Comédie, Horreur

THE REVENANT (2009)


The Revenants (2009)

 

Synopsis : Un soir, Bart frappe à l’improviste à la porte de Joey, son meilleur ami, alors que ce dernier s’est fait enterrer la veille. Bart, en effet, est bien décidé à partager sa crise d’identité avec son ami : avide de sang, il se demande s’il est de la catégorie des zombies ou des vampires…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Kerry Prior
Scénariste :  Kerry Prior
Acteurs : David Anders, Chris Wylde, Louise Griffiths
Genre : Epouvante-horreur, Comédie
Durée : 1h53min
Date de sortie : 16 août 2009 (États-Unis), 23 Février 2015 (DVD en France)
Année de production : 2009
Société de production : Putrefactory Limited

Notre commentaire : « The Revenant », devenu « The Revenants » pour la diffusion française, est un film américain d’humour et d’horreur datant de 2009, écrit et réalisé par Kerry Prior. Les acteurs principaux sont David Anders, qu’on a pu voir dans « Bleu d’Enfer 2 » (2009), Chris Wylde, qu’on a également pu voir dans « The Ten » (2007) et Louise Griffiths, qui a également participé à « Lovesick » (2014). 

L’histoire de « The Revenant » nous invite à suivre les aventures du Second Lieutenant Bart Gregory (David Anders) qui se fait tuer dans des circonstances mystérieuses en Irak. Son corps, une fois rapatrier, ses amis et sa petite amie Janet (Louise Griffiths) assistent à ses funérailles. Bart se réveille dans sa tombe et arrive à s’en extraire. Il demande l’aide à son meilleur ami Joey Leubner (Chris Wylde). Barthes commence à comprendre et à apprendre comment faire face à son statut de mort-vivant. Le principal souci, c’est que Bart a besoin de sang frais pour ralentir sa décomposition. De plus, durant la journée, son corps reste inanimé, il ne peut donc agir que la nuit. En fait Bart, n’est ni un zombie ni un vampire, c’est un revenant… 

Je pense qu’il faut aborder « The Revenant » comme une comédie plus que comme un film d’horreur. L’histoire est complètement loufoque et ne repose sur aucun concept paranormal ou autres. Le personnage principal lui-même n’est pas clairement défini comme étant un vampire ou un zombie. Il arbore simplement le statut de revenant. Pour certains, le film pourrait même devenir un classique voir un film culte. Les acteurs s’en donnent à cœur joie et les morts se succèdent de manière à assouplir les besoins des personnages. Les effets spéciaux sont corrects, bien que ce ne soit pas l’aspect réaliste qu’on cherche à mettre en avant dans ce long-métrage. 

Les situations burlesques s’enchaînent, et certaines sont franchement désopilantes. On peut facilement s’imaginer la réaction qu’on pourrait être amené à avoir si on se retrouvait face à face avec un revenant. La scène où l’on peut voir le personnage principal se redresser devant le médecin-légiste est un exemple de ce type de situation qui, comme dans le film, peuvent conduire à un évanouissement ou à une crise cardiaque. 

« The Revenant » a été écrit, réalisé et produit par Kerry Prior, qui a également supervisé les effets spéciaux du film. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé de renseignements concernant le budget et les recettes au box-office. Le tournage du film a commencé en avril 2008 à Los Angeles, en Californie. Cependant certaines scènes ont été réalisées à Alberta au Canada. 

Lors d’une séquence, Joey se rend dans un magasin de vente d’alcool appelé Samsa afin d’aider Bart. Gregor Samsa est le nom du personnage principal du roman « La Métamorphose » de Franz Kafka, il se réveille un matin pour prendre conscience qu’il a été transformé en une créature monstrueuse et qui s’avère ensuite obligé de réévaluer sa propre existence. Le 19 avril 2009, « The Revenant » a remporté le prix du meilleur film de l’année lors des Xanadu Las Vegas Fantasy/Sci-Fi/Horror Convention à l’occasion de la cérémonie de clôture. 

« The Revenant » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, parus chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour plus de renseignements, consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « The Revenant » est avant tout un bon divertissement, chose première que l’on demande à un film. La mise en scène est correcte bien que l’intrigue soit légère. Le rythme s’accélère au fur et à mesure de l’avancement dans l’histoire. Il y a quelques fusillades, qui elles aussi relèvent plus de la comédie que d’autre chose. La fin amène plus de questions que de réponses. 

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 492 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :