Horreur

OCULUS (2013)


oculus

 

Synopsis : Une femme tente d’innocenter son frère, accusé de meurtre, en démontrant que le crime est dû à un phénomène surnaturel.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Mike Flanagan
Scénariste : Mike Flanagan, Jeff Howard
Acteurs : Karen Gillan, Brenton Thwaites, Rory Cochrane, Katee Sackhoff, Annalise Basso
Genre : Epouvante-horreur
Durée : 1h44min
Année de production : 2013
Sociétés de production : Blumhouse Productions, WWE Studios, Intrepid Pictures
Date de sortie : 11 avril 2014 (États-Unis)
Société de distribution : Relativity Media

Notre commentaire : « Oculus », devenu « The Mirror » pour la distribution française (!), est un film américain d’épouvante / horreur / paranormal, datant de 2013, réalisé et co-écrit par Mike Flanagan, qu’on devrait bientôt retrouver à la réalisation de « Ouija 2″ (2016). Les acteurs principaux sont Karen Gillan, qu’on a pu voir dans « Les Gardiens de la Galaxie » (2014), Brenton Thwaites qu’on a pu voir dans « The Signal » (2014)Rory Cochrane, qu’on a pu voir dans « Strictly Criminal » (2015) et Katee Sackhoff, qu’on a pu voir dans « Riddick » (2013).

Le film se déroule à deux époques différentes, le présent et onze ans plus tôt. Les deux intrigues sont présentées en parallèle à travers des flashbacks. En 2002, Alan Russell s’installe dans une nouvelle maison avec sa femme Marie, son fils Tim, 10 ans, et sa fille Kaylie, 12 ans. Alan achète un miroir antique pour décorer son bureau. Malheureusement, le miroir est malveillant et provoque des hallucinations chez les adultes ; Marie est hantée par des visions de la propre décomposition de son corps, tandis qu’Alan est séduit par une femme fantomatique. Au fil du temps, les parents deviennent de plus en plus psychotiques ; Alan s’isole de plus en plus dans son bureau, et Marie devient paranoïaque. Tout va basculer et devra trouver son dénouement dans le temps présent…

Indéniablement « Oculus » est une réussite, le film produit son effet, on angoisse et on stresse pendant un bon moment dans son fauteuil à suivre l’intrigue qui nous scotche profondément dans notre fauteuil. D’ailleurs, la fin laisse la porte grande ouverte pour enchaîner naturellement sur des suites. « Oculus » pourrait bien être le premier chapitre d’une franchise de film d’horreur. Le scénario est habilement construit, proposant un drop d’une époque à une autre pour s’entremêler dans la dernière partie du film. Les acteurs sont vraiment très bons et apportent une dimension angoissante au fur et à mesure qu’ils basculent dans la folie. 

Doté d’un budget de 5 millions de dollars, « Oculus » a rapporté 44 millions de dollars de recette au box-office. Le film est basé sur un court-métrage paru en 2005, également appelé « Oculus », produit autour d’un seul acteur et d’un miroir. Ce court-métrage est devenu très célèbre et a rapidement fait l’objet d’un grand intérêt pour en faire un long-métrage. Initialement, les studios étaient intéressés pour en faire un film en found footage,  cependant, le réalisateur Mike Flanagan était opposé à cela et transmis sa vision du film. Transformer l’histoire pour un long-métrage s’est avéré plus compliqué qu’il n’y parait. Le réalisateur combina donc deux histoires, passées et présentes entrecoupées l’une par l’autre pour créer une sorte de distorsion amenant une désorientation chez le spectateur qui serait similaire à celle que vivent Tim et Kaylie dans la maison. Le tournage s’est réalisé à Mobile ainsi qu’à Fairhope en Alabama. 

Le film a obtenu quatorze nominations et a été récompensé par 3 prix. Garrett Ryan, l’acteur qui joue Tim jeune, a également interprété Josh jeune, dans « Insidious : Chapitre 2″ (2013), dont l’histoire est également scindée en deux époques distinctes. « The Mirror » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 15 avril 2015 chez Paramount Home Entertainment France. Pour plus de renseignements, consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr. 

En conclusion, « Oculus » ou « The Mirror« , est un très bon film d’horreur et d’épouvante. Le scénario est original et l’intrigue est bien construite. La mise en scène est habile, pour ne pas dire fine. Les effets sont diverses, de l’effrayement au gore en passant par la tension et l’angoisse. Les acteurs offrent des prestations fiables et vraisemblables. On se fait plaisir en se faisant peur avec ce long-métrage. À voir, sans hésiter !

 

Notre note :

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 45,359 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :