Drame, Thriller

ROOM (2015) ★★★★☆


Room (2015)

 

Synopsis : Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé.

Origine du film : Canadien, Irlandais
Réalisateur : Lenny Abrahamson
Scénariste : Emma Donoghue
Acteurs : Brie Larson, Jacob Tremblay, Joan Allen, Sean Bridgers, William H. Macy
Musique : Stephen Rennicks
Genre : Drame, Thriller
Durée : 1h 58min
Date de sortie : 16 octobre 2015 (États-Unis), 9 mars 2016 (France)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Element Pictures, No Trace Camping, Film4
Distribué par : Universal Pictures International France
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Room » est un thriller dramatique irlando-canadien datant de 2015, réalisé par Lenny Abrahamson, à qui l’on doit également « Frank » (2014). Le scénario est d’Emma Donoghue, basé sur son propre livre du même nom. Les acteurs principaux sont Brie Larson, qu’on a pu voir dans « The Gambler » (2014), le jeune Jacob Tremblay, qu’on devrait revoir prochainement dans « Before I Wake » (2016), Joan Allen, qu’on a pu voir dans « La Vengeance dans la Peau » (2007) ainsi que dans « Jason Bourne : L‘Héritage » (2012), Sean Bridgers, qu’on a également pu voir dans « Dark Places » (2015) et enfin William H. Macy, qu’on avait pu voir aux côtés de Jason Statham et de Kim Basinger dans « Cellular » (2004).

« Room » peut être vu comme un film en deux parties distinctes. La première partie nous amène à découvrir Joy (Brie Larson) alias « Ma » qui vit avec Jack (Jacob Tremblay), son fils, en captivité dans un abri de jardin qu’ils appellent la chambre. Ils partagent un lit, un WC, une baignoire, une télévision, et une cuisine rudimentaire, la seule fenêtre est une lucarne au plafond. Ils sont captifs d’un homme qu’ils nomment « vieux Nick » (Sean Bridgers), le père biologique de Jack, qui a enlevé Joy sept ans auparavant, et qui la viole régulièrement tandis que Jack dort dans l’armoire. Cette partie du film permet de poser le décor, si j’ose dire. De placer la situation et les personnages et de montrer comment cette jeune maman permet à son fils de croire que seule la chambre et son contenu sont réels, et que le reste du monde n’existe qu’à travers la télévision. 

La seconde partie du film est introduite par la fuite de Jack, grâce à un stratagème mis en place par sa mère, suivie de la libération par la police de cette dernière. Commence d’un côté, pour la maman, un retour vers une vie « normale », qui n’est pas sans difficulté, et qui l’a conduit vers une forte dépression, et de l’autre côté pour l’enfant, la découverte de ce qu’est le monde réel, loin de ce que sa mère lui avait laissé entendre, afin de le préserver. 

« Room » nous plonge indéniablement dans une expérience forte, nous permettant d’être les témoins d’une forme de renaissance de deux personnes, adulte et enfant. Le film est incontestablement un très bon film, mais le crédit réel est à donner aux deux acteurs principaux, avec une Brie Larson qui offre une prestation allant au-delà de la gamme déjà considérable de ce qu’elle avait présenté précédemment, avec cette fois-ci une performance extrêmement dimensionnelle dans un rôle somme toute difficile. De son côté, le jeune Jacob Tremblay, qui incarne Jack Newsome, est absolument époustouflant et particulièrement convaincant dans sa performance.

Doté d’un budget de 13 millions de dollars, « Room » a rapporté plus de 31 millions de dollars de recette au box-office. Le tournage a débuté en novembre 2014 à Toronto, au Canada et a pris fin à la mi-décembre de la même année. Pour incarner le personnage de Joy, Brie Larson a consulté un expert en traumatologie ainsi qu’un nutritionniste. L’actrice s’est isolée dans sa maison pendant un mois sans téléphone et sans internet tout en suivant un régime strict afin de s’immerger pleinement dans son rôle. De plus, durant le tournage, elle évitait de se laver le visage et n’utilisait aucun maquillage pour apporter le maximum de réalisme à l’image.

« Room » a reçu d’abondantes nominations et de nombreux prix. La performance de Brie Larson en particulier a été distinguée par les prix, avec le National Board of Review, le Chicago Film Critics, et divers autres organismes de critique de cinéma la saluant comme ayant proposé la meilleure performance d’actrice de l’année. Elle a également remporté plusieurs prix importants, incluant le Critic’s Choice Award, Screen Actors Guild, BAFTA Award ainsi que le Golden Globe Award dans la catégorie « Best Actress« . Le scénario d’Emma Donoghue et la performance de Jacob Tremblay ont également reçu des prix. Le film a obtenu quatre nominations pour la 88e cérémonie des Academy Awards, où Brie Larson a remporté l’oscar de la meilleure actrice.

En conclusion, « Room » est un film poignant, notamment en raison d’une histoire forte qui fait écho à certains événements récents évoqués dans les médias, mais surtout par le fait des performances époustouflantes des acteurs principaux. On est plongé dans cette histoire grâce à un scénario puissant et une mise en scène remarquable. Un film à la limite de l’incontournable qu’il serait dommage de bouder. À voir, sans hésiter …

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

3 réflexions sur “ROOM (2015) ★★★★☆

  1. Vu au ciné ?

    J'aime

    Publié par Lolo | 15/03/2016, 20 08 03 03033
  2. Très beau film que j’ai beaucoup apprécié !

    J'aime

    Publié par Fab!en | 16/03/2016, 14 02 29 03293

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 135 418 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :