Horreur

LE CERCLE (2002) ★★★☆☆


Le cercle: The ring (2002)

 

Synopsis : Lorsque sa nièce trouve la mort foudroyée par la peur une semaine après avoir visionné une mystérieuse cassette vidéo, Rachel Keller, une journaliste de Seattle, décide d’enquêter sur ce fameux enregistrement. Aidée de son ex-mari Noah, elle découvre que cette cassette est porteuse d’une étrange malédiction : quiconque la visionne est condamné à périr dans de terribles circonstances. Rachel prend tout de même le risque de regarder l’enregistrement. Le téléphone sonne alors, le décompte mortel s’enclenche : la jeune femme ne dispose plus que de sept jours pour sauver sa vie et celle de son fils. Sept jours pour tenter de déjouer le sortilège du Cercle…

Origine du film : États-Unis, Japon
Réalisateur : Gore Verbinski
Scénaristes : Kôji Suzuki, Ehren Kruger, Scott Frank
Acteurs : Naomi Watts, Brian Cox, Martin Henderson, Amber Tamblyn
Genre : Epouvante-horreur
Durée : 1h 50min
Date de sortie : 18 octobre 2002 (États-Unis), 5 février 2003 (France)
Année de production : 2002
Société de production : DreamWorks Pictures,
Titre Original : The Ring
Distribué par : United International Pictures (UIP)
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « The Ring » est un film américain d’épouvante / horreur / paranormal datant de 2002 et réalisé par Gore Verbinski à qui l’on doit les trois premiers volets des « Pirates des Caraibes » (2003, 2006 et 2007) et plus récemment « The Lone Ranger » (2013). Les acteurs principaux sont Naomi Watts, qu’on a pu voir dans « The Impossible« , Martin Henderson qu’on a pu voir dans « Battle in Seattle » (2007) et plus récemment dans « Everest » (2015). À noter également la participation de Brian Cox.

L’histoire qui nous est présentée dans « The Ring – Le Cercle » pourrait se résumer à l’histoire dune vidéo maléfique. Quiconque la visionne déclenche un compte à rebours d’une durée de sept jours, à l’issue duquel on meurt. Rachel Keller, journaliste de profession, visionne cette vidéo et enquête sur les éléments présentés dans l’enregistrement, persuadée qu’en découvrant le mystère qui y est présenté, elle pourra conjurer le triste sort qui l’attend. Malheureusement, son jeune fils, Aidan, va également visionner cette vidéo, augmentant ainsi le stress et la terreur qui habitent sa mère. Pour ses investigations, Rachel va demander l’aide de Noah Clay, son ancien compagnon et père d’Aidan. 

Naomi Watts est Rachel Keller. L’actrice apporte la bonne dose de curiosité et de peur panique à son personnage pour le rendre crédible. La curiosité laissant place à la nécessité de trouver des réponses à ses questions. Martin Henderson est Noah Clay. Son interprétation est correcte. Son personnage est d’abord dubitatif par rapport aux faits qui lui sont présentés. Sa vision va évoluer en fonction de son implication et de la prise de conscience de la menace qui plane sur lui et son fils. David Dorfman est Aidan Keller. Le jeune acteur apporte une dimension mystérieuse à son personnage, relativement cynique et assez froid. Une belle prestation. Brian Cox est Richard Morgan. L’acteur apporte aussi une dimension particulière à son personnage. Dans un premier temps distant, mystérieux, puis colérique pour terminer par dépressif et suicidaire. Le tout en très peu de temps à l’écran. 

La bande originale, qui participe beaucoup à l’intrigue ainsi qu’aux effets de terreur, est signée par Hans Zimmer. Doté d’un budget de 48 millions de dollars, le film a rapporté 250 millions de dollars au box-office. Le tournage s’est effectué dans l’état de Washington aux États-Unis et notamment dans les villes de Bellingham, de Port Townsed et de Seattle. Quelques scènes ont également été réalisées à Boston dans le Massachusetts.

« Le cercle: The ring » a fait l’objet d’une édition en DVD paru le 5 octobre 2006. Pour plus d’informations, consulter la fiche du film sur le site de DVD.fr.

En conclusion, « Le cercle : The Ring » est un film avec une belle ambiance envoûtante. Celle-ci peut, en grande partie, être attribuée à l’excellente cinématographie, les forêts épaisses et la pluie constante. Cependant, l’histoire de la petite fille est relativement compliquée et beaucoup de questions restent sans réponse. Ces réponses viendront peut-être après avoir vu la suite, parue en 2006. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 48,532 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :