Action, Science fiction, Thriller

NEXT (2007)


Next (2007)

 

Synopsis : Cris Johnson « Frank Cadillac » est le seul homme sur terre capable de visualiser deux minutes de son futur et de changer le cours des événements. Il n’hésite pas à utiliser son pouvoir extrasensoriel en se faisant passer pour magicien ou médium dans un hôtel minable de Las Vegas pour arrondir ses fins de mois. Alors que la sécurité des casinos commence à soupçonner ses méthodes, l’agent du FBI Callie Ferris sait qu’il représente son unique chance d’empêcher une attaque terroriste imminente. Très vite, Cris se retrouve devant un choix cornélien : sauver celle qu’il aime… ou le reste du monde. Sa réponse est quelque part… dans le futur proche.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Lee Tamahori
Scénaristes : Gary Goldman, Jonathan Hensleigh, Paul Bernbaum
Acteurs : Nicolas Cage, Julianne Moore, Jessica Biel, Thomas Kretschmann, Tory Kittles, Peter Falk
Musique : Mark Isham
Genre : Action, Science fiction, Thriller
Durée : 1h 36min
Date de sortie : 25 avril 2007 (France), 27 avril 2007 (États-Unis)
Année de production : 2007
Sociétés de productions : Revolution Studios, Initial Entertainment Group, Virtual Studios, Saturn Films
Distribué par : TFM Distribution

Notre commentaire : « Next » est un thriller d’action teinté de science-fiction datant de 2007, réalisé par Lee Tamahori, à qui l’on doit également « Meurs un autre Jour » (2002). Les acteurs principaux sont Nicolas Cage, qu’on a pu voir dans « Suspect » (2013) ainsi que dans « The Trust » (2016) ; Julianne Moore, qu’on a pu voir dans « Non-Stop » (2014) ; Jessica Biel, qu’on a pu voir dans « Total Recall » (2012) ; Thomas Kretschmann, qu’on a pu voir dans « Open Grave » (2013) et enfin Tory Kittles, qu’on a pu voir dans « American Heist » (2014). À noter également la participation du regretté Peter Falk, l’inoubliable Lieutenant Columbo. 

Gary Goldman et Jason Koornick ont initialement acheté une option sur l’histoire « The Golden Man » de Philip K. Dick. Gary Goldman a écrit un script qu’il est allé présenter, en compagnie de Jason Koornick, à la société de production de Nicolas Cage, Saturn Films, mais ce même Gary Goldman a fini par réécrire le scénario afin de développer certains points.

La société Saturn Films a alors porté le script à l’attention de Revolution Studios. Cette dernière a acquis les droits du scénario et en novembre 2004, la société a engagé Lee Tamahori pour diriger le film, avec Nicolas Cage dans le rôle principal. En décembre 2005, Julianne Moore a été enrôlée pour incarner un agent fédéral qui cherche à empêcher un acte terroriste. À cette même époque, la société Initial Entertainment Group a négocié afin d’acquérir les droits de distribution internationale. En février 2006, l’actrice Jessica Biel a été enrôlée pour incarner la relation amoureuse du personnage de Nicolas Cage.

Doté d’un budget de 70 millions de dollars, le tournage s’est effectué en différents endroits, dont Los Angeles et Las Vegas, mais également dans le Parc National du Grand Canyon en Arizona. Plusieurs scènes de « Next » ont été tournées dans les montagnes de San Bernardino en Californie. L’hôtel présenté dans le film, « The Cliffhanger » est, en fait, un restaurant qui était fermé depuis un certain temps. Ce restaurant est situé sur une falaise, surplombant la ville de San Bernardino. Afin de faire ressembler ce restaurant à un hôtel, une façade a été attachée à l’immeuble. Cependant, les plans d’intérieurs ont été tournés ailleurs. 

Le film a débuté à la troisième place du box-office américain avec 7,1 millions de dollars de recettes lors de sa première semaine d’exploitation. Durant les huit semaines qui suivirent, « Next » n’a rapporté que 18 millions de dollars pour une recette mondiale avoisinant les 76 millions de dollars de recettes. Par rapport à d’autres films basés sur des histoires Philip K. Dick, « Next » a rapporté moins que « Minority Report » (2002), « Total Recall » (1990), « Paycheck » (2003) et « Blade Runner » (1982), mais fait mieux que « Impostor » (2002), « Screamers » (1995) et « A Scanner Darkly » (2006).

« Next » souffre d’un certain nombre de problèmes dans le scénario. L’histoire est intéressante, mais tout semble être bâclé. Tout commence pour un thriller, mais s’effrite progressivement dès lors que la « romance » vient s’immiscer dans l’intrigue. Certaines parties du film sont clairement convaincantes, mais l’ensemble finit par s’écrouler. De plus, les effets spéciaux sont relativement faiblards, à croire que le responsable n’avait qu’une centaine d’euros à dépenser pour les gérer.

Nicolas Cage s’en sort plutôt bien, et arrive à faire passer les émotions et les motivations de son personnage. Julianne Morre apporte une certaine intensité dramatique à la situation, à l’intrigue, mais son personnage nous est apparu comme incomplet. Jessica Biel est séduisante et apporte certainement la touche glamour, mais son personnage est tout aussi inachevé. Enfin Thomas Kretschmann n’est que trop peu impressionnant dans le rôle du méchant de service et le spectateur ne peut pas vraiment éprouver de l’antipathie pour lui. Rien ne nous amène à éprouver de la répulsion pour ce leader terroriste. 

La fin du film est également très discutable, car elle n’en est pas vraiment une, et qui laisse la porte ouverte à une suite. Mais l’ensemble donne des regrets en comparaison d’un « Déjà Vu » (2006) qui flirte plus ou moins avec le même thème. 

« Next » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 8 novembre 2007 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Next » est un film moyen, dont l’appellation science-fiction est très discutable. L’histoire est intéressante et l’intrigue est correcte mais clairement sous-exploitée. Le scénario souffre de vide, d’absence, de manque de développement, notamment en ce qui concerne les personnages. Le casting fait de son mieux et s’en sort plutôt bien. Les décors naturels sont vraiment sympathiques, mais les effets spéciaux sont pauvres. Un film qui aurait pu être nettement mieux …

 

Notre note :

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 190 651 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :