Horreur, Science fiction

CUBE²: HYPERCUBE (2002)


Cube²: Hypercube (2002)

 

Synopsis : Lorsqu’elles se réveillent, huit personnes qui ne se connaissent pas se découvrent prisonnières d’un labyrinthe de salles cubiques : l’hypercube. Dans cette étrange structure, les lois connues du temps et de l’espace ne s’appliquent plus. Aucun des captifs ne sait comment ni pourquoi il a atterri là. La survie de chacun dépend de la capacité du groupe à percer les secrets du cauchemar géométrique avant qu’il ne se désintègre, entraînant la mort de ceux qui y sont retenus…Hallucination collective, réalité simulée, conspiration démoniaque ou dimension parallèle, ils doivent comprendre. Le général Maguire, Jerry, un ingénieur électricien, Simon, un consultant en management, Kate, une psychothérapeute, Max, un concepteur de jeux, Sasha, une étudiante aveugle, Julia, une avocate, et Mme Paley, une mathématicienne à la retraite, vont devoir décrypter ce lieu qui défie l’esprit…

Origine du film : Canada
Réalisateur : Andrzej Sekula
Scénariste : Sean Hood
Acteurs : Geraint Wyn Davies, Kari Matchett, Neil Crone, Grace Lynn Kung, Matthew Ferguson
Genre : Science fiction, Epouvante-horreur
Durée : 1h 35min
Date de sortie : 29 août 2002 (États-Unis), 18 juin 2003 (France)
Année de production : 2002
Sociétés de production : Ghost Logic, Lions Gate Films
Distribué par : Metropolitan FilmExport

Notre commentaire : « Cube 2: Hypercube » est un thriller de science-fiction datant de 2002, réalisé par Andrzej Sekuła, à qui l’on doit également « The Pleasure Drivers » (2005). Les acteurs principaux sont Kari Matchett, qu’on a pu voir dans « Angel Eyes » (2001) et Geraint Wyn Davies, qui est essentiellement connu pour son personnage de Nick Knight dans la sérié télévisée canadienne « Forever Knight ». Ce film est une suite de « Cube » (1997).

L’histoire de base est la même que pour le premier film, des inconnus se retrouvent enfermés dans une structure formée par des pièces cubiques, où l’on trouve, sur chaque face, une trappe permettant de se rendre dans la pièce communicante. L’aspect industriel des pièces qu’on pouvait observer dans la première version est remplacé par de la haute technologie, des pièces fortement illuminées, et sont désormais contrôlées au niveau de l’illusion, du temps, de l’espace et de la réalité.

« Cube²: Hypercube » est une suite, sans vraiment être une suite. On a plus l’impression de revoir la même histoire, mais dans un environnement qui a changé, ou plus précisément, dans un environnement qui a évolué. Le cube étant passé dans une dimension « high-tech« . Les personnages sont les mêmes aussi, dans le sens où l’on retrouve plus ou moins la même psychologie chez les protagonistes de ce film que dans le film précédent. L’histoire n’apporte rien de nouveau ou de particulier, en dehors de la fin, qui amène plus de questions que de réponses.

Le jeu des acteurs n’est pas d’un très haut niveau, mais quelque peu plus élevé que dans l’opus précédent. On va dire que le casting est juste correct pour alimenter l’aspect claustrophobique et de matérialiser la confusion qui s’installe progressivement au fur et à mesure de l’exploration de nouvelles pièces. En fait, on a plus l’impression de voir un film de série B

Le Cube que l’on peut voir dans ce film est en fait le troisième et dernier Cube. Le premier Cube apparaît dans le troisième film « Cube Zero » qui est une préquelle aux deux premiers films. Contrairement aux Cubes précédents, cette nouvelle version du Cube est en fait un tesseract. Il n’a pas de pièges mécaniques standards, en lieu et place, le Cube peut manipuler le temps, l’espace, la réalité, et les dimensions afin de tuer et/ou de confondre les gens qui se trouvent à l’intérieur. Comme il s’agit d’un tesseract, il a un nombre infini de pièces, et chaque nouvelle pièce décale instantanément les autres. Contrairement aux panneaux de portes des autres Cubes, les trappes de porte s’ouvrent simplement en plaçant une main dessus.

« Cube 2 : Hypercube » a fait l’objet de plusieurs éditions en DVD, dont la première est parue le 9 mars 2004 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr. 

En conclusion, « Cube 2 : Hypercube » est un film relativement moyen. Il faudra bien chercher le côté « horreur », parce que franchement, on ne le voit pas… L’histoire est une copie du premier film et n’apporte rien de nouveau de l’évolution de l’intrigue globale. Le jeu des acteurs est moyen et parfois même assez caricatural. L’action est, pour ainsi dire, inexistante, on est à la limite de s’ennuyer. Un film qu’on ne recommande franchement pas… 

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 179 039 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :