Science fiction

MONSTERS (2010)


Monsters (2010)

 

Synopsis : Une sonde de la NASA s’écrase dans la jungle mexicaine, libérant sur terre des particules d’une forme de vie extra-terrestre. Six ans plus tard, le Mexique et le Costa-Rica sont devenus des zones de guerre désertées par les populations locales, mises en quarantaine et peuplées de créatures monstrueuses. Un photographe est chargé d’escorter une jeune femme à travers cette zone dévastée. Seuls sur la route, ils vont tenter de rejoindre la frontière américaine…

Origine du film : Royaume-Uni
Réalisateur : Gareth Edwards
Scénario : Gareth Edwards
Acteurs : Scoot McNairy, Whitney Able
Genre : Science fiction
Durée : 01h33min
Date de sortie : 1 décembre 2010 (France), 3 décembre 2010 (Royaume-Uni)
Année de production : 2010
Société de production : Vertigo Films
Distribué par : SND

Notre commentaire : « Monsters » est un film britannique de science-fiction datant de 2010, écrit et réalisé par Gareth Ewards. Les acteurs principaux sont Scoot McNairy, qu’on a pu voir dans « Black Sea » (2014) et Whitney Able, qu’on a pu voir dans « Balade entre les Tombes » (2014).

L’histoire proposée dans « Monsters » aurait pu être intéressante. Une sonde de la NASA s’écrase au Mexique et une forme de vie extraterrestre se développe dans toute la région frontalière entre le Mexique et les États-Unis, conduisant à la mise en quarantaine de la moitié nord du Mexique. Les troupes américaines et mexicaines luttent pour contenir les créatures, et un mur courant le long de la frontière américaine empêche les monstres d’entrer sur le sol américain. Un photographe américain, Andrew Kaulder, en poste en Amérique du sud, reçoit l’ordre de son patron de retrouver sa fille, Samantha Wynden, et d’organiser son retour vers les États-Unis. Andrew localise Samantha dans un hôpital, et met en place le voyage retour. Celui-ci sera parsemé d’embûches et ils n’auront d’autres choix que de traverser la zone infectée, à leur risque et péril …

Comme dit précédemment la trame de départ n’est pas si mauvaise que cela, bien au contraire, on retrouve cette idée dans de nombreux films de science-fiction. Sauf que là, cela ne fonctionne pas. Mais alors pas du tout. Le réalisateur, Gareth Edwards, de son propre aveu, a voulu montrer comment la vie quotidienne suivait son cours, quasiment normalement, alors que des créatures extraterrestres évoluent dans le même secteur. Comment peut-on gober cela ? Qui va adhérer à ce genre d’ineptie ? Faut-il chercher au-delà ? Est-ce une métaphore de l’immigration ? La symbolique du mur qui sépare les États-Unis du Mexique est présente. L’actualité récente montre que c’est un réflexe universel. Pour de se protéger de l’envahisseur, on dresse des murs. N’était-ce pas déjà le cas durant la dynastie Ming au IIIe siècle avec la construction de la Grande Muraille de Chine ?

Alors certes le message politique est là, qu’on le comprenne ou pas, qu’on y adhère ou pas, c’est une autre histoire. Mais pour « Monsters » le scénario est plutôt vide. Le développement des personnages est fade. Et surtout les moyens, pour réaliser un film aussi ambitieux, sont trop faibles. Et cela se ressent avec les effets spéciaux. Les monstres ne sont que peu présents à l’écran et ils ne sont pas franchement hostiles. À se demander pourquoi on les combat … La fin est d’ailleurs d’une cruelle banalité. On en reste pantois …

L’idée de réaliser un film avec des monstres venus de l’espace courrait depuis que Gareth Edwards était à l’université. Mais après la sortie de « La Guerre des Mondes » (2005), il a estimé que son film ne serait pas plus original que ce qu’a proposé Steven Spielberg. Considérant que son film se ferait un faible budget, le réalisateur avait décidé d’adopter le style found footage de « The Blair Witch Project » (1999) et de le mélanger avec son concept original. Mais après la sortie de « Cloverfield« , qui s’était réalisé avec un principe similaire, il a abandonné cette idée. Il a orienté son idée vers un film où les gens ne courent pas dans tous les sens, ne crient pas, mais continuent de vivre normalement. Une situation où la présence d’un monstre marin serait considéré comme étant tout à fait normal. 

Gareth Edwards n’avait pas de story-board, ni de script du film. Il avait juste écrit un traitement du film et souligné les points de détails qui avaient besoin d’être ponctués par un dialogue. Le film s’est donc réalisé avec un faible budget. Pour ce faire, l’équipement utilisé était d’un niveau semi-professionnel. Par exemple, le film a été tourné avec des caméras vidéo numériques au lieu d’un film 35mm, nettement plus cher. De plus, le film a été réalisé sur un ordinateur portable. La plupart des lieux de tournage du film ont été utilisés sans autorisation, et la plupart des figurants étaient des gens qui vivaient sur place. « Monsters » a été tourné au Belize, Mexique, Guatemala, Costa Rica et États-Unis, le tout en trois semaines. Pour la photographie principale, l’équipe de tournage était composée de sept personnes, acteurs compris, se déplaçant dans un van. 

Doté d’un budget de 500.000 dollars « Monsters » a rapporté un peu plus de 4 millions de dollars de recette au box-office. Le film a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, parus le 6 avril 2001 chez Warner Home Vidéo France. Pour plus d’informations, consulter la fiche du film sur le site de DVD.Fr.

En conclusion, « Monsters » est un film inintéressant, qui manque cruellement d’une ligne directrice claire. Les acteurs sont moyens, la mise en scène est brouillonne, et les effets spéciaux sont mauvais. Les monstres ne sont en rien agressifs et/ou inquiétants. À l’arrivée, on se retrouve avec un film faible. À oublier ! 

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 491 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :