Horreur, Thriller

13 SINS (2014)


13 Sins (2014)

 

Synopsis : Elliot traverse une très mauvaise passe. Sur le point de se marier et de devenir père, il vient d’être licencié et accumule les dettes – entre un prêt étudiant de 90 000 $ et les frais engendrés par le handicap mental de son petit frère… Un soir, il reçoit un mystérieux coup de téléphone : s’il est prêt à relever 13 défis en 48 heures, il recevra la coquette somme de 5 millions de dollars… Mais plus l’enjeu est grand, plus les risques sont élevés…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Daniel Stamm
Scénaristes : David Birke, Daniel Stamm
Acteurs : Mark Webber, Devon Graye, Tom Bower, Pruitt Taylor Vince, Ron Perlman, George Coe
Genre : Thriller, Epouvante-horreur
Durée : 1h33min
Année de production : 2014
Sociétés de production : Dimension Films, IM Global, Blumhouse Productions
Date de sortie : 7 mars 2014 (États-Unis)
Sociétés de distribution : Dimension Films, Entertainment One UK

Notre commentaire : « 13 Sins » que l’on retrouve parfois sous le nom de « 13: Game of Death » est un film d’horreur américain datant de 2014, réalisé par Daniel Stamm, dont c’était là le premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Devon Graye, qu’on a pu voir dans la série télévisée « Dexter », Mark Webber, qu’on a pu voir dans « Jessabelle » (2014), George Coe, qu’on a pu voir dans « Transformers 3 » (2011) et Ron Perlman, qu’on a pu voir dans « Stalingrad » (2001). Ce film est un remake d’une comédie d’horreur thaïlandaise datant de 2006, intitulée « 13 Beloved ».

Elliot Brindle vient d’être licencié. Non seulement, il a des dettes, mais des gens dépendent de lui, son frère Michael, handicapé mental et sa fiancée, Shelby, qui est enceinte. De plus, il apprend qu’il va également devoir héberger son père. Alors qu’il est en voiture, Elliot reçoit un mystérieux appel téléphonique qui lui offre 1000 dollars pour tuer une mouche qui lui tourne autour depuis quelques minutes déjà. Après s’être exécuté Elliot vérifie son compte en ligne et voit qu’il vient d’être crédité, il accepte donc le défi suivant, soit, manger la mouche morte. L’appelant anonyme lui explique qu’il lui sera proposé une série de treize défis, dont chacun se traduira par de plus grandes récompenses. S’il échoue, s’il interfère dans le jeu, ou s’il révèle l’existence du jeu, ce dernier s’arrête et il perdra l’intégralité de l’argent déjà gagné. Les choses vont se compliquer au fur et mesure des défis, et Elliot va se rendre compte que d’autres joueurs sont également de la partie …

« 13 Sins » développe modestement de la tension bien que le scénario est loin d’être inintéressant. L’histoire aurait peut-être mérité un meilleur développement. On perçoit également l’humour noir, mais il est dommage que le scénariste n’ait pas réellement choisi son camp. On peut dire, sans vraiment prendre beaucoup de risque, que le film est plutôt axé vers une forme d’horreur psychologique. Cependant, les fans de films d’horreur plus traditionnels y trouveront peut-être de quoi se faire plaisir. On peut également aborder « 13 Sins » comme un thriller. L’intrigue est bien en place, et différents rebondissements offrent quelques surprises dans le déroulement de l’histoire, notamment dans sa dernière partie. Enfin, on peut également aborder le film par l’aspect moral. Jusqu’où une personne peut aller contre de l’argent.

Doté d’un budget estimé à 4 millions de dollars, « 13 Sins » fut un bide commercial complet en ayant rapporté que 803 mille dollars de recette au box-office. Le tournage s’est intégralement déroulé à la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Ron Perlman n’a pas voulu voir le film original, car il ne voulait pas influencer sa performance. Ce fut le dernier film dans lequel on pouvait voir George Cole avant qu’il ne décède le 18 juillet 2015 à l’âge de 86 ans.

« 13 Sins » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, parus le 1er octobre 2014 chez Warner Home Vidéo France. Pour plus d’informations, consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « 13 Sins » est un bon film, à cheval sur l’horreur et sur le thriller. L’histoire est fluide et emprunte d’humour. L’intrigue est bonne, et quelques rebondissements viennent apporter de l’intérêt aux péripéties du personnage principal. Les acteurs offrent de bonnes prestations et l’acte final est plaisant.

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 992 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :