Action, Crime - Policier, Drame

POINT BREAK (2015)


Point Break (2015)

 

Synopsis : Une série de braquages spectaculaires aux quatre coins du monde met en péril l’équilibre des marchés financiers. Les criminels opèrent aussi bien en motos dans des gratte-ciels new yorkais qu’en « wingsuits » pour s’échapper d’avions au-dessus de la jungle. Johnny Utah, une ancienne légende du moto-cross devenue agent du FBI, va devoir infiltrer le groupe de sportifs de l’extrême que l’on soupçonne d’être à l’origine de ces sidérants braquages. Pour gagner leur confiance, Utah affronte des défis insensés, du surf au snowboard en passant par la chute libre ou l’escalade à mains nues. Alors qu’il pense avoir identifié le cerveau des braquages, il se retrouve entraîné contre son gré dans les activités criminelles du groupe dopé à l’adrénaline…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Ericson Core
Scénariste : Kurt Wimmer
Acteurs : Édgar Ramírez, Luke Bracey, Teresa Palmer, Clemens Schick, Matias Varela, Tobias Santelmann, Max Thieriot, Delroy Lindo, Ray Winstone
Musique : Tom Holkenborg
Genre : Action, Drame, Policier
Durée : 1h 53min
Date de sortie : 25 décembre 2015 (États-Unis), 3 février 2016 (France)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Alcon Entertainment, DMG Entertainment, Taylor/Baldecchi/Wimmer Production, Studio Babelsberg
Distribué par : SND

Notre commentaire : « Point Break » est un film d’action policier datant de 2015, réalisé par Ericson Core. Il s’agit d’un remake du film de 1991 du même nom réalisé par Kathryn Bigelow avec Patrick Swayze et Keanu Reeves. Les acteurs principaux de cette nouvelle version sont Édgar Ramírez, qu’on a pu voir dans « La Vengeance dans la Peau » (2007), Luke Bracey, qu’on a pu voir dans « November Man » (2014), Teresa Palmer, qu’on a pu voir dans « Numéro Quatre » (2011), Delroy Lindo, qu’on a pu voir dans « The One » (2001) et Ray Winstone, qu’on a pu voir dans « Les Infiltrés » (2006).

L’histoire présente dans « Point Break » nous emmène aux côtés de Johnny Utah (Luke Bracey) qui, suite à un incident grave, se réoriente vers une carrière d’agent du FBI. Il découvre qu’un groupe de criminels utilisent des techniques empruntées aux sports extrêmes pour réaliser leurs méfaits. Johnny Utah comprend que ces malfaiteurs tentent de compléter les 8 d’Ozaki, une liste de huit épreuves extrêmes pour honorer les forces de la nature. Le jeune agent du FBI va réussir à intégrer l’équipe de gangsters de l’extrême. 

En 2011, il a été annoncé qu’un remake de « Point Break » était développé par Alcon Entertainment et Warner Bros. Le scénario a été écrit par Kurt Wimmer, scénariste du remake « Total Recall » (2012). Kurt Wimmer est également co-producteur avec Broderick Johnson, Andrew Kosove, John Baldecchi et Chris Taylor. Ericson Core, qui fut directeur de la photographie sur « The Fast and the Furious » (2001), a été choisi pour la réalisation. 

Luke Bracey endosse le rôle du personnage précédemment joué par Keanu Reeves. Ray Winstone reprend le rôle joué par Gary Busey dans le film original. Gerard Butler était en négociations pour jouer Bodhi, le rôle créé par Patrick Swayze, mais les tractations n’ont pas abouti et c’est finalement Édgar Ramírez qui a obtenu le rôle.

Le tournage principal a débuté le 26 juin 2014 à Berlin. Peu de temps avant le début du tournage, Core, le réalisateur a organisé une projection pour que l’ensemble de l’équipe, acteurs et techniciens, regarde le « Point Break » d’origine. Cependant, cette nouvelle équipe n’a aucunement eu de contact avec l’ancienne équipe. Le tournage s’est effectué dans un total de 11 pays différents, sur quatre continents, en faisant appel à de réelles stars des sports extrêmes et de nombreux cascadeurs.

La photographie offre donc des images d’Autriche, d’Italie, de Suisse, d’Allemagne, de France, du Mexique, du Venezuela, de la Polynésie française, d’Inde et des États-Unis.  Alors que le film original était axé seulement sur quelques sports, et essentiellement le surf, faisant appel à des grues et autres astuces hollywoodiennes pour les réaliser, le nouveau film évite complètement cela, y compris le fameux écran vert, et repose sur des performances réelles.

Pour les nombreuses cascades présentent dans le film, le réalisateur a rassemblé un nombre important de sportifs parmi les meilleurs snowboardeurs, des alpinistes, des adeptes de l’escalade libre, des surfeurs, des pilotes de motocross et des pilotes de wingsuit, en les filmant dans les rôles des acteurs. 

« Point Break » a bénéficié d’un budget de 105 millions de dollars et a engrangé un peu plus de 131 millions de dollars de recettes au box-office. 

Ce film a rencontré beaucoup de critiques négatives de la part de la presse spécialisée, ce qui, à notre sens, ne se justifie pas. Beaucoup de personnes pensent qu’il n’était pas nécessaire de produire un remake au film de 1991 et notamment qu’il ne fallait pas « toucher » au rôle du regretté Patrick Swayze. D’après nous, réagir de la sorte, c’est faire preuve d’une étroitesse d’esprit aiguë. Le scénario de cette nouvelle monture est bien écrit, et on peut tout à fait aborder ce film en faisant abstraction de son illustre prédécesseur. 

La mise en scène est plaisante, même si elle n’offre pas de surprise particulière. La photographie du film est absolument magnifique, filmée dans sa grande majorité dans des décors naturels époustouflants. Les prouesses sportives, élevées au rang de cascades sont sensationnelles, littéralement à couper le souffle. 

En conclusion, « Point Break » est un très bon film d’action, proposant un spectacle époustouflant. Le scénario est plaisant, la mise en scène est correcte et les prestations des acteurs sont honnêtes. Le rythme est bien en place et l’intrigue réserve quelques surprises. La bande son est également très agréable. Ce film est précisément le type de divertissement qu’on souhaite voir sur grand écran, ou chez soi, afin de profiter pleinement de son « home-cinéma ».

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

5 réflexions sur “POINT BREAK (2015)

  1. Un beau navet qui fait pâle figure devant l’original. Avec un Utah joué par un acteur complètement à l’Ouest.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Marcorèle | 18/08/2016, 17 05 05 08058
    • Pour notre part, nous l’avons trouvé bien plus impressionnant que l’original, disposant d’une photographie bien plus soignée et d’un rythme plus soutenu. D’une manière générale il y a bien peu de remake qui plaise. Cela prend certainement naissance dans une forme de conservatisme que je trouve ridicule.
      🙂

      Aimé par 1 personne

      Publié par DEMANGEON Olivier | 18/08/2016, 17 05 19 08198
      • Héhé. Je ne vois pas de conservatisme là dedans, plus une question de ressenti et de ce que l’on attend d’un film d’action. Ce nouveau Point Break avec ses effets numériques grossiers (bonjour l’éboulement…) ou ses poncifs de surfs (avec bombasses en maillots de bain) ne m’a jamais fait vibrer. L’écologisme et la spiritualité un vague prétexte pour le scénariste et les malfrats. Quant aux acteurs, à part Edgar Ramirez, une vraie catastrophe.
        😀

        Aimé par 1 personne

        Publié par Marcorèle | 19/08/2016, 7 07 22 08228
      • Il existe bel et bien un conservatisme ambiant permanent qui pousse une majorité de personne à penser qu’il ne faut surtout pas toucher aux films du passé pour peu qu’ils aient eu du succès. Phénomène amplifié lorsque la star qui incarne l’un des héros est, entre temps, passé de vie à trépas, comme c’est le cas ici avec le regretté Patrick Swayze. Mais la liste est longue… Pour exemple le « RoboCop » (2014) de José Padilha serait un crime de lèse-majesté vis à vis du « RoboCop » (1987) de Paul Verhoeven. Idem pour le « Karaté Kid » (2010) de Harald Zwart par rapport au « Karate Kid » (1984) de John G. Avildsen alors que Ralph Macchio et Pat Morita sont deux brêles finis en matière d’arts martiaux par rapport à Jackie Chan et Jaden Smith. On pourrait encore parler de « 3h10 pour Yuma », « La Planète des Singes », « Le Jour où la terre s’arrêta », etc… Après je respecte l’opinion des autres. C’est même logique que les gens ne partagent pas tous le même point de vue et c’est même salutaire. De plus le but de nos blogs, c’est justement de partager NOTRE point de vue.

        Aimé par 1 personne

        Publié par DEMANGEON Olivier | 19/08/2016, 8 08 36 08368
  2. Exactement. 🙂 Pas de pose dans mon propos ni de conservatisme. J’ai vraiment trouvé ce Point Break creux et inintéressant. Pour ma part les remake ne me gênent pas quand il sont bien faits. Robocop – nouvelle version – est effectivement plutôt réussi en changeant l’optique de son récit.
    Quant à 3h10 pour Yuma, c’est une indéniable réussite. Ainsi que La planète des singes : Les origines. (Je suis plus dubitatif sur Le jour où la terre s’arrêta qui ne vole pas bien haut. Mais je n’étais pas fan de l’original) 😉

    Aimé par 1 personne

    Publié par Marcorèle | 19/08/2016, 12 12 24 08248

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 533 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :