Crime - Policier, Thriller

SEVEN (1995)


Seven (1995)

 

Synopsis : Pour conclure sa carrière, l’inspecteur Somerset, vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. John Doe, c’est ainsi que se fait appeler l’assassin, a decidé de nettoyer la societé des maux qui la rongent en commettant sept meurtres basés sur les sept pechés capitaux: la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : David Fincher
Scénariste : Andrew Kevin Walker
Acteurs : Brad Pitt, Morgan Freeman, Gwyneth Paltrow, John C. McGinley, Kevin Spacey
Musique : Howard Shore
Genre : Policier, Thriller
Durée : 2h 10min
Date de sortie : 22 septembre 1995 (États-Unis), 31 janvier 1996 (France)
Année de production : 1995
Sociétés de production : Cecchi Gori Pictures, Juno Pix, New Line Cinema
Titre Original : Se7en
Distribué par : Metropolitan FilmExport

Notre commentaire : « Seven » est un thriller policier américain datant de 1995, réalisé par David Fincher, à qui l’on doit également « Gone Girl » (2014). Les acteurs principaux sont Brad Pitt, qu’on a également pu voir dans « Spy Game » (2001), Morgan Freeman, qu’on a pu voir dans « Momentum » (2015), Gwyneth Paltrow, qu’on a pu voir dans « Contagion » (2011), et Kevin Spacey, qu’on a pu voir dans « Comment tuer son Boss? » (2011).

Le film est construit sur un scénario d’Andrew Kevin Walker. Il raconte l’histoire de David Mills (Brad Pitt), un jeune inspecteur qui doit travailler en partenariat avec un autre inspecteur proche de la retraite, William Somerset (Morgan Freeman) tous deux chargés de traquer un tueur en série (Kevin Spacey) qui utilise les sept péchés capitaux bibliques comme source d’inspiration pour perpétrer ses meurtres.

L’influence principale qui guida Andrew Kevin Walker, le scénariste, pour l’écriture du scénario du film est le temps que ce dernier a passé à New-York. Il avoue volontiers ne pas avoir aimé son séjour à New-York, mais qu’il est vrai que s’il n’avait pas vécu là, il n’aurait probablement jamais écrit Seven. Il voyait l’acteur William Hurt dans le personnage de Somerset et a nommé ce personnage par rapport à son auteur favori, W. Somerset Maugham. Al Pacino a été envisagé pour le rôle du Lieutenant Somerset, mais ce dernier a préféré faire « City Hall » (2006). Denzel Washington et Sylvester Stallone ont, pour leur part, refusé le rôle du Detective Mills.

Doté d’un budget de 33 millions de dollars, le tournage s’est déroulé à Los Angeles en Californie. « Seven » propose des rues surpeuplées où se côtoient passants et habitants bruyants avec une pluie oppressive qui semble tomber sans discontinuité faisant partie intégrante du film. David Fincher, le réalisateur, voulait montrer une ville sale, violente, polluée, et déprimante à souhait.

« Seven » est paru le 22 septembre 1995 dans 2.441 salles où il a rapporté 13,9 millions de dollars lors de son week-end d’ouverture. Il a poursuivi en rapportant 100,1 millions de dollars en Amérique du Nord et 227,1 millions de dollars dans le reste du monde pour un total de 327,3 millions de dollars de recettes, faisant de ce film le septième plus grand succès cinématographique de l’année 1995. « Seven » a également passé quatre semaines consécutives à la première place du box-office US en 1995.

D’une manière générale, le film a été bien accueilli par la critique. Lors du premier visionnage au cinéma, lorsqu’il est sorti en salle, ce fut un choc assez brutal, une atmosphère crasseuse, des effets relativement gores, un final envoûtant et des prestations époustouflante. Aujourd’hui, en revoyant « Seven », qu’on peut presque considérer comme un classique, on peut nettement mieux apprécier le contraste, inspiré et très réaliste, entre, d’un côté le Lieutenant William Somerset, interprété par Morgan Freeman, qui se veut réfléchi, mature, expérimenté, presque cérébral et de l’autre, le Détective David Mills, incarné par Brad Pitt, plus entêté, fougueux, impétueux et finalement violent. 

On ne peut que saluer la performance de Morgan Freeman. Ce dernier offre un personnage calme. L’acteur détaille avec minutie, l’homme d’expérience, blasé par ses longues années de policier, mais apprend à son jeune partenaire à ne pas abandonner le « combat ». 

« Seven » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 19 janvier 2000 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Seven » est un excellent thriller policier. Le film nous conduit, par l’intermédiaire de la religion, dans la folie psychiatrique d’un individu. L’ensemble présenté dans une atmosphère noire, lugubre et humide. Le scénario est remarquablement bien écrit et la mise en scène est très maîtrisée. Le casting est somptueux offrant des performances de premier plan. La photographie est volontairement sinistre, ajoutant une dimension funeste à l’histoire. Le final est stressant à souhait. Un « classique » à posséder dans sa DVDthèque.

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 165 769 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :