Aventure, Science fiction

STAR TREK (2009)


Star Trek (2009)

 

Synopsis : La plus grande odyssée spatiale de tous les temps voit le jour dans le nouveau Star Trek, mettant en scène le premier voyage d’un tout nouvel équipage à bord de l’U.S.S. Enterprise, le vaisseau spatial le plus sophistiqué de l’histoire. Dans ce périple semé de dangers, d’action et d’humour, les nouvelles recrues doivent tout faire pour empêcher le plan diabolique d’un être maléfique menaçant l’humanité toute entière dans sa quête de vengeance. Le sort de la galaxie est entre les mains de deux officiers que tout oppose : d’un côté, James Kirk, originaire de la rurale IOWA, tête brulée en quête de sensations fortes, de l’autre, Spock, issu d’une société basée sur la logique et rejetant toute forme d’émotion. Quand l’instinct fougueux rencontre la raison pure, une improbable mais puissante alliance se forme et sera seule en mesure de faire traverser à l’équipage d’effroyables dangers, là où personne n’est encore jamais allé.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : J.J. Abrams
Scénariste : Roberto Orci, Alex Kurtzman
Acteurs : John Cho, Ben Cross, Bruce Greenwood, Simon Pegg, Chris Pine, Zachary Quinto, Winona Ryder, Zoe Saldana, Karl Urban, Anton Yelchin, Eric Bana, Leonard Nimoy, Jennifer Morrison, Pasha D. Lychnikoff
Genre : Aventure, Science fiction
Durée : 2h08min
Date de sortie : 6 mai 2009 (France), 8 mai 2009 (États-Unis)
Année de production : 2009
Sociétés de production : Spyglass Entertainment, Bad Robot Productions
Distribué par : Paramount Pictures France

Notre commentaire : « Star Trek » est un film américain de science-fiction datant de 2009 et réalisé par J.J. Abrams, à qui l’on doit également « Super 8 » (2010) et dont on peut voir actuellement en salles « Star Wars: The Force Awakens » (2015). Les acteurs principaux sont John Cho, qu’on a pu voir dans « Total Recall : Mémoires programmées » (2012), Bruce Greenwood, qu’on a pu voir dans « Flight » (2012), Simon Pegg, qu’on a pu voir dans « Mission: Impossible – Rogue Nation » (2015), Chris Pine, qu’on a pu voir dans « Z for Zachariah » (2015), Zachary Quinto, qu’on a pu voir dans « Hitman: Agent 47 » (2015), Winona Ryder, qu’on a pu voir dans « Homefront » (2013), Zoe Saldana, qu’on a pu voir dans « Les Gardiens de la Galaxie » (2014), Karl Urban, qu’on a pu voir dans « Dredd » (2014), Anton Yelchin, qu’on a pu voir dans « La Sentinelle » (2014), Eric Bana, qu’on a pu voir dans « Délivre-nous du Mal » (2014) et Leonard Nimoy, immortel Monsieur Spock dans la série télévisée Star Trek ainsi que dans les nombreux films tirés de cette série. 

« Star Trek » est le onzième film de cette franchise débutée en 1979. Il s’agit de ce que l’on nomme un « reboot« . Un reboot est une sorte de redémarrage afin de casser la continuité avec la série déjà existante afin de modifier les personnages et d’en créer de nouveaux, mais également de modifier la timeline et éventuellement, la trame de fond.  On retrouve bien évidemment les différents personnages propres à la série originale « Star Trek », mais interprétés par une nouvelle distribution. Ce film fait donc office de premier opus dans une nouvelle série de films. L’histoire se déroule dans une réalité alternative permettant de se libérer des contraintes de continuité avec ce qui avait déjà été établi précédemment tout en préservant les éléments de l’histoire originale.

Ainsi donc avec ce reboot, on plonge dans l’univers de la science-fiction de Star Trek, L’histoire se déroule au 23ème siècle. Le fameux vaisseau Enterprise, la téléportation, les armes au laser, tous les ingrédients sont bel et bien présents dans cette nouvelle monture, qui nous offre, dans une certaine mesure, les explications sur l’ascension fulgurante de James Kirk au poste de capitaine ainsi que sa rencontre avec Monsieur Spock.  

Chris Pine interprète James T. Kirk. L’acteur a abordé son personnage avec intelligence. Il n’a pas essayé de copier ce qu’avait fait, pendant des années, William Shatner dans ce même rôle. Il a gardé la pointe d’humour qui caractérisait le Capitaine Kirk, mais à donner beaucoup de dynamique au personnage, résolument moderne dans ses attitudes et dans ses paroles. Zachary Quinto interprète Spock. L’acteur avait manifesté son intérêt pour le rôle en raison de la dualité qui existe dans le personnage, mi-humain et mi-vulcain. Il s’est également fortement inspiré de l’attitude physique que Leonard Nimoy avait adopté pour interpréter le personnage. Les deux acteurs se retrouvent d’ailleurs face à face dans une scène vers la fin du film. Une petite nouveauté cependant, on peut voir Monsieur Spock dans une relation romantique, amoureux de Uhura, un point qui n’avait jamais été développé auparavant, que ce soit à la télévision ou au cinéma. Karl Urban interprète Dr. Leonard « Bones » McCoy. A l’instar de Chris Pine, l’acteur a cherché à se démarquer de ce que l’acteur DeForest Kelley avait fait avant lui, tout en préservant l’essence du personnage. 

La production a eu recours à de nombreux designers pour le travail d’illustration, cherchant à illustrer les technologies futures. Le souci étant toujours de s’inspirer des productions passées sans pour autant apparaître comme obsolète. Le poste de commandement de l’Enterprise, par exemple, a été maintenu dans sa disposition originale, mais l’esthétique a été retravaillée avec des couleurs plus vives pour refléter l’optimisme de Star Trek. Les costumes ont également fait l’objet d’un nouveau design avec de nouvelles couleurs, mais en gardant la symbolique du grade et de la couleur. Les officiers de commandement portant la couleur or, les scientifiques et les agents médicaux portant du bleu et les techniciens, ingénieurs et personnels de sécurité portant du rouge. 

Le tournage aura duré quatre mois et s’est déroulé dans de nombreux endroits différents. La Californie, l’Utah virent les équipes du film poser leur matériel. Une usine de la marque Budweiser a été utilisée pour tourner les séquences représentant la salle des machines de l’Enterprise, tandis qu’une centrale électrique de Long Beach fut utilisée pour représenter la salle des machines du Kelvin. 

Michael Giacchino, un collaborateur régulier de J.J. Abrams, a composé la bande originale de « Star Strek ». Il a gardé le thème original d’Alexander Courage pour le générique de fin.

Doté d’un budget de 150 millions de dollars, « Star Trek » a rapporté près de 386 millions de dollars de recette au box-office. Les principaux membres de la distribution du film ont signé pour tourner dans deux suites. La première, « Star Trek Into Darkness » est paru en 2013 et la seconde « Star Trek Beyond » devrait sortir en juin 2016.

« Star Trek » a fait l’objet d’une édition en DVD et en Blu-ray paru le 25 mars 2014 chez Paramount Home Entertainment France. pour plus d ‘information, consulter sa fiche sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Star Trek » réussit l’audacieux pari de relancer cette franchise en reprenant les éléments constitutifs de la saga. Les effets spéciaux sont impressionnants, l’action est bien rythmée, les personnages se mettent bien en place, les acteurs sont très bons. Tous les ingrédients du très bon divertissement sont réunis pour ce film. À voir, sans hésiter !

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 134 506 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :