Fantastique, Thriller

PHÉNOMÈNES (2008)


Phénomènes (2008)

 

Synopsis : Surgi de nulle part, le phénomène frappe sans discernement. Il n’y a aucun signe avant-coureur. En quelques minutes, des dizaines, des centaines de gens meurent dans des circonstances étranges, terrifiantes, totalement incompréhensibles. Qu’est-ce qui provoque ce bouleversement radical et soudain du comportement humain ? Est-ce une nouvelle forme d’attaque terroriste, une expérience qui a mal tourné, une arme toxique diabolique, un virus qui a échappé à tout contrôle ? Et comment cette menace se propage-t-elle ? Par l’air, par l’eau, ou autrement ? Pour Elliot Moore, professeur de sciences dans un lycée de Philadelphie, ce qui compte est d’abord d’échapper à ce phénomène aussi mystérieux que mortel. Avec sa femme, Alma, ils fuient en compagnie d’un ami, professeur de mathématiques, et de sa fille de huit ans. Très vite, il devient évident que personne n’est plus en sécurité nulle part. Il n’y a aucun moyen d’échapper à ce tueur invisible et implacable. Pour avoir une mince chance de survivre, Elliot et les siens doivent à tout prix comprendre la véritable nature du phénomène, et découvrir ce qui a déchaîné cette force qui menace l’avenir même de l’espèce humaine…

Origine du film : États-Unis, Inde
Réalisateur : M. Night Shyamalan
Scénariste : M. Night Shyamalan
Acteurs : Mark Wahlberg, Zooey Deschanel, John Leguizamo, Betty Buckley
Genre : Fantastique
Durée : 1h30min
Date de sortie : 11 juin 2008 (France), 13 juin 2008 (États-Unis)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Spyglass Entertainment, Blinding Edge Pictures, UTV Motion Pictures, Dune Entertainment
Titre Original : The Happening
Distribué par : Twentieth Century Fox France

Notre commentaire : « Phénomènes » ou « The Happening » est un film à la croisée entre le film fantastique et le film d’épouvante, avec une pointe de thriller, datant de 2008 et réalisé par M. Night Shyamalan, à qui l’on doit des films comme « Sixième Sens » (1999) et « Incassable » (2000), tous deux avec Bruce Willis dans le rôle principal, ou plus récemment « After Earth » (2013) et dont on attend de voir « The Visit » (2015). Les acteurs principaux sont Mark Wahlberg, qu’on a pu voir dans « The Gambler » (2014)Zooey Deschanel, qu’on a pu voir aux côtés de Jim Carey dans « Yes Man » (2008), John Leguizamo, qu’on a pu voir dans « L’Empire des Ombres » (2010) et Betty Buckley, qu’on avait pu voir dans « Carrie » (1976).

L’histoire proposée dans « Phénomènes » est originale et novatrice. Un phénomène énigmatique affecte les habitants de New-York les poussant au suicide. Elliot Moore et son épouse Alma, accompagnés d’un ami, Julian et de sa fille Jess, décident de quitter précipitamment New-York. Au fur et à mesure de leur progression, ils découvrent que les différentes destinations qui s’offrent à eux se ferment les unes après les autres, car le phénomène s’étend et commence à les encercler. Une théorie se dessine progressivement, la nature, et notamment la flore aurait déployé un mécanisme de défense qui disperserait dans l’air un poison disséminé par le vent, agissant sur les neurotransmetteurs et incitant les personnes à se tuer. Les choses vont encore se compliquer lorsque les Moore et la petite Julian vont trouver refuge chez Mme Jones…

Mark Wahlberg est Elliot Moore, un professeur de science au lycée. L’acteur ne semble pas très à l’aise dans ce rôle. Mark Wahlberg semble mieux s’adapter dans des personnages de film d’action. Zooey Deschanel est Alma Moore, l’épouse d’Elliot. On ne saisit pas pleinement le souci dont son personnage semble souffrir et dans quelle mesure cela affecte leur relation de couple. Cet aspect se perd dans l’intrigue du film. Mais tout semble incohérent, le choix des acteurs, les choix fait par les personnages, l’ambiance et l’atmosphère globale que dégage le film. Alors certes, on ne demande pas à voir systématiquement des films à 100 millions de dollars de budget, mais on espère toujours trouver une pointe d’originalité chez des réalisateurs qui nous ont surpris par le passé. 

Doté d’un budget de 48 millions de dollars, le film a engendré plus de 163 millions de dollars de recette au box-office. La photographie du film s’est principalement faite à Central Park à New-York et dans la région de Phoenixville en Pennsylvanie. La séquence finale du film a été tournée au Jardin des Tuileries ainsi que dans les Jardins du Louvre à Paris en France. « Phénomènes » a fait l’objet d’une édition en DVD paru le 11 décembre 2008 chez Fox Pathé Europa. Pour plus d’information, consulter sa fiche sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Phénomènes » est un film relativement moyen, qu’on oublie aussi tôt après l’avoir vu …

Notre note :

 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 491 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :