Drame, Horreur, Thriller

BACKTRACK (2015)


Backtrack (2015)

 

Synopsis : Un psychothérapeute souffre de cauchemars qui le perturbent. Des étranges visions le conduisent à sa ville natale où il est persuadé d’avoir à résoudre un mystère oublié depuis des décennies.

Origine du film : Australie
Réalisateur : Michael Petroni
Scénariste : Michael Petroni
Acteurs : Adrien Brody, Sam Neill, Robin McLeavy, Malcolm Kennard, Jenni Baird
Musique : Dale Cornelius
Genre : Drame, Épouvante, Mystère, Thriller
Date de sortie : 29 janvier 2016 (États-Unis)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Head Gear Films, Metrol Technology, Screen Australia, See Pictures

Notre commentaire : « Backtrack » est un thriller mystérieux a connotation épouvante datant de 2015, écrit et réalisé par Michael Petroni, qu’on retrouve également à l’écriture du scénario du film « Le Rite » (2011). Les acteurs principaux sont Adrien Brody, qu’on a pu voir dans « American Heist » (2014), Bruce Spence, qu’on retrouve au casting de « Gods of Egypt » (2016) et Sam Neill, qu’on a pu voir dans « Daybreakers » (2009). 

L’histoire proposée par « Backtrack » nous emmène aux côtés de Peter Bower (Adrien Brody), un psychanalyste qui se remet tant bien que mal de la perte tragique et accidentelle de sa fille. Il prend conscience qu’il souffre lui-même d’hallucination. La majorité des patients qu’il suit sont, en fait, le fruit de son imagination. En effectuant des recherches, il trouve que tous ont un point commun, ils sont décédés le même jour, dans un accident de train survenu dans la ville où, adolescent, Peter vivait. Il décide de rendre visite à son père qui vit toujours dans cette petite bourgade. Ses investigations permettent progressivement à ses souvenirs d’enfance de faire surface …

Le scénario est habilement écrit. Nous découvrons petit à petit quels sont les personnages réels et ceux qui s’avèrent être des fantômes du passé du principal protagoniste de l’histoire. Le script met en scène un concept classique, un fantôme vient solliciter un vivant pour l’aider à venger sa mort. Le décès en question n’étant en rien naturel ou accidentel, mais relevant de l’ignominie humaine. Encore une fois, il n’y a rien de fondamentalement nouveau dans « Backtrack ». il est clair que ce n’est pas un film qui va révolutionner le genre. Bien au contraire il s’inscrit dans une forme de souvenir familier, mais l’ensemble est terriblement efficace.

Bien entendu, qui dit apparition de spectres, dit tronches pas possible qui donnent la chair de poule quand elles apparaissent à l’improviste à l’écran. L’ensemble est vraiment très classique mais terriblement efficace, car très bien construit, très bien amené. Certaines scènes font mouche et on se fait avoir à sursauter sur notre siège confortable. D’autre part, l’atmosphère créée est singulièrement sombre, amplifiant le sentiment de frisson et, dans une certaine mesure de tension et d’insécurité.

Les acteurs participent grandement à l’efficacité qui se dégage du film, et principalement Adrien Brody. L’acteur offre une très bonne prestation, donnant en permanence une attitude corporelle interrogative et mystifiée à son personnage en quête de réponses à ses propres interrogations.

Le tournage de « Backtrack » a eu lieu en Australie, principalement dans la région du New South Wales. Le film a disposé d’un budget de 8 millions de dollars. La première du film a eu lieu le 18 avril 2015 lors du Tribeca Film Festival à New-York. Le 24 avril 2015, la société Saban Films acquérait les droits de distributions du film.

« Backtrack » doit faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, programmé le 20 avril 2016 chez Seven7. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site de DVD.Fr. 

En conclusion, « Backtrack » est un thriller d’épouvante très bien écrit avec une intrigue absolument classique, mais terriblement efficace. Sans avoir recours à des effets spéciaux, la mise en scène permet de rester complètement immergé dans l’histoire et ainsi de se laisser surprendre et d’être effrayé lors des apparitions spectrales. Adrien Brody nous est apparu très crédible dans son personnage de psychanalyste en quête de vérité sur lui-même. Un film très sympathique et étonnamment efficient. A voir …

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 190 578 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :