Action, Thriller

GRAN TORINO (2008)


Gran Torino (2008)

 

Synopsis : Walt Kowalski est un ancien de la guerre de Corée, un homme inflexible, amer et pétri de préjugés surannés. Après des années de travail à la chaîne, il vit replié sur lui-même, occupant ses journées à bricoler, traînasser et siroter des bières. Avant de mourir, sa femme exprima le voeu qu’il aille à confesse, mais Walt n’a rien à avouer, ni personne à qui parler. Hormis sa chienne Daisy, il ne fait confiance qu’à son M-1, toujours propre, toujours prêt à l’usage… Ses anciens voisins ont déménagé ou sont morts depuis longtemps. Son quartier est aujourd’hui peuplé d’immigrants asiatiques qu’il méprise, et Walt ressasse ses haines, innombrables, à l’encontre de ses voisins, des ados Hmong, latinos et afro-américains « qui croient faire la loi », de ses propres enfants, devenus pour lui des étrangers. Walt tue le temps comme il peut, en attendant le grand départ, jusqu’au jour où un ado Hmong du quartier tente de lui voler sa précieuse Ford Gran Torino… Walt tient comme à la prunelle de ses yeux à cette voiture fétiche, aussi belle que le jour où il la vit sortir de la chaîne. Lorsque le jeune et timide Thao tente de la lui voler sous la pression d’un gang, Walt fait face à la bande, et devient malgré lui le héros du quartier. Sue, la soeur aînée de Thao, insiste pour que ce dernier se rachète en travaillant pour Walt. Surmontant ses réticences, ce dernier confie au garçon des « travaux d’intérêt général » au profit du voisinage. C’est le début d’une amitié inattendue, qui changera le cours de leur vie. Grâce à Thao et sa gentille famille, Walt va découvrir le vrai visage de ses voisins et comprendre ce qui le lie à ces exilés, contraints de fuir la violence… comme lui, qui croyait fermer la porte sur ses souvenirs aussi aisément qu’il enfermait au garage sa précieuse Gran Torino…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Clint Eastwood
Scénario : Nick Schenk
Acteurs : Clint Eastwood, Bee Vang, Ahney Her
Genre : Drame, Thriller
Durée : 1h51min
Date de sortie : 12 décembre 2008 (États-Unis) / 25 février 2009 (France)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Malpaso Productions, Village Roadshow Pictures
Distribué par : Warner Bros. France

Notre commentaire : Gran Torino est un film dramatique américain datant de 2008, produit et réalisé par Clint Eastwood, qui interprète également le rôle principal du film.

Les préjugés raciaux et sociaux sont un problème permanent dans la société moderne. Que ce soit à Paris, New-York, Londres, Rome, Copenhague ou Berlin, ce sont des problèmes que nous pouvons tous comprendre. Clint Eastwood fait un excellent travail en intégrant des problèmes universels dans un film de deux heures. Avec ses excellentes compétences pour raconter des histoires, il met en place une trame pour le personnage principal, permettant au public de comprendre, sans pour autant justifier ou cautionner le racisme et les stigmates sociaux de son personnage. Le film montre une évolution dans l’esprit des personnages principaux et il permet ainsi aux spectateurs de voyager émotionnellement avec eux, car ils doivent relever des défis moraux. 

Walt Kowalski (Clint Eastwood) est un vétéran de la guerre de Corée. Il est raciste. Il a perdu sa femme récemment et doit faire face à la dégradation de son quartier de Detroit, de plus en plus gangrené par les voyous et la criminalité. De plus, ses voisins sont quasiment tous des immigrants, ce qui contribue à nourrir son caractère impatient et raciste. Walt n’a que peu de conviction religieuse et il refuse le soutien du Père Javonich (Christopher Carley). Il le respect uniquement, car sa défunte épouse l’appréciait. Cependant même s’il possède un aspect raciste, sa moralité est démontrée à travers une scène, un tournant du film, lorsqu’il sauve Thao (Bee Vang) des griffes des membres d’un gang. Il est également le protagoniste du sauvetage de Sue (Ahney Her) face à un autre gang du quartier. Il n’aime pas les étrangers, mais aime encore moins l’injustice. 

Le jeu des acteurs est, d’une manière générale, très vive. Les acteurs avaient visiblement un engagement très net dans leurs rôles. C’était peut-être un peu moins le cas pour Bee Vang (Thao), qui manquait d’enthousiasme et de vraisemblance dans son personnage. Il apparaît comme trop timide dans son interprétation. En dehors de cela, la mise en scène était excellente, Clint Eastwood ayant parfaitement réussi à développer son personnage, tout comme la famille Hmong et les différents membres des gangs. 

Le film dispose d’une évolution lente mais fascinante. On peut nettement mesurer l’évolution morale du film. On peut prendre facilement conscience des comportements sociaux présentés dans « Gran Torino« , et de ce qui en découle, la violence, le racisme, les problèmes économiques et sociaux. Un film très intéressant qu’on ne devrait pas bouder.

 

Notre note :

 

Bande-annonce du film :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 179 518 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :