Drame, Guerre

FAR AWAY: LES SOLDATS DE L’ESPOIR (2011) ★★★★☆


Far Away: Les soldats de l'espoir (2011)

 

Synopsis : Normandie, juin 1944.Dans les rangs de l’armée allemande, les Alliés découvrent deux soldats venus de l’autre bout du monde. Faits prisonniers par les Soviétiques puis les Allemands, ils ont combattu dans trois armées et parcouru plus de 12 000 km à travers la Seconde Guerre mondiale. Leur exploit est resté inconnu jusqu’à ce jour…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Je-kyu Kang
Scénaristes : Kim Byung-in, Na Hyun, Kang Je-gyu
Acteurs : Jang Dong-gun, Fan Bingbing, Joe Odagiri
Genre : Drame, Guerre
Durée : 2h17min
Année de production : 2011
Sociétés de production : CJ Entertainment
Titre Original : Mai wei
Date de sortie : 21 décembre 2011 (Corée du Sud)
Société de distribution : CJ Entertainment
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « My Way » que l’on retrouve sous l’appellation « Far Away, Les Soldats de l’Espoir » pour la distribution française, est un film de guerre sud-coréen datant de 2011, réalisé par Kang Je-gyu, à qui l’on doit également « Teagukgi » ou « Frères d’Armes » (2004). Les acteurs principaux sont Jang Dong-gun, acteur sud-coréen, qu’on a également pu voir dans « Typhoon » (2005), Joe Odagiri, acteur japonais, qu’on a également pu voir dans « Human Trust » (2013) et Fan Bingbing, actrice chinoise, qu’on a pu voir dans « Bodyguards and Assassins » (2009).

Le film est inspiré d’une histoire vraie d’un coréen du nom de Yang Kyoungjong qui fut capturé par les Américains lors du D-Day. Cet homme avait été enrôlé dans l’armée impériale japonaise, puis dans l’Armée rouge pour atterrir dans la Wehrmacht.

L’histoire proposée par « Far Away » débute en Corée durant l’année 1928 où l’on découvre deux adolescents, Kim Jun-shik, un coréen, dont la famille est venue travailler dans la ferme de la famille Hasegawa située dans les territoires occupés par les Japonais, et le jeune japonais de cette famille, Tatsuo Hasegawa. Tout deux sont passionnés par la course à pied et deviennent, au cours des années, de redoutables concurrents. Les années passent et l’oppression japonaise sur les coréens déclenche des émeutes. Comme punitions, les émeutiers, dont faisait partie Kim Jun-shik sont enrôlés de force dans l’armée japonaise. Tatsuo retrouve Kim sous ses ordres lors d’une bataille contre les Soviétiques et sont fait prisonniers. En 1941, ils sont enrôlés dans l’Armée rouge pour livrer bataille contre les Allemands à Dedovsk. Survivant à cette bataille, ils enfilent des vêtements militaires allemands pour survivre au froid et décident de traverser les montagnes. Ils sont à nouveau fait prisonniers, mais par les Allemands cette fois-ci. Trois années plus tard, ils se retrouvent dans l’armée allemande sur les plages de Normandie en France. Alors qu’ils décident de fuir et espèrent rentrer en Corée, le débarquement allié débute. C’est le D-Day

Que peut-on dire de « Far Away » sans trop utiliser de superlatif ? Le scénario est bien écrit, l’histoire courant sur une période d’environ vingt ans. Une histoire forte en amitié qui se crée au fil du temps, dans la haine, la guerre, l’absurdité, le sang et finalement la mort. L’intrigue est saisissante de bout en bout, ne sachant jamais où cette aventure humaine va nous conduire. Les scènes de batailles sont particulièrement bien réalisées. La bataille opposant l’armée nippone aux blindés russes est particulièrement impressionnante. Par contre, le débarquement sur les plages normandes peut nous apparaître légèrement expéditif, surtout après avoir vu des films sur le sujet comme « Il faut sauver le soldat Ryan » (1998). Les acteurs sont pleinement investis par leur personnage et offrent une excellente prestation. 

« Far Away » est le premier film dirigé par Kang Je-gyu après qu’il est décidé de faire un break de sept ans. Le réalisateur avait reçu le scénario sous le titre de D-Day en 2007. Après avoir regardé divers reportages sur l’implication de la Corée lors de la Seconde Guerre mondiale, il a décidé d’accepter de réaliser le film. Le tournage a duré huit mois, soit d’octobre 2010 à juin 2011 dans des endroits en Lettonie et en Corée. Les chars soviétiques BT-5 et BT-7 que l’on peut voir dans le film étaient des copies construites spécialement, mais le char américain était un ancien M24 Chaffee encore en état de marche.

En dépit d’être l’un des films coréens les plus coûteux jamais réalisé avec un budget de 28 milliards de (soit environ 24 millions de dollars) « Far Away » a fait un flop au box-office. Il a rencontré une plus forte concurrence que prévue avec « Mission Impossible : Protocole Fantôme » (2011). Le film a également reçu un accueil mitigé de la part des spectateurs.

« Far Away : Les Soldats de l’Espoir » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, parus le 1er août 2012 chez Warner Home Vidéo France. Pour plus de renseignements, consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Far Away : Les Soldats de l’Espoir » est un excellent film de guerre. L’action est intense et les reconstitutions de bataille sont impressionnantes. Le scénario est bien écrit et propose en définitive, une belle histoire d’amitié. Les acteurs sont au rendez-vous et offrent de très bonnes prestations.  

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,482 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :