Comédie, Crime - Policier

OCEAN’S THIRTEEN (2007)


Ocean's 13 (2007)

 

Synopsis : Douce vengeance sous le ciel de Las Vegas… Danny Ocean et sa bande ne pouvaient avoir qu’un seul motif pour tenter leur braquage le plus audacieux à ce jour : sauver un des leurs. Mais la chance ne suffit pas toujours lorsque l’on veut faire sauter « The Bank »… Le cruel propriétaire de casino Willy Bank ne s’attendait pas à une telle riposte lorsqu’il trahit en envoyant l’ami et mentor de Danny, Reuben Tishkoff. Mauvais, très mauvais calcul, car Danny rameute ses fidèles complices pour infliger à Bank un châtiment exemplaire le soir de l’inauguration de son nouveau casino, The Bank.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Steven Soderbergh
Scénaristes : Brian Koppelman, David Levien
Acteurs : George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon, Andy García, Don Cheadle, Bernie Mac, Elliott Gould, Casey Affleck, Scott Caan, Eddie Jemison, Shaobo Qin, Carl Reiner, Eddie Izzard, Al Pacino, Ellen Barkin, Vincent Cassel, Oprah Winfrey
Genre : Comédie, Policier
Durée : 2h 02min
Date de sortie : 8 juin 2077 (États-Unis),  20 juin 2007 (France)
Année de production : 2007
Sociétés de productions : Jerry Weintraub Productions, Section Eight Productions, Section Eight Productions
Titre Original : Ocean’s Thirteen
Distribué par : Warner Bros. France

Notre commentaire : « Ocean’s Thirteen » est une comédie policière datant de 2007 et réalisée par Steven Soderbergh, à qui l’on doit également « Piégée » (2011). Les acteurs principaux sont George Clooney, qu’on a pu voir dans « Gravity » (2013), Brad Pitt, qu’on a pu voir dans « Fury » (2014), Matt Damon, qu’on a pu voir dans « Elysium » (2013), Andy García, qu’on a pu voir dans « Secret d’État » (2014), Don Cheadle, qu’on a pu voir dans « Flight » (2012), Ellen Barkin, qu’on a pu voir dans « L’Élite de Brooklyn » (2010) et Al Pacino, qu’on a pu voir dans « Un Flic pour Cible » (2012).

Reuben Tishkoff est escroqué par Willy Bank, un ancien partenaire d’affaires, se voyant forcé de signer des papiers signifiant qu’il abandonne ses droits de propriété sur le nouveau Casino qu’ils construisaient ensemble. Reuben fait une crise cardiaque et se retrouve grabataire. Daniel Ocean propose à Willy Bank de corriger son erreur, mais ce dernier refuse. Danny Ocean rassemble ses partenaires pour venger Reuben. Ensemble, ils vont ruiner Bank le soir de l’ouverture de son hôtel-casino

Après « Ocean’s Twelve » (2004) et son scénario quelque peu poussif, on se demandait si cette nouvelle suite allait relever le niveau. Et, autant le dire tout de suite, le pari est gagné. L’histoire est nettement plus fluide, et on retrouve pleinement l’ambiance du premier film, « Ocean’s Eleven » (2001). Le déroulement des événements est beaucoup plus limpide, les couleurs sont plus pulpeuses, et les jeux de mots et autres dialogues sont plus solides, plus consistants. Tout tourne autour du personnage de George Clooney, en chef-d’orchestre, génie du système « D », s’appuyant tout de même sur la technologie. Dans cette nouvelle histoire, on ne trouve aucune motivation personnelle, aucune romance. 

À quelques exceptions faites, on retrouve l’intégralité du casting présent précédemment. Julia Roberts et Catherine Zeta-Jones sont cependant absentes du film en raison de problèmes de script. Leur absence étant expliquée par Danny Ocean, qui déclare à plusieurs reprises que ce n’est pas leur combat. À cela, on rajoute la présence d’Al Pacino, dans le rôle du « méchant ». L’acteur nous livre une prestation comme il aime les faire, grandiose, avec une pointe d’excentricité. Signalons également la prestation d’Ellen Barkin dans le personnage d’Abigail Sponder, le bras droit de Willy Bank. L’actrice nous propose un personnage froid, strict, qui veille à la bonne marche du casino dans le moindre de ses détails. Elle devient succulente dans la scène où elle est « victime » d’un elixir d’amour porté par Linus Caldwell (Matt Damon) et se transforme ainsi en couguard déjantée…

Doté d’un budget de 85 millions de dollars, « Ocean’s Thirteen » a rapporté plus de 311 millions de dollars de recette au box-office. Le film a été tourné dans différents endroits, dont Londres en Angleterre, l’hôtel-casino Bellagio à Las Vegas au Nevada, à Los Angeles en Californie ainsi qu’à l’aéroport international McCarran de Las Vegas. Le film a obtenu cinq nominations et a remporté un prix aux People’s Choice Awards de 2008.

Vers la fin du film, on peut assister à un échange humoristique entre Danny et Rusty, lorsqu’ils sont sur le départ, à l’aéroport, où chacun se moque de l’autre. Rusty dit à Danny d’essayer de maintenir un poids de forme entre deux prochains boulots. Ceci est une référence à George Clooney, qui a pris du poids pour son rôle dans Syriana (2005). De son côté, Danny dit à Rusty de s’installer et de former un couple et d’avoir des enfants. Il s’agit d’une référence à Brad Pitt et à sa relation avec Angelina Jolie et leurs enfants. 

« Ocean’s Thirteen » a fait l’objet de plusieurs éditions en DVD et en Blu-ray depuis le 20 décembre 2007, disponible chez Warner Home Vidéo France. Pour plus d’informations, consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Ocean’s Thirteen » est une très bonne suite et d’un niveau nettement supérieur à son prédécesseur, « Ocean’s Twelve ». L’histoire est nettement plus claire. Les acteurs sont très bons, l’intrigue est bonne. Le spectacle est au rendez-vous, faisant de ce film un excellent divertissement.

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 179 518 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :