Drame

THE HUNTER (2011)


The Hunter (2011)

 

Synopsis : Martin, un mercenaire européen à la solde d’une société de biotechnologie anonyme est envoyé en Tasmanie pour capturer le dernier spécimen de tigre de Tasmanie. Cette mission remettra en cause son travail et sa morale.

Origine du film : Australie
Réalisateur : Daniel Nettheim
Scénariste : Alice Addison
Acteurs : Willem Dafoe, Sam Neill, Frances O’Connor
Musique : Michael Lira, Andrew Lancaster, Matteo Zingales
Genre : Drame
Durée : 1h 30min
Date de sortie : 6 octobre 2011 (Australie), 2 mars 2012 (États-Unis)
Année de production : 2011
Société de production : Porchlight Films, Screen Australia, Screen NSW, Screen Tasmania, Fulcrum Media Finance, Madman Entertainment

Notre commentaire : « The Hunter » est un film dramatique australien datant de 2011, réalisé par Daniel Nettheim, basé sur un roman du même nom de Julia Leigh. Les acteurs principaux sont Willem Dafoe, qu’on a pu « voir » dans « John Carter » (2012), Frances O’Connor, qu’on a pu voir aux côtés de Nicolas Cage dans « Windtalkers » (2002) et Sam Neill, qu’on a pu voir dans « Backtrack » (2015).

L’histoire qui nous est proposée dans « The Hunter » nous emmène en Tasmanie, ou un mercenaire, Martin David (Willem Dafoe) est envoyé par une société de biotechnologie militaire, pour recueillir des échantillons d’un tigre de Tasmanie, avec pour instructions de tuer tous les tigres restants, pour assurer qu’aucune organisation concurrente ne puissent prélever l’ADN de l’animal, et ainsi les concurrencer. Se présentant comme un biologiste d’une université, Martin loge dans la maison de la famille Armstrong, où l’on trouve Lucy (Frances O’Connor) et ses deux jeunes enfants Katie (Morgana Davies) et Jamie (Finn Woodlock). Le père de cette famille, Jarrah, a disparu depuis plus d’un an dans la forêt. Le conflit avec les bucherons locaux n’y est peut-être pas étranger …

Le scénario est bien écrit et l’histoire est franchement originale mais terriblement triste et révoltante, mais tellement symptomatique de la mentalité humaine. Chasser le dernier représentant d’une espèce en voie d’extinction pour en tirer un quelconque profit est d’une abjection hors du commun. L’intrigue se met en place progressivement, et suit deux orientations différentes. La quête du chasseur et la disparition mystérieuse d’un père de famille, écologiste et défenseur de la nature. On aura apprécié l’aspect discret du polar philosophique.

Le point fort et particulièrement impressionnant de « The Hunter », c’est la photographie du film, qui est absolument magnifique. Le tournage s’étant entièrement effectué en Tasmanie, une île située à 240 km au sud du continent australien. Le personnage principal évoluant principalement en forêt dans le cadre de ses recherches. On peut observer différents représentants de la faune locale, et notamment des diables de Tasmanie, sorte de marsupial ne vivant d’ailleurs que sur cette île. 

En ce qui concerne le casting, on retiendra particulièrement la prestation de Willem Dafoe, qui incarne un chasseur, travaillant à la fois à l’ancienne, en installant des pièges tout en maîtrisant les technologies modernes, comme l’informatique pour structurer ses recherches. L’acteur n’a pas énormément de dialogues. Il donne à son personnage un côté solitaire, légèrement bourru, qui se laisse attendrir par les enfants de sa logeuse. Les enfants, et notamment Morgana Davies, qui interprète la jeune Katie, offrent de très bonnes prestations. A noter la présence de Sullivan Stapleton dans la distribution, que l’on connait pour son personnage du Sergent Damien Scott dans la série télévisée « Strike Back ».

« Le Chasseur » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 8 janvier 2013 chez Seven7. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Le Chasseur » est un film avec un capital sympathie des plus corrects. L’histoire est originale et le scénario amène sa dose de suspense et de dramaturgie. L’intrigue reste constante, mais le dénouement apparaît comme étant quelque peu trop expéditif. Le casting offre de bonnes prestations, notamment Willem Dafoe, qui incarne le personnage principal de cette histoire. La photographie est absolument magnifique. Un film à voir …

 

Notre note :

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 179 329 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :