Arts Martiaux, Biopic, Chine, Ciné-Asia, Drame, Hong-Kong

THE GRANDMASTER (2013)


The Grandmaster (2013)

 

Synopsis : Chine, 1936. Ip Man, maître légendaire de Wing Chun (un des divers styles de kung-fu) et futur mentor de Bruce Lee, mène une vie prospère à Foshan où il partage son temps entre sa famille et les arts-martiaux. C’est à ce moment que le Grand maître Baosen, à la tête de l’Ordre des Arts Martiaux Chinois, cherche son successeur. Pour sa cérémonie d’adieux, il se rend à Foshan, avec sa fille Gong Er, elle-même maître du style Ba Gua et la seule à connaître la figure mortelle des 64 mains. Lors de cette cérémonie, Ip Man affronte les grand maîtres du Sud et fait alors la connaissance de Gong Er en qui il trouve son égal. Très vite l’admiration laisse place au désir et dévoile une histoire d’amour impossible. Peu de temps après, le Grand maître Baosen est assassiné par l’un de ses disciples, puis, entre 1937 et 1945, l’occupation japonaise plonge le pays dans le chaos. Divisions et complots naissent alors au sein des différentes écoles d’arts martiaux, poussant Ip Man et Gong Er à prendre des décisions qui changeront leur vie à jamais…

Origine du film : Hong-Kong, Chine
Réalisateur : Wong Kar-Wai
Scénaristes : Wong Kar-wai, Zou Jingzhi, Xu Haofeng
Acteurs : Tony Leung, Zhang Ziyi, Chang Chen, Zhao Benshan, Song Hye-kyo, Wang Qingxiang
Musique : Shigeru Umebayashi, Stefano Lentini
Genre : Biopic
Durée : 2h03min
Date de sortie : 8 janvier 2013 (Chine), 10 janvier 2013 (Hong-Kong), 17 avril 2013 (France)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Block 2 Pictures, Jet Tone Films, Sil-Metropole Organisation, Bona International Film Group
Titre Original : Yut doi jung si
Distribué par : Wild Bunch Distribution

Notre commentaire : « The Grandmaster » est un film d’arts martiaux chino-hongkongais datant de 2013, co-écrit et réalisé par Wong Kar-wai, à qui l’on doit également « 2046 » (2004). Les acteurs principaux sont Tony Leung Chiu-wai, qu’on avait pu voir dans « Hero » (2002), Zhang Ziyi, qu’on a pu voir dans « Tigre & Dragon » (2000) et Chang Chen, qu’on avait pu voir dans « Les 3 Royaumes » (2008).

L’histoire proposée par « The Grandmaster » nous emmène encore une fois dans la vie du désormais célèbre Yip Man, grand-maître de Wing Chun et popularisé pour avoir eu Bruce Lee comme élève. Le film narre donc la vie du Maître, en commençant dans les années 1930 à Foshan, puis son départ vers Hong-Kong, avant que le régime communiste ne ferme la frontière avec le reste du pays. Cependant, le film place essentiellement Yip Man (Tony Leung Chiu-Wai) en observateur de la dualité entre Gong Er (Zhang Ziyi) et Yixiantian (Chang Chen) pour la succession de Gong Yutian (Wang Qingxiang).

Le film est connu pour sa longue période de développement, après avoir été annoncé en 2008. Il a été pris dans l’enfer du développement, en partie parce que Tony Leung a cassé son bras durant sa formation au Wing Chun. « The Grandmaster » fut le film le plus cher pour Wong Kar-wai à ce jour. Le réalisateur a voulu que son film soit une collaboration importante avec l’industrie cinématographique de la Chine occidentale en raison de l’énorme expansion et de la croissance de l’industrie et du marché du film en Chine, permettant d’accéder à des ressources financières qui ne l’étaient pas auparavant. 

« The Grandmaster » a la particularité de proposer un savoureux mélange de prouesses physiques magnifiquement chorégraphiées et de principes philosophiques toujours présentés sous forme métaphoriques qui conduisent à la réflexion. Le scénario est bien construit, laissant la place, grâce à sa narration étalée dans le temps, à explorer le caractère des différents personnages. Les scènes de combat sont particulièrement esthétiques et les principaux acteurs peuvent exprimer toute leur dextérité aux arts martiaux. 

On peut bien évidemment saluer les performances de Tony Leung dans le rôle d’Ip Man ainsi que celle de Zhang Ziyi pour son interprétation de Gong Er, mais on peut regretter le sous-développement de certains personnages, tels que « Razor » Chang Chen, un expert de l’école Bajiquan qui s’avère être l’un des autres grands-maîtres de cette histoire, mais également le peu de présence à l’écran de Song Hye-kyo dans le rôle de la compagne d’Ip Man et qui est quasiment invisible dans la deuxième partie du film. 

« The Grandmaster » a bénéficié d’un budget de 38 millions de dollars et a rapporté 64 millions de dollars de recettes au box-office. Il existe trois versions du film. La première est celle nommée « Chinese Cut » destinée au marché chinois, d’une durée de 130 minutes. La seconde est la version qui a été présentée au Berlin International Film Festival en 2013, d’une durée de 123 minutes. La troisième version, publiée par The Weinstein Company, est une version plus linéaire qui comprend un texte explicatif pour les américains, moins familiers avec l’histoire, d’une durée de 108 minutes. Pour notre part, Laurence et moi, nous avons visionné la deuxième version. 

« The Grandmaster » a reçu 53 prix et obtenu 52 nominations, dont deux Oscars lors de la cérémonie des Academy Awards, pour Philippe Le Sourd, dans la catégorie « Best Achievement in Cinematography » ainsi que pour William Chang, dans la catégorie « Best Achievement in Costume Design ».

« The Grandmaster » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, parus le 4 septembre 2013 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site du DVD.Fr.

En conclusion, « The Grandmaster » est un très beau film d’arts martiaux, où la photographie tient une place prépondérante. Les chorégraphies sont somptueuses et les acteurs font preuve d’une véritable maîtrise. L’histoire est sympathique tout en étant dramatique. Le scénario est quelque peu alambiqué. La musique relève bien l’intrigue du film. Un film qui mérite grandement d’être vu, un très bon et très agréable divertissement. 

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,485 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :