Série Télévisée

MURDER IN THE FIRST – SAISON 1 (2014)


Murder in the First

 

Synopsis : A San Francisco, deux enquêteurs de la criminelle, Terry English et Hildy Mulligan, cherchent à élucider le meurtre d’un drogué lié à une étoile montante de la technologie de pointe, quand un second crime est découvert…A chaque saison, la série suit les différentes étapes de la résolution d’un meurtre, depuis le moment où le crime est commis jusqu’au moment où se déroule le procès.

Origine : États-Unis
Créateur :
Steven Bochco, Eric Lodal
Nombre d’épisodes : 10
Genre : Drame, Policier, Thriller
Acteurs : Taye Diggs, Kathleen Robertson, Tom Felton, Ian Anthony Dale, Raphael Sbarge, Lombardo Boyar, Currie Graham, Steven Weber, James Cromwell, Richard Schiff, Nicole Ari Parker
Durée : 42 minutes
Sociétés de production : Steven Bochco Productions, Shoe Money Productions, TNT Original Productions

Notre commentaire : « Murder In The First » , que l’on retrouve également sous l’appellation de « L’Enquête », est une série télévisée policière américaine qui a débuté en 2014, créée par Steven Boccho à qui l’on doit également la série « New York Police Blues » (1993). Les acteurs principaux de cette première saison sont Taye Diggs, que l’on connaît essentiellement pour avoir incarné le personnage de Kevin Hill dans la série du même nom, Kathleen Robertson, qu’on a pu voir dans « Les Dossiers Secrets du Vatican » (2015), Tom Felton, qu’on connaît principalement pour avoir tenu le rôle de Draco Malfoy dans la franchise des « Harry Potter« , Steven Weber, que l’on connaît pour avoir pu le voir dans certains épisodes de diverses séries télévisées comme « Monk », « New York, Unité Spéciale », « Desperate Housewives« , « Falling Skies », ou encore « NCIS: New Orleans« , James Cromwell, qu’on a pu voir dans « Le Déshonneur d’Elisabeth Campbell » (1999) et enfin Richard Schiff, qu’on a pu voir dans « The Gambler » (2014) ou encore dans « Secret d’État » (2014).

Dans cette première saison, on peut suivre deux détectives du Département de Police de San Fransisco, Terry English et Hildy Mulligan, en train d’enquêter sur deux meurtres apparemment sans rapport l’un avec l’autre. Cependant à travers leurs investigations, ils vont découvrir que ces deux victimes sont connectées à un prodige de la Silicon Valley, Erich Blunt, milliardaire, qui s’avère être bien plus sombre que ce que l’on pouvait imaginer.

« Murder In The First » est une série qui propose des épisodes qui se suivent, l’un reprenant le fil de l’histoire, là où le précédent s’est arrêté. Manquer un épisode revient à rompre la compréhension de l’intrigue et le développement de l’histoire. L’ensemble des dix épisodes, que composent cette première saison, est construit à la manière des épisodes proposés par la série « New-York Police Judiciaire », où l’on peut suivre l’enquête à proprement parler, ainsi que les débats lors du jugement. Mis bout à bout, on a l’impression de regarder un film d’une durée d’environ 6 heures. La longueur permettant de mieux développer l’intrigue ainsi que le caractère des différents personnages, offrant au passage de nombreux rebondissements. 

Le tournage de cette série se déroule à San Francisco en Californie, bien que la majeure partie des « intérieurs » soit réalisée à Los Angeles. Les acteurs sont bien installés dans leur rôle respectif et certains peuvent d’ailleurs se faire plaisir avec l’ambiguïté qui habite leur personnage, notamment Tom Felton, qui interprète Erich Blunt, le principal suspect dans cette affaire de meurtre. Le duo Taye Diggs (Inspecteur Terry English), Kathleen Robertson (Inspecteur Hildy Mulligan) fonctionne bien, même si on évite que difficilement l’aspect romance entre ces deux collègues. 

« Murder In The First » se veut donc être une série policière très intéressante, possédant une accroche très forte au niveau de l’intrigue. On reste pleinement concentré sur le développement de l’histoire, et c’est un large soupir qui vient ponctuer la fin de chaque épisode tant le désarroi de ne pas en savoir plus nous frappe de plein fouet. La tension est donc permanente et les scénaristes nous baladent dans l’univers de l’argent, du pouvoir, du sexe et de la drogue sans pour autant épargner l’ego des différents protagonistes. 

La photographie de cette série est très réussie, offrant de bien belles vues de San Fransisco ainsi que diverses images du Golden Gate Bridge. Ces séquences tranchent avec le sang et les scènes de meurtre. La photographie nous plonge également dans les rues mythiques de cette ville, dans l’univers des bureaux de la police, dans la froideur des tribunaux ainsi que l’antipathique milieu carcéral. 

En conclusion, « Murder In The First » est loin de renouveler le genre, car elle ne propose rien de novateur. Cependant, cette série est tout simplement efficace en offrant un très bon divertissement. Le rythme est plus que correct, l’intrigue tient bien la route, les rebondissements sont cohérents et les acteurs offrent de très bonnes prestations. L’histoire est fluide et notre attention reste pleinement fixée durant l’intégralité de cette première saison. 

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 184 513 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :