Espionnage

SPY GAME (2001)


Spy game - Jeu d'espions (2001)

 

Synopsis : Sur le point de prendre sa retraite, Nathan Muir, un vétéran de la CIA, apprend que Tom Bishop, son ex-partenaire, vient d’être capturé en Chine, alors qu’il préparait, sans le consentement de ses supérieurs hiérarchiques, l’évasion d’un détenu étranger. Quelques années plus tôt, les deux hommes formaient un tandem de choc. Ensemble, sur tous les points chauds du globe, ils accomplissaient secrètement les missions les plus périlleuses qu’il soit… jusqu’à Elizabeth Hadley, une jeune femme rencontrée à Beyrouth.Accusé d’espionnage, Tom sera exécuté dans les prochaines 24 heures. Les hauts dirigeants de la CIA, craignant une crise internationale, refusent de se porter à son secours. Oubliant les rancoeurs du passé, Nathan va se lancer dans sa mission la plus personnelle et la plus dangereuse pour tenter de sauver la peau de l’un de ses meilleurs hommes.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Tony Scott
Scénario : Michael Frost Beckner, David Arata
Acteurs : Robert Redford, Brad Pitt, Catherine McCormack
Genre : Espionnage
Durée : 02h07min
Date de sortie : 21 novembre 2001 (États-Unis), 9 janvier 2002 (France)
Année de production : 2001
Société de production : Beacon Pictures
Titre Original : Spy Game
Distribué par : Metropolitan FilmExport

Notre commentaire : « Spy Game » est un film d’espionnage américain datant de 2001 et réalisé par Tony Scott, à qui l’on doit également « L’Attaque du métro 123 » (2009). Les acteurs principaux sont Robert Redford que l’on ne présente plus, Brad Pitt, qu’on a pu voir dans « Fury » (2014), et Catherine McCormack qu’on a également pu voir dans le « Le Tailleur de Panama » aux côtés de Pierce Brosnan.

« Spy Game » nous emmène dans les rouages de la CIA. Le film nous raconte deux histoires distinctes. LA première se déroule dans l’action présente, un homme de l’agence est arrêté en Chine lors d’une mission, il risque la peine de mort pour espionnage. La seconde nous explique le parcours de cet agent, comment il a été recruté, son parcours, sa relation avec son mentor, et le pourquoi de son éloignement. Craignant qu’une crise internationale n’éclate, la CIA est réticente à mettre sur pied une opération militaire pour récupérer son agent sur le terrain. L’histoire court sur une période allant de la guerre du Viêtnam à la fin de la guerre froide, soit des années allant de 1965 à 1991, même si les personnages ne semblent pas beaucoup vieillir…

Tony Scott est connu pour ses films à gros budget, au rythme rapide, bourrés d’action de tout genre. « Spy Game » n’y fait pas exception. Il bénéficie également d’un gros budget, soit 115 millions de dollars, mais la compréhension humaine y est absente. Il est difficile de saisir l’aspect moral quand les développements individuels ne durent rarement plus de trente secondes et lorsque les dialogues ne dépassent jamais la longueur d’un paragraphe. Il n’y a pas beaucoup de temps consacré à la présentation des personnages, les situations ou même les endroits qui apparaissent à l’écran pour identifier l’époque et les lieux. 

Cependant, la qualité principale de ce film est l’aspect réaliste. Le danger est réaliste, les personnages sont réalistes. Beaucoup de films d’action sont fixés sur l’action, avec des effets spéciaux, des poursuites en voiture. « Spy Game » contient toutes ces choses, mais elles apparaissent de manières très ciblées, accompagnées d’un suspense évocateur. Ce film est plus porté sur les personnages, l’action ne venant que dans le développement de l’histoire. 

Robert Redford a créé un personnage à partir de rien. Nous ne savons que peu de chose sur lui au début et nous ne savons pour ainsi rien sur lui à la fin. Mais il donne à son personnage une forme de conscience, des valeurs humaines et donc beaucoup d’intérêts. Brad Pitt nous livre un personnage qui apparaît comme plus idéaliste. Il veut faire les choses à sa manière, en minimisant les risques et les conséquences. C’est une sorte d’idéaliste. 

De nombreux lieux ont été utilisés pour le tournage de « Spy Game » allant de Budapest en Hongrie pour les scènes de l’époque de la guerre froide jusqu’à Casablanca au Maroc pour les scènes représentant l’action se déroulant à Beyrouth dans le film en passant par Oxford en Angleterre pour les scènes de la prison chinoise. 

En conclusion, « Spy Game » est un bon film d’espionnage, une réalisation nerveuse, une histoire légèrement complexe, de belles prestations des acteurs principaux, mais gagnerait des points en ayant un développement plus détaillé. À voir ou à revoir sans hésiter !

« Spy Game » a fait l’objet de plusieurs sorties en DVD. Pour plus d’informations, voir sa fiche sur le site de DVDFr. 

 

Notre note :

 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 189 976 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :