Drame, Found Footage, Horreur, Thriller

RATTER (2015)


Ratter (2015)

 

Synopsis : Emma, une étudiante diplômée de New York étant surveillée par un cyber-harceleur qui a piraté tous ses appareils, ordinateur portable, téléphone portable et autres appareils connectés. Finalement, les flux vidéo ne sont pas assez pour le harceleur, il décide donc de se déplacer du web à la vie réelle.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Branden Kramer
Scénariste : Branden Kramer
Acteurs : Ashley Benson, Matt McGorry, Kaili Vernoff, Rebecca Naomi Jones, Michael William Freeman
Musique : Robert Gold
Genre : Drame, Epouvante-horreur, Thriller
Année de production : 2015
Société de production : Start Motion Pictures
Date de sortie : 21 février 2016 (États-Unis)
Sociétés de distribution : Destination Films, Vertical Entertainment

Notre commentaire : « Ratter » est un film dramatique américain d’épouvante / horreur / paranormal datant de 2015, écrit et réalisé par Branden Kramer, filmé en found-footage. Le film est basé sur un court-métrage également écrit et réalisé par Branden Kramer, intitulé « Webcam ». Les acteurs principaux sont Ashley Benson, qu’on a pu voir dans « Spring Breakers » (2012), Matt McGorry, qu’on a pu voir dans certains épisodes de séries télévisées telles que « Elementary » et Rebecca Naomi Jones, qui elle aussi a pu être vue dans des séries télévisées telles que « Fringe« , « New-York: Police Judicaire » ou encore ‘Blue Bloods« .

L’histoire proposée par « Ratter » nous emmène aux côtés d’Emma, une jeune étudiante qui vient de s’installer à New-York. Progressivement, elle va prendre conscience qu’elle a un souci avec ses appareils numériques, notamment son téléphone portable et son ordinateur. Des fichiers disparaissent et des messages lui sont effacés. Elle a beau changé ses mots de passe, un hacker lui colle apparemment le train. Graduellement, elle va se sentir observée, suivie, au point de stresser et de déprimer. La présence se fait de plus en plus pesante et menaçante …

L’histoire est classique, mais dans « Ratter » il n’y a pas l’aspect surnaturel qu’on retrouve dans « Unfriended » (2014) par exemple. Le scénario est bien écrit, et laisse bien la tension s’installer chez le personnage principal, Emma (Ashley Benson). L’intrigue est relativement basique même si la fin est plus « violente » qu’on aurait pu le présager, bien qu’on puisse l’interpréter de différentes manières. 

Ashley Benson nous offre une bonne prestation, une jeune femme qui découvre New-York, venue s’installer dans un petit appartement pour poursuivre ses études. Elle souhaite se concentrer sur elle-même, tout en se faisant de nouveaux amis. Matt McGorry offre une prestation correcte dans le rôle de Michael, un camarade, qui se rapproche progressivement d’Emma. Rebecca Naomi Jones interprète Nicole, une copine d’Emma, qui l’incite à profiter de la vie. L’actrice nous livre une prestation énergique, légèrement délurée. 

Comme bien souvent, la photographie en found-footage n’offre pas beaucoup de plans différents, on retrouve essentiellement Emma chez elle, dans son salon ou dans sa chambre, et parfois même dans sa salle de bain, puisqu’elle y emmène son ordinateur portable avec elle afin d’écouter de la musique. Le film s’est intégralement tourné dans le quartier de Bushwick, dans l’arrondissement de Brooklyn à New-York aux États-Unis. 

Bien que « Ratter » soit d’une durée relativement courte, soit environ 80 minutes, le film souffre d’une certaine lenteur. L’intrigue mettant du temps, comme ce fut le cas, par exemple, avec « Paranormal Activity« , à se mettre en place, alors que dans les dernières minutes, tout s’accélère, au point même de devenir chaotique.

En conclusion, « Ratter » est ce que l’on peut nommer un film décent, ou un bon petit film. On serait plutôt tenté de le classer dans la catégorie thriller qu’épouvante et/ou horreur. L’histoire est basique, mais le scénario est bien écrit tandis que l’intrigue se veut correcte bien que l’on voit bien la fin se dessiner. Le maigre casting offre une bonne prestation. Un bon petit divertissement qui se laisse agréablement regarder. 

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

3 réflexions sur “RATTER (2015)

  1. C’est simple: le pire film jamais vu! PERTE DE TEMPS!

    J'aime

    Publié par Stéph | 04/04/2016, 3 03 49 04494
  2. Une horrible merde à bannir !!! Je me suis jamais autant fait chier ! A la fin elle crève et le film s’arrète pitoyable….

    J'aime

    Publié par kiloute | 09/05/2016, 15 03 47 05475

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 491 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :