Horreur

THE BOY (2016)


The Boy (2016)

Synopsis : Pour essayer d’échapper à son passé, Greta, une jeune Américaine, se fait engager comme assistante maternelle en Angleterre, dans une maison perdue en pleine campagne. À son arrivée, elle découvre qu’elle a été embauchée non pas pour s’occuper d’un petit garçon de 8 ans en chair et en os, mais d’une poupée de porcelaine grandeur nature. Seule dans la maison, loin de tout, Greta assiste à des événements tous plus étranges les uns que les autres. La poupée serait-elle vivante ? Il se trouve que Greta n’a pas seulement été engagée, elle a été choisie…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : William Brent Bell
Acteurs : Lauren Cohan, Rupert Evans, Jim Norton, Diana Hardcastle
Musique : Bear McCreary
Genre : Epouvante-horreur
Durée : 1h 37min
Date de sortie : 22 janvier 2016 (États-Unis), 27 janvier 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Lakeshore Entertainment, Huayi Brothers Pictures, Vertigo Entertainment
Distribué par : Metropolitan FilmExport

Notre commentaire : « The Boy » est un film d’épouvante – horreur américain datant de 2016, réalisé par William Brent Bell, à qui l’on doit également « The Devil Inside » (2012). Les acteurs principaux sont Lauren Cohan, que l’on connait essentiellement pour incarner le personnage de Maggie Greene dans la série télévisée « The Walking Dead » , Rupert Evans, qu’on a pu voir dans « Hellboy » (2004), Jim Norton, acteur irlandais et Diana Hardcastle, qu’on a pu voir dans « Good People » (2013).

Le 14 juillet 2014, on apprenait que le réalisateur de « The Devil Inside » , William Brent Bell avait été choisi pour diriger un thriller surnaturel intitulé « The Inhabitant » , que Tom Rosenberg et Gary Lucchesi produiraient par Lakeshore Entertainment. Le script a été écrit par Stacey Delay. Le 23 janvier 2015, Lauren Cohan a signé pour incarner le rôle principal dans le film, qui venait alors d’être rebaptisé « The Boy » . Le 11 mars 2015, le casting complet a été annoncé, comprenant Jim Norton, Diana Hardcastle, Ben Robson, Rupert Evans et James Russell.

Doté d’un budget de 10 millions de dollars, le tournage de « The Boy » a débuté le 10 mars 2015 à Victoria en Colombie-Britannique, au château de Craigdarroch. STX Divertissement a acquis les droits américains du film en février 2015 et la date de sortie a été fixée pour le 22 janvier 2016. Le 10 avril 2016, « The Boy » cumulait près 36 millions de dollars de recette au box-office pour l’Amérique du Nord et près de 26 millions de dollars pour les autres pays pour un total de recettes mondiales de 62 millions de dollars.

Le scénario de « The Boy » est efficace, l’ambiance est cependant classique et sobre. Dans un premier temps, la mise en scène joue sur une approche du type planché qui grince, voix dans d’autres pièces, objets qui semblent être déplacés par un tiers alors qu’on est censé être seul. La sensation de mystère est accentuée par la position de la poupée, avec le regard qui vous fixe. Cela n’est pas sans nous rappeler, dans une certaine mesure, des films comme « Dead Silence » (2007) ou encore « Annabelle » (2014).

Dans la seconde partie du film, les choses se précisent, et on bascule dans une forme de survival, où les protagonistes sont tous en danger. Les révélations nous ramènent à « Housebound » (2014). Ainsi donc bien qu’originale, l’histoire nous apparaît tout de même comme étant du registre du « déjà vu ». « The Boy » est donc un film dont l’aspect horreur / épouvante est relativement tiède, malgré les efforts déployés par le jeu d’acteur du casting, l’ensemble n’est jamais réellement effrayant. 

« The Boy » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru aujourd’hui même, le 27 mai 2016 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « The Boy » est un film d’horreur qui n’est pas vraiment effrayant, bien qu’on puisse sursauter une fois ou deux à l’occasion. Le scénario semble s’être inspiré d’autres films du genre, et fatalement la chute en devient moins originale pour peu qu’on s’intéresse quelque peu à ce genre cinématographique. La mise en scène est correcte, le jeu d’acteur est bon. La photographie offre des vues du manoir assez glauque, dans la pure tradition British. Un film qui se laisse agréablement regarder, sans pour autant atteindre pleinement son objectif. 

Notre note :

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “THE BOY (2016)

  1. Je trouve dommage que ce film ait été vendu sous la bannière épouvante ! C’est certainement ce qui le dessert! Pas mal de films vus ces derniers temps sont vendus comme de l’horreur alors qu’ils ne le sont pas 😕

    Aimé par 1 personne

    Publié par Ju lit les mots | 03/01/2017, 11 11 26 01261
  2. Quand on apprécie un genre cinématographique, on a tendance à en « bouffer ». Du coup on connait les ficelles. Et celui-ci utilise pas mal de clichés. Cela devient donc difficile d’être réellement surpris. Mais il faut éviter de tomber dans la critique de vieux grincheux …
    😀

    J'aime

    Publié par DEMANGEON Olivier | 03/01/2017, 17 05 06 01061

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 144 776 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :