Science fiction

LE JOUR OÙ LA TERRE S’ARRÊTA (2008)


Le jour où la Terre s'arrêta (2008)

 

Synopsis : L’arrivée sur Terre de Klaatu, un extraterrestre d’apparence humaine, provoque de spectaculaires bouleversements. Tandis que les gouvernements et les scientifiques tentent désespérément de percer son mystère, une femme, le docteur Helen Benson, parvient à nouer un contact avec lui et à comprendre le sens de sa mission. Klaatu est là pour sauver la Terre… avec ou sans les humains.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Scott Derrickson
Scénaristes : David Scarpa, Edmund H. North (pour le script de 1951)
Acteurs : Keanu Reeves, Jennifer Connelly, Jaden Smith, Kathy Bates, Jon Hamm, John Cleese, Kyle Chandler
Musique : Tyler Bates
Genre : Science fiction, Drame
Durée : 1h42min
Date de sortie : 10 décembre 2008 (France), 12 décembre 2008 (États-Unis)
Année de production : 2008
Sociétés de production : 3 Arts Entertainment, Dune Entertainment
Titre Original : The Day the Earth Stood Still
Distribué par : Twentieth Century Fox France

Notre commentaire : « The Day the Earth Stood Still » ou « Le jour où la Terre s’arrêta » pour la version française est un film de science-fiction américain datant de 2008, réalisé par Scott Derrickson, à qui l’ondoit également « L’Exorcisme d’Emily Rose » (2005). Les acteurs principaux sont Keanu Reeves, qu’on a pu voir dans « Knock, Knock » (2015), Jennifer Connelly, qu’on a pu voir dans « Dark Water » (2005) et Jaden Smith qu’on a pu voir dans « After Earth » (2013). Ce film étant un remake du film du même nom datant de 1951 réalisé par Robert Wise, lui-même basé sur un ouvrage datant de 1940, considéré comme un classique de la science-fiction, intitulé « Farewell to the Master » de Harry Bates. A noter également la participation de John Cleese. 

En 1994, la société 20th Century Fox et Erwin Stoff avaient produit « Speed », un film à succès avec Keanu Reeves. À cette même période Erwin Stoff a vu une affiche d’un film datant de 1951, Le Jour où la Terre s’arrêta », qui l’a amené a penser à un possible remake avec Keanu Reeves dans le personnage de Klaatu. Au moment où David Scarpa a commencé à écrire les premiers jets du script en 2005, Thomas Rothman était en charge de la Fox et se sentait la responsabilité de superviser le film. David Scarpa, le scénariste, sentait que tout ce qui était présent dans le film original était toujours d’actualité, mais a changé l’allégorie de la guerre nucléaire pour laisser la place aux dommages environnementaux. David Scarpa a également précisé que les événements liés au passage de l’ouragan Katrina, en 2005, ont également influencé son état d’esprit lors de l’écriture du scénario.

Le réalisateur, Scott Derrickson, admire beaucoup le réalisateur du film original Robert Wise, qu’il a rencontré alors qu’il était étudiant en cinéma. Bien qu’il déteste généralement l’idée de faire des remakes, il aimait le script, et il a décidé d’aborder cette nouvelle version comme un nouveau film et non pas comme un véritable remake. Le personnage de Klaatu est proposé dans une version plus menaçante que dans l’original, le réalisateur a estimé que cela symboliserait mieux l’époque plus complexe des années 2000. Il y a eu un débat sur l’opportunité de situer l’action à Washington, comme dans le film original, mais Scott Derrickson a préféré New-York parce qu’il aimait la géométrie de la sphère de Klaatu dans Central Park. 

Le tournage a eu lieu du 12 décembre 2007 au 19 mars 2008, dans les studios de Vancouver Film, ainsi qu’au Forum Vancouver, à Deer Lake, au Jericho Park, ainsi qu’à l’Université Simon Fraser. Le film était initialement prévu pour une sortie sur les écrans le 9 mai 2008, mais il a été retardé jusqu’au 12 décembre 2008 parce que le tournage a débuté plus tard que prévu. Le film a principalement été tourné en studio, tout simplement parce que c’était l’hiver à Vancouver.

Scott Derrickson était fasciné par les couleurs. Il a choisi le bleu-vert et l’orange comme couleurs primaires pour « Le jour où la Terre s’arrêta ». Le silo pour missile, converti par les militaires pour mener des expérimentations sur G.O.R.T., celui-ci a été souligné de gris et d’orange, de manière à évoquer de la lave qui coule à travers un champ gris. Scott Derrickson a choisi de filmer de manière traditionnelle, sans filtre, et de travailler sur les couleurs en post-production pour les rendre plus subtiles, pour le réalisme.

« Le jour où la Terre s’arrêta » est donc sorti sur les écrans aux États-Unis le 12 Décembre 2008. Au cours de ce week-end d’ouverture, et malgré une mauvaise réception de la part de la critique, le film a atteint la première place, et des recettes avoisinant les 31 millions de dollars. En 2008, le film a été le 27e plus gros succès cinématographique au cours de son week-end d’ouverture, et 40e sur l’année entière. « Le jour où la Terre s’arrêta » a pu rester dans le Top 10 durant quatre semaines. Le film a finalement rapporté près de 80 millions de dollars en Amérique du Nord et près de 154 millions de dollars sur les marchés étrangers, pour un total avoisinant les 233 millions de dollars de recettes au box-office.

N’ayant que de très lointains souvenirs de l’original, nous avons abordé « Le jour où la Terre s’arrêta » avec un œil vierge. L’histoire est plaisante et la thématique est intéressante. On se laisserait même aller à soutenir la cause extraterrestre tant il est vrai que l’homme détruit bêtement sa planète. Le scénario nous est apparu bien écrit et l’intrigue est plaisante, même si on se doute assez rapidement que le personnage de Klaatu, interprété par Keanu Reeves, finira par prendre conscience de l’âme sincère de certains humains et qu’il finira par éprouver de l’empathie pour l’humanité. 

Nous avons particulièrement apprécié l’apparence donnée à G.O.R.T., qui par ses couleurs et sa taille donne une impression de danger et d’agressivité beaucoup plus marquée que dans la version originale. On peut également souligner la prestation de Keanu Reeves qui apporte une dimension particulière à son personnage, dégageant une certaine froideur et un calme olympien. 

Dans la colonne des points négatifs, ou tout du moins, des points moins plaisants, on peut s’irriter quelque peu par rapport à la tentative d’apporter une pointe émotionnelle en ajoutant un drame familiale agrémenté de problèmes relationnels entre le personnage d’Helen Benson, une astro-biologiste, interprété par Jennifer Connelly et le rejeton de son ex-compagnon décédé. Jacob Benson, interprété par Jaden Smith, n’accepte pas la mort de son père et encore moins l’autorité de sa belle-mère. C’est saoulant et cela n’apporte pas grand chose à l’évolution de l’intrigue, en dehors du simple questionnement, quand est-ce qu’il va se prendre une tarte ? 

« Le jour où la Terre s’arrêta » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 10 juin 2009 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Le Jour où la Terre s’arrêta » est un très bon film de science-fiction. L’histoire est plaisante et l’intrigue est plutôt agréable. Les effets spéciaux sont corrects et le rythme est bon. Keanu Reeves est parfaitement crédible en extra-terrestre arborant un style sobre et calme. La mise en scène est fluide. Notre petit coup de cœur allant à G.O.R.T. et son aspect indestructible. Un vrai divertissement, comme on les aime.

Notre note :

 

Bande-annonce :

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 206 447 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :