Drame, Guerre

HYENA ROAD (2015)


Hyena Road (2015)

 

Synopsis : Ryan, un soldat canadien, est pris dans une embuscade en Afghanistan alors que son équipe et lui étaient en mission. Il se réfugie avec ses hommes dans un petit village où un étrange personnage les prend sous son aile et leur permet d’échapper aux talibans. De retour à la base, Ryan est accosté par un officier au renseignement qui lui apprend que l’homme en question est un légendaire guerrier moudjahid qui avait disparu des radars depuis de nombreuses années. Les deux hommes s’évertueront à comprendre la raison de cette soudaine réapparition et tenteront d’en faire un allié.

Origine du film : Canada
Réalisateur : Paul Gross
Scénariste : Paul Gross
Acteurs : Rossif Sutherland, Paul Gross, Clark Johnson, Christine Horne
Genre : Drame, Guerre
Année de production : 2015
Sociétés de production : Thump Entertainment, Skybound Entertainment, Digger Productions
Date de sortie : 9 octobre 2015 (Canada)
Durée : 2h00
Société de distribution : Elevation Pictures

Notre commentaire : « Hyena Road » est un film canadien dramatique de guerre datant de 2015, écrit et réalisé par Paul Gross, qui interprète également le rôle du Captain Pete Mitchell. Les acteurs principaux sont  Rossif Sutherland et Christine Horne, qu’on a également pu voir dans « The Captive » (2014).

L’histoire proposée par « Hyena Road » nous emmène en Afghanistan, et plus particulièrement auprès des forces militaires canadiennes engagées dans le conflit contre les Talibans. On accompagne une petite unité commandée par l’officier Ryan Sanders, tireur d’élite. Lors d’une mission, son équipe se voit apporter de l’aide par un ancien leader des moudjahidins. L’officier des renseignements va par la suite essayer de négocier avec ce personnage emblématique. Cependant des rancœurs personnelles entre différentes personnalités afghanes vont sérieusement compromettre les discussions et la vie des militaires va rapidement se retrouver menacée.

Au départ, on pouvait se dire, encore un film sur l’Afghanistan, encore un film de guerre sur ce conflit. Quand ce n’est pas l’Afghanistan, c’est l’Irak, etc. Et bien même pas. L’histoire est loin d’être insignifiante. On aborde l’engagement militaire contre les Talibans du point de vue canadien. Certes, ils sont plus ou moins sous l’autorité américaine, mais ce côté hautain et désagréable en moins. 

L’intrigue est cohérente et particulièrement tragique. D’ailleurs, l’aspect tragédie est habilement construit. La ficelle n’est pas aussi grosse que ce que l’on a l’habitude de voir, même si on la voit quand même. Les acteurs y sont pour beaucoup, car leur interprétation est juste, pas d’excès de patriotisme à l’américaine, pas de mélodrame sur-joué. Non, la direction d’acteurs est plus que correcte. 

Cependant, le point le plus impressionnant, c’est certainement la justesse de l’aspect militaire. On appréciera la précision avec laquelle les acteurs se déplacent en formation tactique, sauf dans le dernier assaut où ils commettent une erreur. Cette dernière étant dictée par l’orientation du scénario. La manipulation des différentes armes, les techniques de camouflage, l‘utilisation des drones, le langage militaire, autant que le langage corporel,  l’ensemble est terriblement précis et réaliste. Côté action, ça tient bien la route également. Il y a de nombreuses fusillades, des séquences mettant en scène des snipers, une course-poursuite en voiture, des plans aériens, de quoi rendre le film agréable et divertissant. 

La photographie est particulièrement soignée et donne une sensation de tension et de stress, notamment dans la séquence de combat urbain. Une partie du tournage s’est effectuée en studio alors qu’une autre partie s’est déroulée en Jordanie afin d’optimiser l’usage de décors naturels donnant le sentiment d’évoluer dans une zone désertique et chaude. À cette date, « Hyena Road » a déjà obtenu huit nominations, notamment pour les Canadian Screen Awards de 2016.

En conclusion, « Hyena Road » est un film sympathique. Il y a de l’action, des fusillades, des courses-poursuites, et de la dramaturgie militaire. Le scénario est simple, l’intrigue correcte. Les acteurs offrent de bonnes prestations. L’ensemble nous change des productions hollywoodiennes, car il n’y a pas vraiment de héros, ni de happy-end ! Un bon divertissement …

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 195 949 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :