Horreur

JESSABELLE (2014)


Jessabelle (2014)

 

Synopsis : Une jeune femme du nom de Jessabelle retourne en Louisiane dans la maison de son père après qu’un accident l’ait privée de l’usage de ses jambes. Des choses étranges se produisent. Elle va devoir faire face à un fantôme en colère…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Kevin Greutert
Scénariste : Ben Garant
Acteurs : Sarah Snook, Mark Webber, David Andrews, Joelle Carter, Ana de la Reguera
Genre : Epouvante-horreur, Thriller
Durée : 1h30min
Année de production : 2014
Sociétés de production : Lions Gate Entertainment, Blumhouse Productions
Date de sortie : 7 novembre 2014
Société de distribution : Lions Gate Entertainment

Notre commentaire : « Jessabelle » est un film d’épouvante américain datant de 2014 et réalisé par Kevin Greutert. Les acteurs principaux sont Sarah Snook, qu’on a pu voir dans « Predestination » (2014), Mark Webber et David Andrews, qu’on a pu voir dans « World War Z » (2013).

Suite à un accident de voiture, qui coûtera la vie à son compagnon, Jessie Laurent, interprété par Sarah Snook, qui est le diminutif de Jessabelle, se retrouve en chaise roulante et retourne dans la maison familiale, à St. Francis, en Louisiane, à proximité du bayou. Rapidement, elle ressent une présence et pense être victime d’hallucinations. Mais est-ce vraiment elle qui délire où s’agit-il d’une présence paranormale ? Rien de fondamentalement nouveau dans ce genre cinématographique. Une version moderne et épurée de la bonne vieille maison hantée. Cependant, il faut avouer que Kevin Greutert, le réalisateur, sait parfaitement exploiter les ficelles de l’épouvante pour nous donner des sueurs froides. Une version moderne et épurée de la bonne vieille maison hantée. 

L’actrice principale, Sarah Snook, nous livre une belle prestation. Elle nous transmet admirablement bien l’angoisse et la terreur que son personnage vit. David Andrews, qui interprète le père de Jessabelle, n’est pas en reste. Il nous offre également une bonne performance dans un personnage inquiétant et habité par de lourds secrets. Un homme à la dérive, hanté par son passé. Dans cette distribution, le personnage le moins crédible sera certainement celui interprété par Mark Webber. 

L’ambiance du film est relativement glauque. La maison où se déroule l’action principale y est pour beaucoup. L’intrigue reste complète jusqu’à la fin du film, qui livre les explications nécessaires. Bien que cette histoire se déroule en Louisane, le tournage s’est en fait effectué à Wilmington en Caroline du Nord. 

La critique spécialisée a été relativement rude avec « Jessabelle » mais développant un certain consensus, promettant à Sarah Snook un brillant avenir, mais délivrant dans ce film une performance moyenne alimentant une histoire insipide et bourrée de clichés. Des avis négatifs que nous ne partageons pas. En effet, « Jessabelle » nous est apparu comme un bon petit film d’épouvante, certes sans révolutionner le genre, mais efficace dans son objectif. 

À noter que « Jessabelle » a fait l’objet d’un concours sur le site Cinetrafic en partenariat avec Metropolitan Filmexport en juin 2015. Plus d’informations sur le blog de Cinetrafic.

 

Notre note :

 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 180 490 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :