Drame, Thriller

CHEAP THRILLS (2013)


Cheap Thrills (2013)

 

Synopsis : Tout juste licencié et menacé d’expulsion, un jeune papa endetté voit sa vie bouleversée quand il rencontre, dans un bar, un couple de gens aisés qui lui propose une solution à ses problèmes financiers… Mais à quel prix ?

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : E.L. Katz
Scénaristes : Trent Haaga, David Chirchirillo
Acteurs : Pat Healy, Ethan Embry, Sara Paxton, David Koechner
Genre : Thriller
Durée : 1h31min
Année de production : 2013
Sociétés de production : New Artists Alliance, Snowfort Pictures
Date de sortie : 24 mars 2014 (États-Unis)
Distribué par : Luminor

Notre commentaire : « Cheap Thrills » est un thriller américain datant de 2013, réalisé par E. L. Katz, qui œuvre également comme producteur ainsi que comme scénariste. Les acteurs principaux sont Pat Healy, qu’on a également pu voir dans le film d’horreur « The Innkeepers » (2011), Sara Paxton qui a également participé à « The Innkeepers« , Ethan Embry, qu’on a pu voir dans « The Guest » (2014) et David Koechner, qu’on a pu voir dernièrement dans « Scouts Guide to the Zombie Apocalypse » (2015).

L’histoire proposée dans « Cheap Thrills » peut, dans une certaine mesure, faire penser au film « 13 Sins » (2014) de Daniel Stamm. Craig (Pat Healy) qui bosse dans un garage comme mécanicien automobile perd son emploi. Cela ne l’arrange guère, car il est déjà en grande difficulté, il est incapable de payer son loyer et après avoir vu le signe d’expulsion, il va dans un bar, où il rencontre un vieil ami de lycée, Vince (Ethan Embry). Dans ce même bar, un peu plus tard dans la soirée, ils rencontrent un couple riche, Colin (David Koechner) et Violet (Sara Paxton), qui semblent tous deux sympathiques. Après avoir pris connaissance de la situation financière désastreuse de Craig, il lui offre, ainsi qu’à son ami Vince, d’offrir de l’argent en échange de la réalisation de certaines tâches pour divertir Violet, car c’est son anniversaire…

L’histoire proposée dans « Cheap Thrills » est intéressante, et nous amène forcément à la question suivante, « que serions-nous capables de faire pour de l’argent ?« , ou plus précisément, « jusqu’où serions-nous prêt à aller pour une somme d’argent ? « … D’un autre côté, on peut aussi se demander qui, parmi les protagonistes de cette histoire, sont les plus cinglés, ceux qui acceptent tout et finalement n’importe quoi contre de l’argent, ou ceux qui sont les demandeurs ?

Le scénario est habilement écrit, avec une escalade constante dans l’obscène, le scabreux et la dégradation de soi. Il y a, dans la mise en scène, une approche douce d’une forme de sauvagerie, de misanthropie cinématographique. L’idée de départ, la trame initiale, est manifestement une idée tordue, mais elle est servie par un casting fantastique, offrant un amas de dilemmes éthiques qui apparaissent à la fois étrangement inconfortables et sournoisement fascinants en même temps. 

Doté d’un budget de 100.000 dollars, « Cheap Thrills » a littéralement fait un bide en n’engrangeant que la somme de 59.424 dollars de recettes au box-office. Il s’agissait du premier long-métrage réalisé par E. L. Katz. Après sa première, qui s’est faite au festival du film South by Southwest, une vente aux enchères d’une journée a été organisée pour les droits de diffusion du film. South by Southwest, en partenariat avec Snoot Entertainment, a remporté cette vente aux enchères.

« Cheap Thrills » a remporté plusieurs prix, comme au Amsterdam Fantastic Film Festival où E.L. Katz (le réalisateur) a remporté le prix dans la catégorie Imagine Movie Zone Award, au Boston Underground Film Festival, ou encore au Fantasia Film Festival.

« Cheap Thrills » a fait l’objet d’une édition en DVD, paru le 23 avril 2014, chez Optimale. Pour de plus amples informations, consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Cheap Thrills » est un très bon thriller, teinté d’une bonne dose d’humour noir. L’histoire est originale et plaisante, et le scénario est adroitement ficelé. Les acteurs sont tous très bons. La mise en scène est astucieusement construite, laissant le spectateur suivre la progression de la monstruosité qui habite la majorité des protagonistes de cette histoire. Un film qui mérite qu’on s’y intéresse. 

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 180 083 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :