Aventure, Ciné-Asia, Corée du Sud, Horreur, Thriller

ANTARCTIC JOURNAL (2005)


Namgeuk-ilgi (2005)

 

Synopsis : Une équipe coréenne décide d’atteindre l’endroit le plus reculé de l’Antarctique. En marchant dans la neige immuable, ils trouvent le journal de bord d’une expédition anglaise menée quatre-vingt ans auparavant et dès lors, d’étranges événements se produisent.

Origine du film : Coréen du Sud
Réalisateur : Yim Pil-sung
Scénariste :  Yim Pil-sung, Bong Joon-ho, Lee Hae-jun
Acteurs : Song Kang-Ho, Yoo Ji-tae, Park Hee-soon, Yoon Je-moon, Kang Hye-jung
Musique : Kenji Kawai
Genre : Aventure, Horreur, Thriller
Durée : 1h55min
Date de sortie : 19 mai 2005
Année de production : 2005
Société de production : Sidus Pictures
Titre Original : Namgeuk-ilgi

Notre commentaire : « Antarctic Journal » est un thriller psychologique sud-coréen datant de 2005, qui marque les débuts à la réalisation de Yim Pil-sung, à qui l’on doit également « Doomsday Book » (2012). Les acteurs principaux sont Song Kang-ho, qu’on a pu voir dans « Morsures » (2012) et Yoo Ji-tae, qu’on a également pu voir dans « Running Wild » (2006). 

« Antarctic Journal » mêle des éléments de thriller psychologique et des éléments de films d’horreur classiques, tout en montrant les difficultés rencontrées par une expédition antarctique moderne qui essaye d’atteindre le point d’inaccessibilité. Le film avait généré un buzz avant sa sortie en raison de son budget important (plus de 6,5 millions de dollars) et de son casting notable, mais n’a pas été un succès au box-office. En effet, le film n’a rapporté que 5 millions ½ de dollars de recette. 

Le scénario nous est apparu brouillon et particulièrement compliqué, donnant l’impression de ne pas vraiment savoir dans quelle direction aller, ou tout du moins quelle orientation claire donner à l’histoire. L’intrigue se limite à savoir si l’expédition va arriver à atteindre son but, et de savoir qui va survivre. Cependant, l’aspect « horreur » n’est franchement pas très explicite. Il n’y a aucune frayeur à se mettre sous la dent. La seule scène qui pourrait venir se positionner dans ce registre se limite à une amputation, dans la dernière partie du film, et s’explique par la présence d’engelures sévères à l’un des pieds d’un des protagonistes de cette expédition. 

Le tournage s’est effectué en studios, en Corée du Sud et quelques scènes furent tournées en Nouvelle-Zélande. 

Les scènes d’action se limitent à des situations de chutes dans des crevasses, où l’équipage doit faire preuve de solidarité pour sauver la personne en péril. Un développement des personnages est cependant mis en place, notamment autour du personnage principale, le capitaine Choi Do-hyung (Song Kang-ho), qui progressivement perd sa lucidité, poussant ses partenaires au-delà de leurs limites physiques, ce qui affecte fortement les hommes, qui progressivement arrivent au bout de leur force, entraînant des incidents. Mais rien de paranormal ou de fantastique dans cette histoire. On peut donc dire, sans pour autant commettre un crime de lèse majesté, qu’il y a erreur sur la marchandise. Le film ne remplit pas son contrat, et devient rapidement pénible à suivre. Pire, les deux heures paraissent terriblement longues. 

Le travail des acteurs reste correct, mais la mise en scène est laborieuse, laissant une grande place à des discussions platoniques et métaphysiques qui n’apportent pas grand chose au développement de l’intrigue. La fin est tout aussi affligeante que le reste, et laisse la porte ouverte à toutes les interprétations. 

« Antarctic Journal » a fait l’objet d’une édition en DVD, paru le 5 décembre 2007 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Antarctic Journal » est très très pénible à regarder. Le scénario est vide. La mise en scène est laborieuse. Les acteurs en font des tonnes dans le psycho à en être pathétiques. Il n’y a rien d’horrifique, il n’y a pas de mystère particulier, et le film n’a que le nom de thriller. À ce jour, c’est le plus mauvais film sud-coréen qui nous a été donné de voir. Un métrage qu’on ne peut absolument pas recommander, bien au contraire …

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “ANTARCTIC JOURNAL (2005)

  1. C’est vrai qu’il est un peu bizarre mais j’aime bien ce film qui va au bout de son trip je trouve !

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 29/03/2016, 18 06 08 03083

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 135 429 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :