Fantastique

UNDERWORLD (2003)


Underworld (2003)

 

Synopsis : Selene est une guerrière vampire puissante. Dans la lutte qui oppose depuis des siècles son peuple à celui des Lycans, des loups-garous, elle est reconnue pour être l’une des tueuses les plus efficaces. Jusqu’au jour où elle tombe amoureuse de Michael Corvin, un humain qui se retrouve pris malgré lui dans l’affrontement des deux clans. Mordu par l’un des loups-garous, il devient rapidement l’un d’entre eux. Entre passion et devoir, Selene doit alors choisir son camp..

Origine du film : États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Hongrie
Réalisateur : Len Wiseman
Scénario : Danny McBride
Acteurs : Kate Beckinsale, Scott Speedman, Bill Nighy, Michael Sheen, Shane Brolly, Wentworth Miller, Sophia Myles
Genre : Fantastique
Durée : 02h01min
Date de sortie : 24 septembre 2003
Année de production : 2002
Société de production : Lakeshore Entertainment
Distribué par : SND

Notre commentaire : « Underworld » est un film fantastique datant de 2003 et réalisé par Len Wiseman à qui l’on doit également la suite de ce film, « Underworld 2 : Évolution » (2006), mais aussi « Die Hard 4 : Retour en Enfer » (2007) et « Total Recall : Mémoires programmées » (2012). Du côté du casting, on retrouve Kate Beckinsale que l’on a également pu voir dans « Total Recall : Mémoires programmées » (2012) ou encore dans « Contraband » (2010). À ses côtés il y a Scott Speedman, qu’on a pu voir dans « Captives » (2014), Michael Sheen, qu’on a pu voir dans « Secret d’État » (2014), Shane Brolly, qu’on a pu voir dans « Impostor » (2002), mais également Bill Nighy qui tient aussi un rôle dans « Total Recall : Mémoires programmées » (2012), et qu’on a pu voir dans « I, Frankenstein » (2014).

Le cinéma fantastique est comme le cinéma de science-fiction, il nous invite à voyager dans des univers inconnus, inventés de toutes pièces. L’histoire proposée dans « Underworld » nous conduit au milieu d’une guerre ancestrale que se livrent les vampires et les Lycans, une ancienne race de loup-garou. Certains protagonistes veulent perpétuer une tradition en continuant la lutte alors que d’autres œuvrent pour trouver une issue à ce massacre. Au milieu se trouvent les humains, et plus particulièrement Michael Corvin. Ce dernier n’a cependant rien demandé à personne et se retrouve impliqué dans un chaos sans nom. Malgré lui, il pourrait bien être la clé de toute cette histoire.

Le casting est assez conséquent, car les personnages sont nombreux. Kate Beckinsale est Selene, un vampire, tueur de Lycans. L’actrice nous livre une bonne prestation et semble parfaitement à l’aise dans les scènes de combat ainsi que dans les fusillades. Scott Speedman est Michael Corvin, un étudiant en médecine qui devient le centre d’intérêt, car il pourrait devenir un hybride entre les deux races. L’acteur apparaît comme le moins crédible, ce qui lui arrive ne semble que peu l’étonner. Bill Nighy est Viktor, le plus puissant des anciens vampires. L’acteur offre une excellente prestation. Les effets spéciaux qui viennent animer sa reformation progressive sont vraiment saisissants. Son abjection totale pour les Lycans est palpable. Michael Sheen est Lucian, le leader des Lycans. L’acteur arbore un look de star du heavy métal et sa prestation est bonne, et finalement se révèle moins méchant que l’histoire nous amenait à le croire. Shane Brolly est Kraven, un vampire noble qui complote pour tuer ses aînés. L’acteur ressemble étrangement à Christian Bale, et cette idée m’est rester durant l’intégralité du film. Intriguant. On peut noter la présence de Wentworth Miller, dans le rôle d’Adam Lockwood, un collègue de Michael. L’acteur se fera connaître quelques années après ce film pour son interprétation de Michael Scofield dans la série « Prison Break ». On a également  pu le voir dans « Resident Evil: Afterlife » (2010) ainsi que dans « Resident Evil: Retribution » (2012).

Doté d’un budget de 22 millions de dollars, « Underworld » a rapporté près de 96 millions de dollars au box-office. Le tournage a eu entièrement lieu à Budapest en Hongrie. Le film a fait l’objet d’un procès pour contrefaçon et violation du droit d’auteur. Cependant s’est terminé par un règlement à l’amiable … Dans la majorité des cas, le film a rencontré des critiques négatives à son encontre. Une suite, intitulée « Underworld: Evolution », dans laquelle Marcus se réveille, a vu le jour en 2006. Une préquelle, « Underworld : Rise of the Lycans », qui offre plus de détails quant à la création de l’espèce Lycans et la haine de Lucian est paru en 2009. Enfin, une deuxième suite, intitulée ‘Underworld : Awakening est sorti en 2012.

« Underworld » a fait l’objet de plusieurs éditions en DVD et en Blu-ray. Pour plus d’informations, consulter sa fiche sur le site de DVD.Fr.

En conclusion, « Underwolrd » est un film plutôt bien fait malgré le sang et la violence graphique. L’atmosphère du film est sombre, sinistre, ténébreuse et gothique. Le script est intéressant, permettant d’amener les vampires et les loups-garous dans l’âge moderne. Reste donc à voir la suite …

 

 

Notre note :

 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Nombres de Visites

  • 152 007 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :