Action, Thriller

ASSASSINS RUN (2013)


Assassins Run (2013)

 

Synopsis : Maya, une jolie ballerine est poursuivie par la mafia Russe après l’assassinat de son mari, un homme d’affaires puissant. Certains documents d’une valeur de plusieurs millions de dollars sont portés disparus. Refusant de coopérer et entourée de flics corrompus, elle est jetée en prison. Bientôt elle découvre que sa fille est kidnappée. L’instinct maternel de Maya va alors s’avérer mortel car elle se prépare à tuer toute personne qui l’empêchera de retrouver sa fille…

Origine du film : Américain, Russe
Réalisateur : Robert Crombie, Sofya Skya
Scénaristes : Diana Cohen, Sergey Veremeenko
Acteurs : Christian Slater, Sofya Skya, Cole Hauser, Angus Macfadyen
Genre : Thriller, Action
Durée : 1h30min
Année de production : 2013
Société de production : Whale Studio
Date de sortie : 23 avril 2013
Distribué par : Zylo

 

assissins_run_2Une fois n’est pas coutume parait-il… On va démarrer cette chronique de film de manière légèrement différente, histoire de déroger à nos habitudes. La raison se situe uniquement par rapport à l’affiche sous laquelle le DVD est présenté. Un véritable scandale !! On peut y voir Christian Slater et Cole Hauser, en tenue de combat, type militaire, ou groupe d’intervention, tenant des armes. Cependant, durant l’intégralité du film, ni l’un, ni l’autre n’est vêtu de la sorte, et,ni l’un ni l’autre n’est amené à tenir une arme et tirer, ne serait-ce qu’un seul coup de feu. C’est vraiment une accroche douteuse pour attirer le spectateur, faisant croire qu’il s’agit d’un type de film d’action, alors qu’on en est vraiment loin. Bref, reprenons le cours normal des choses …

 

 

Note commentaire : « Assassins Run » est un thriller d’action américano-russe datant de 2013 et réalisé conjointement par Robert Crombie, qu’on a plus l’habitude de voir du côté de l’écriture de scénario, et Sofya Skya, qu’on avait pu voir comme actrice dans « The Tomb » (2009). Les acteurs principaux sont Sofya Skya, ancienne ballerine professionnelle, Christian Slater, qu’on a pu voir dans « Du Plomb dans la Tête » (2013), Cole Hauser, qu’on avait pu voir dans « Les Larmes du Soleil » (2003) et Angus Macfadyen, qu’on avait pu voir dans « Equilibrium » (2002).

L’histoire est loin d’être inintéressante, loin de là, le souci, c’est, d’une part, l’interprétation, d’autre part, la direction d’acteurs, et même la réalisation, le choix des angles de caméra, le montage. Plusieurs points nous semblent désagréables. Christian Slater est Michael Mason. L’acteur est brouillon dans son interprétation, il donne un côté mystérieux à son personnage, sans pour autant lui donner du relief. Il disparaît assez rapidement dans le déroulement des évènements, ce qui est une forme d’escroquerie puisque sa présence au casting est clairement mise en avant. On pense qu’il va réapparaître, mais non. Déception. Cole Hauser est le salaud de cette histoire. L’acteur nous délivre également une interprétation moyenne. Il n’a qu’un petit rôle et c’est là également une escroquerie, car sa présence est très légère. Angus Macfadyen est Richard. Personnage dont on ne comprend pas vraiment le rôle. Énigmatique à tous les points de vue. Son jeu d’acteur est énigmatique, son importance, ou pas, est énigmatique. Voulait-il nous faire une version moderne de l’homme à l’harmonica, comme dans « Il était une fois dans l’Ouest » (1968) avec Henry Fonda et Charles Bronson ? Enfin Sofya Skya est Maya Letiniskaya. L’actrice est, comme on l’a souligné précédemment, une ancienne ballerine, et, cest peu de le dire, elle a préservé toute sa dextérité et sa souplesse. Son jeu d’actrice est moyen, même si on peut percevoir un potentiel. Certaines scènes d’action sont correctes, mais manquent de punch. Son personnage offre une certaine sensibilité et une vraie détermination quant à sa relation avec sa fille. 

Doté d’un budget estimé à 4 millions de dollars, la photographie s’est principalement déroulée en Californie, à Baker et dans le désert de Mojave, mais également à St. Petersburg en Russie. « Assassins Run » a fait l’objet d’une édition en DVD, paru le 19 mai 2015. Pour plus d’informations, consulter sa fiche sur le site DVD.Fr.

En conclusion « Assassins Run » est un film très moyen, et ce, à bien des niveaux. Un film qu’on ne peut résolument pas conseiller de voir ! Pour notre part, il a fortement endommagé le crédit de Christian Slater. Une autre déception de ce type et il sera catalogué dans les acteurs à éviter !!

Notre note :

 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 164 838 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :