Chine, Ciné-Asia, Drame, Guerre, Historique, Hong-Kong

LES 3 ROYAUMES – LA RÉSURRECTION DU DRAGON (2008)


Les 3 Royaumes - La Résurrection du Dragon (2008)

 

Synopsis : Alors que la guerre civile fait rage en Chine, un homme du peuple, Zhao, décide de prendre les armes pour contrer les attaques de Cao Cao, le seigneur du Royaume de Wei. A la tête d’une véritable armée, Zhao se découvre une âme de guerrier et aligne les prouesses dignes des plus grands héros. Cependant, courage et sens de l’honneur n’empêchent pas les conflits de perdurer. Accompagné de quatre généraux envoyés en renfort par le Royaume de Shu, Zhao va livrer sa plus grande bataille.

Origine du film : Chine, Hong-Kong
Réalisateur : Daniel Lee
Scénaristes : Lau Ho-Leung, Daniel Lee
Acteurs : Andy Lau, Sammo Hung, Maggie Q, Vanness Wu, Andy On, Ti Lung
Musique : Henry Lai
Genre : Drame, Guerre, Historique
Durée : 1h 40min
Date de sortie : 3 avril 2008 (Hong-Kong)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Visualizer Film, Taewon, China Film Group, Beijing Polybona
Titre Original : Saam gwok dzi gin lung se gap

Notre commentaire : « Three Kingdoms: Resurrection of the Dragon », ou « Les 3 Royaumes – La Résurrection du Dragon » pour la version française, est un film sino-hongkongais historique de guerre, datant de 2008, co-écrit et réalisé par Daniel Lee, à qui l’on doit également « La 14ème Lame » (2010). Les acteurs principaux sont Andy Lau, qu’on a pu voir dans « Protégé » (2007)Sammo Hung, qu’on a pu voir dans « Fatal Move » (2008), Maggie Q, qu’on a pu voir dans le personnage de Tori Wu dans la franchise « Divergente », Vanness Wu, qu’on a pu voir aux côtés de Jackie Chan dans « Dragon Blade » (2015), Andy On, qu’on a pu voir dans « Hacker » (2015) et Ti Lung, qu’on a pu voir dans « Ma femme est un Gangster 3 » (2006).

L’histoire proposée par « Les 3 Royaumes – La Résurrection du Dragon » est inspirée du chapitre 92 de la Romance des Trois Royaumes. Ce livre est souvent cité comme étant l’un des quatre plus importants ouvrages dans le corpus de la littérature chinoise. Contrairement à la source originelle, qui met en scène trois frères comme principaux protagonistes, le film utilise uniquement Zhao Zilong (Andy Lau) comme personnage principal. Ce film est l’un des deux longs métrages liés à l’ouvrage Three Kingdoms à avoir été produit en 2007. L’autre étant la version de John Woo, intitulé « Red Cliff ».

Daniel Lee, le réalisateur, a obtenu un budget de 25 millions de dollars pour son film. Le tournage a eu lieu en Chine continentale et a débuté en mars 2007. Pour certaines scènes, la production a dû faire appel jusqu’à près de 40.000 figurants. Ce qui représente deux fois le nombre de figurants utilisés pour le tournage du film « Le Seigneur des Anneaux ». Sammo Hung, un artiste martial, a officié comme chorégraphe des scènes de combat. En outre, Sammo Hung joue également un personnage, Luo Ping’an, qui est un ami de Zhao, mais qui devient jaloux de ce dernier. 

En ce qui concerne l’exactitude historique dans le film, le réalisateur a expliqué qu’au niveau du travail de création, il n’y avait pas lieu de chercher une authenticité historique qui se voudrait fidèle à 100%, car il n’y a pas de description précise dans le roman de Luo et les données historiques fiables sont très limitées en ce qui concerne les costumes et les armes de l’ère des Trois Royaumes, ce qui laisse beaucoup de place à l’imagination.

Bien qu’il y ait une volonté de maintenir l’intégrité culturelle chinoise, il y a également une volonté de développer un style visuel qui exprime les sentiments et les humeurs de la période des Trois Royaumes. Le film se veut être créatif afin d’explorer le caractère du légendaire Zhao Zilong, à la fois dans l’aspect du grand guerrier et de l’autre, avec une approche humaine, ses motivations, ses doutes, son courage, sa témérité. 

Le rythme du film est particulièrement agréable, car il est très dynamique, avec une quasi-absence de temps mort. Le choix du casting permet d’établir clairement les personnages, les détails des costumes ainsi que des armures, et les pièces d’artillerie ont une apparence moderne et familière. La musique joue un rôle essentiel, apportant une dimension héroïque aux différentes scènes de bataille. 

On peut saluer le travail de reconstitution des batailles, où les chorégraphies sont particulièrement impressionnantes. L’utilisation de lances dans le combat à cheval est singulièrement délicate et donc compliquée à mettre en scène. La virtuosité des cascadeurs est renversante. Une part importante se focalise sur la stratégie et la tactique, qui rappelons-le, était une science de longue date pour les hauts gradés dans les armées chinoises.

Certaines critiques ont été portées au fait que Maggie Q, une actrice américaine, qui interprète le personnage de Cao Ying, une guerrière qui porte des vêtements d’homme, ne convenait pas pour apparaître dans une période historique chinoise en raison de son apparence eurasienne. Ce qui, en définitive, est une ânerie puisque historiquement les mariages inter-ethniques étaient une stratégie d’alliances matrimoniales, communément adoptée par les dirigeants de la Chine pour établir la paix avec les voisins agressifs. Dans l’histoire originale, le rôle était celui d’un personnage masculin. Pour assurer ce rôle, Maggie Q a réalisé de nombreuses scènes d’action, a appris à parler le mandarin, et a appris à jouer du pipa, un instrument traditionnel de musique chinoise.

« Les 3 Royaumes – La Résurrection du Dragon » a obtenu deux récompenses et reçu sept nominations. En outre, le film a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 14 septembre 2010 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr. 

En conclusion, « Les 3 Royaumes – La Résurrection du Dragon » est un très beau film de guerre historique dont les Chinois ont le secret. Les scènes de bataille sont impressionnantes. Les acteurs peuvent exprimer toute leur dextérité aux arts martiaux. Les cascades sont parfaitement chorégraphiées. L’intrigue est bonne, et le rythme est soutenu. Un régal pour les yeux. Du grand spectacle, un très bon divertissement, un film à voir !

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 61,347 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :