Catastrophe, Drame

THE WAVE (2015) ★★★★☆


The Wave (2015)

 

Synopsis : Après plusieurs années à surveiller la montagne qui surplombe le fjord où il habite, Kristian, scientifique, s’apprête à quitter la région avec sa famille. Quand un pan de montagne se détache et provoque un Tsunami, il doit retrouver les membres de sa famille et échapper à la vague dévastatrice. Le compte à rebours est lancé…

Origine du film : Norvège
Réalisateur : Roar Uthaug
Scénaristes : John Kåre Raake, Harald Rosenløw-Eeg
Acteurs : Kristoffer Joner, Thomas Bo Larsen, Ane Dahl Torp, Fridtjov Såheim
Musique : Magnus Beite
Genre : Catastrophe, Drame
Durée : 1h 50min
Date de sortie : 28 aout 2015 (Norvège), 27 juillet 2016 (France)
Année de production : 2015
Société de production : Film Väst
Titre Original : Bølgen
Distribué par : Panorama Films
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « The Wave » est un film catastrophe dramatique norvégien datant de 2015, réalisé par Roar Uthaug. Les acteurs principaux sont Kristoffer Joner, qu’on a pu voir dans « The Revenant » (2015) ; Thomas Bo Larsen, acteur danois ; Fridtjov Såheim et Ane Dahl Torp, qu’on a pu voir dans « Dead Snow » (2009).

La Norvège est une zone sujette aux glissements de terrain et « The Wave » est basé sur l’incident d’un tsunami faisant suite à un glissement de terrain qui a détruit le village de Tafjord le 7 avril 1934, tuant 40 personnes. Avant cela, en 1905, un incident similaire a déclenché un tsunami tuant 60 personnes, et 31 ans plus tard, suite à un autre tsunami, 74 personnes avaient perdu la vie. Roar Uthaug, le réalisateur, a toujours été un fan de films catastrophe hollywoodiens tels que « Twister » (1996) ou encore « Armageddon » (1998) et voulait depuis longtemps faire un film catastrophe qui se déroule dans son pays d’origine, la Norvège. Le défi était de combiner des éléments de films de genre américains avec la réalité de la situation norvégienne.

Tous les acteurs ont accompli leurs propres cascades. Et pour une scène aquatique, dans lequel Kristoffer Joner tente de sauver sa famille coincée dans un hôtel inondé, il a été formé par des instructeurs de plongée en apnée pour être en mesure de retenir son souffle pendant trois minutes sous l’eau.

La première internationale de « The Wave » a eu lieu le 16 septembre 2015 lors du Toronto International Film Festival. Doté d’un budget d’un peu plus de 6 millions de dollars, le film a fait environ 800.000 entrées en Norvège, engrangeant 8,2 millions de dollars de recettes devenant ainsi le plus gros succès norvégien de l’année 2015. Bien que l’action se situe dans le village de Geiranger en Norvège, la plupart des scènes en intérieur se sont tournées à Bucarest en Roumanie. Les extérieurs quant à eux, se sont effectivement réalisés dans ce village de Geiranger. 

Alors bien évidemment, le film catastrophe n’est en rien une nouveauté. Cependant « The Wave » apporte une touche d’originalité dans le fait qu’il puisse y avoir un tsunami en pleine montagne, et de plus, le film fait reposer la trame sur des faits réels ayant existé par le passé. D’un autre côté, le scénario reprend des idées communes aux films de ce genre, la montée de l’événement en lui-même avec de petites alertes qui se font de plus en plus présentes et de plus en plus pressentes, le scientifique qui alerte aussi bien qu’il peut, mais que personne n’écoute vraiment, et enfin le focus sur certains personnages clés de l’histoire. 

L’un des points forts du film est certainement la photographie. Les événements de l’histoire se déroulant dans un fjord, les plans présentant la nature, la montagne, sont absolument magnifiques. Ce qui est également appréciable, c’est l’absence de surenchère dans les effets spéciaux. Des effets spéciaux sans excès donc, mais de qualité, pouvant clairement tenir la comparaison avec ce qui se fait du côté d’Hollywood. Le tsunami en lui-même ne prend qu’une part infime du film. C’est essentiellement l’avant catastrophe et l’après-immédiat qui sont traités. La quête de l’être aimé d’un côté, et la volonté de survie de l’autre, qui, dans une certaine mesure nous fait penser à « The Impossible » (2012) de Juan Antonio Bayona avec Naomi Watts et Ewan McGregor. Une approche profondément humaniste du film catastrophe. 

On peut également saluer les prestations des deux principaux protagonistes de l’histoire proposée par « The Wave« , Kristoffer Joner, à qui nous avons trouver une forte ressemblance avec Norman Reedus que l’on connaît pour l’interprétation du personnage de Daryl Dixon dans la série télévisée « The Walking Dead« , mais également d’Ane Dahl Torp. Leurs prestations sont tout à fait honorables dans le sens, où comme pour les effets spéciaux, ils n’en font pas plus que nécessaire, apportant la bonne dose de stupéfaction, d’angoisse et la détermination suffisante pour rester en vie.

En conclusion, « The Wave » est un très bon film catastrophe, disposant d’une histoire originale et d’une mise en scène maîtrisée et équilibrée, évitant de sombrer dans l’excès du spectaculaire et du dramaturge. Les effets spéciaux sont bien réussis, la photographie est magnifique. Le casting est parfaitement à la hauteur, notamment le couple central de l’intrigue. Un film norvégien qui rivalise pleinement avec certaines productions hollywoodiennes. À voir, sans hésiter !

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 180 196 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :