Comédie, Thriller

KISS & KILL (2010)


Kiss & Kill (2010)

 

Synopsis : Alors que Jen Kornfeldt, en vacances sur la Côte d’Azur, se remet à peine d’une rupture, elle fait la connaissance de l’homme de ses rêves, le beau Spencer Aimes. Trois ans après cette rencontre, Spencer et Jen sont de jeunes mariés heureux à la vie paisible. Mais tout bascule le jour où un mystérieux tueur cherche à éliminer Spencer. Jen découvre alors que son mari est agent secret, un détail qu’il n’avait jamais pris la peine de mentionner. Les attaques contre le couple se multiplient, et ils comprennent que la tête de Spencer est mise à prix… Devenue femme d’un espion, Jen va tenter de découvrir quels autres secrets son mari a bien pu lui cacher. Mais elle devra surtout apprendre à esquiver les balles, gérer sa famille et préserver les apparences d’un couple parfait…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Robert Luketic
Scénaristes : Bob DeRosa, Ted Griffin
Acteurs : Katherine Heigl, Ashton Kutcher, Tom Selleck, Catherine O’Hara, Katheryn Winnick, Lisa Ann Walter, Casey Wilson, Rob Riggle, Martin Mull
Genre : Comédie, Thriller
Durée : 1h 40min
Date de sortie : 4 juin 2010 (États-Unis), 23 juin 2010 (France)
Année de production : 2010
Sociétés de production : Katalyst Media, DMG Entertainment
Titre Original : Killers
Distribué par : Metropolitan FilmExport

Notre commentaire : « Kiss & Kill » est une comédie romantique américaine datant de 2010 et réalisé par Robert Luketic, à qui l’on doit également « Paranoia » (2013). Les acteurs principaux sont Katherine Heigl, qu’on a pu voir dans « L’abominable Vérité » (2009) et Ashton Kutcher, que l’on a pu voir dans « Coast Guards » (2006). On peut également noter la présence de Tom Selleck, que l’on connaît tous pour son personnage de Thomas Magnum dans la série télévisée « Magnum », ainsi que pour son personnage de Frank Reagan dans la série télévisée « Blue Bloods« . 

L’histoire qui nous est présentée dans « Kiss & Kill » donne une impression de déjà vu. Spencer Aimes est un tueur professionnel œuvrant pour le compte d’une organisation gouvernementale secrète. Il va rencontrer Jen à l’occasion d’une de ses missions et en tomber amoureux, pour démissionner et aspirer à une vie des plus classiques. Après plusieurs années de parfait bonheur les problèmes vont brutalement venir envahir la vie du couple. Des tueurs s’en prennent à Spencer. Il va devoir révéler son passé à son épouse tout en évitant d’être tué. L’ensemble de ces événements va créer un certain trouble dans leur relation qui jusque-là était basée sur la confiance. 

Ashton Kutcher est Spencer Aimes, l’acteur nous offre une prestation ambiguë. D’un côté, on se dit qu’il pourrait jouer dans des films plus musclés, dans de véritables films d’action car son physique et son style se rapprochent de ce que propose Tom Cruise, d‘un autre côté, on se dit qu’Ashton est trop mielleux, trop « politiquement correct » dans son personnage. Son interprétation est trop lisse, trop propre. Katherine Heigl est Jennifer « Jen » Kornfeldt. L’actrice a opté pour une prestation de nunuche, de potiche, à la limite de la »connasse » Elle nous livre une prestation de femme chiante, une sorte de pimbêche. Ses réactions face à la violence sont soit trop stéréotypées, soit trop décalées. Enfin Tom Selleck est M. Kornfeldt, le père de Jen. Sa prestation est correcte avec un turn-over que l’on sent bien arrivé. 

Le souci numéro un de ce film, c’est qu’on ne sait vraiment pas sur quel pied danser. Il commence, dès le générique d’ouverture, comme un bon film d’action, puis s’essouffle rapidement. L’action est bien présente mais systématiquement gâchée par des échanges qui n’apparaissent absolument pas crédibles. L’humour est trop plat. L’intrigue est trop légère. Les dialogues sont trop convenus, trop corrects. On est à la limite de s’ennuyer.  

Doté d’un budget de 75 millions de dollars, le film a rapporté 98 millions de dollars. La ville de Villefranche-Sur-Mer a servi de lieu de tournage pour les scènes censées se dérouler à Nice. Pour le reste, la photographie du film s’est déroulée en Géorgie, aux États-Unis, et plus précisément dans les villes d’Atlanta, Douglasville, Woodstock et Marietta.

« Kiss & Kill » a fait l’objet d’une édition en DVD et en Blu-Ray, paru le 23 juin 2010. Plus d’information sur la fiche du film en consultant le site DVD.Fr.

En conclusion, « Killers« , son titre original, nous apparaît comme un film en dessous de ce qu’il aurait pu être. D’une part en rapport à son budget qui s’avère tout de même plus que correct ,d‘autre part par rapport à son script trop lisse, trop simple. Une direction d’acteurs trop mielleuse et des prestations beaucoup trop dans le politiquement correct. Un film qui reste sympathique à regarder, mais qui ne restera certainement pas gravé dans notre mémoire. 

 

Notre note :

 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 135 354 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :