enquêter pour définir les responsabilités des désordres constatés sur les robots de la firme qu’il représente. Certaines approchent de l’histoire, comme la conscience des robots, n’est pas sans nous rappeler « I, Robot » (2004). La pollution sonore et visuel, surtout de nuit, avec des hologrammes géants s’inspirent certainement de Blade Runner (1982). 

Antonio Banderas nous livre une bonne interprétation de ce personnage curieux, en proie à ses souvenirs du monde d’avant, qui aimerait proposer un avenir meilleur à son épouse et à son enfant à naître. En dehors de cela, les autres acteurs sont assez fades. Melanie Griffith (Dr. Susan Dupré) n’a, en définitive, qu’un petit rôle. Birgitte Hjort Sørensen (Rachel Vaucan) n’est pas pleinement crédible en femme enceinte. Dylan McDermott interprète un policier, dont on ne comprend pas les motivations. Son personnage n’est assez développé. Est-il corrompu ? Alcoolique ? Celui qui s’en sort le mieux est certainement Robert Forster, supérieur hiérarchique de Banderas, qui se fait du souci pour son collègue et ami, tout en essayant de préserver les intérêts de leur société. 

La photographie est lugubre dans les séquences de nuit. Les scènes à l’extérieur des murs d’enceinte de la ville, où règne le chaos et qui montre des zones s’apparentant à des ghettos, nous font penser à « District 9 » (2009) ou même à « Elysium » (2013). Une bonne moitié du film est tournée dans le désert, et les images sont particulièrement soignées. Les effets spéciaux sont principalement axés sur les robots qui sont vraiment sympathiques. Ce sont probablement les personnages les plus agréables de toute cette histoire. En définitif, ils ne poursuivent qu’un seul but, obtenir leur liberté et s’affranchir des humains. 

En conclusion « Automata » reprend des codes qu’on connaît pour les avoirs déjà rencontré dans d’autres films. Il n’y a rien de franchement nouveau dans cette histoire. Rien qui ne peut en faire un film référence. Le film souffre d’une certaine lenteur et manque de fluidité dans sa compréhension. On peut facilement se retrouver à la limite du décrochage par moment.  Une fin qui nous laisse quelque peu sur notre faim. Donc forcément, il y a une certaine déception.

 

Notre note :

 

Bande annonce du film :

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 203 476 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :