Science fiction, Thriller

LIMITLESS (2011) ★★★★☆


Limitless (2011)

 

Synopsis : Eddie Morra rêve d’écrire, mais l’angoisse de la page blanche le paralyse. Sa vie sans éclat bascule lorsqu’un ami lui fait découvrir le NZT, un produit pharmaceutique révolutionnaire qui lui permet d’exploiter son potentiel au maximum. Eddie peut désormais se souvenir de tout ce qu’il a lu, vu ou entendu ; il peut apprendre n’importe quelle langue en une journée, résoudre des équations complexes et subjuguer tous ceux qu’il rencontre – tant qu’il reste sous l’influence de cette substance qui n’a pas encore été testée…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Neil Burger
Scénaristes : Leslie Dixon
Acteurs : Bradley Cooper, Abbie Cornish, Robert De Niro, Andrew Howard, Anna Friel, Johnny Whitworth, Tomas Arana
Musique : Paul Leonard-Morgan
Genre : Science-fiction, Thriller
Durée : 1h45
Date de sortie : 18 mars 2011 (États-Unis), 8 juin 2011 (France)
Année de production : 2011
Sociétés de production : Virgin Produced, Rogue, Many Rivers Productions, Boy of the Year, Intermedia Film
Distribué par : Relativity
Titre original : Limitless
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Limitless » est un thriller américain teinté de science-fiction, datant de 2011, réalisé par Neil Burger, à qui l’on doit également « Divergente » (2014). Les acteurs principaux sont Bradley Cooper, qu’on a pu voir dans « Le Cas 39 » (2009)Abbie Cornish, qu’on a pu voir dans « Prémonitions » (2015), Robert De Niro, qu’on a pu voir dans « The Score » (2001) et Andrew Howard, qu’on a pu voir dans « I Spit On Your Grave » (2010). Le scénario est signé de Leslie Dixon, basé sur le roman « The Dark Fields » d’Alan Glynn.

Ainsi donc « Limitless » est basé sur le roman « The Dark Fields » écrit par Alan Glynn en 2001. Le film est réalisé par Neil Burger et est basé sur un scénario de Leslie Dixon, qui avait acquis les droits de l’ouvrage de référence. Elle s’est proposée d’écrire le scénario pour une somme modique en contre-partie d’être faite l’une des productrices du film. Accompagnée de son collègue Scott Kroopf, également producteur, elle a approché Neil Burger afin qu’il dirige le film, qui dans un premier temps était nommé comme le roman, « The Dark Fields« . Pour Neil Burger, qui avait écrit et réalisé ses trois précédents films, cette collaboration fut sa première incursion en tant que simple réalisateur. Universal Pictures était au développement du projet et Shia LaBeouf avait été annoncé en avril 2008 pour assurer le rôle principal. 

Le projet a finalement été transféré pour un développement sous Relativity Media et Virgin Produced de Sir Richard Branson avec Universal à la distribution. En novembre 2009, l’acteur Bradley Cooper a remplacé Shia LaBeouf dans le rôle principal. Robert De Niro a été enrôlé pour faire face à Bradley Cooper en mars 2010, et « The Dark Fields » a débuté le tournage à Philadelphie en mai suivant. Le tournage s’est également réalisé à New-York. Pour une scène en voiture, filmée à Puerto Vallarta, les cinéastes ont eu besoin d’une voiture de luxe. Le constructeur italien Maserati a fourni deux coupés Maserati GranTurismo. En décembre 2010, « The Dark Fields » a été renommé en « Limitless« .

Le film a rapporté 18,9 millions de dollars sur son week-end d’ouverture aux Etats-Unis, se classant au premier rang du box-office. Le film a poursuivi honorablement sa carrière au box-office, gagnant quelque 79 millions de dollars aux États-Unis et au Canada, ainsi que quelque 157 millions de dollars dans le monde entier contre un budget de 27 millions de dollars.

Le scénario est à la fois intéressant tout en manquant de profondeur. Le principe est bon, l’histoire est intéressante et offre de belles possibilités qui ne sont malheureusement pas vraiment exploitées, se limitant à l’univers des requins de Wall Street et à la mafia russe. Il y a de l’inventivité, mais une forme de restriction narrative qui nuit un petit peu à l’intrigue. On trouve une pointe d’humour, du suspense et une conclusion inattendue mais agréable et divertissante. 

La mise en scène est particulière, bien réalisée offrant beaucoup de panache visuel. Neil Burger utilise des effets visuels inventifs, notamment dans les moments de délire, obtenus par l’ingestion de la pilule avec des images hallucinantes qui proposent des zooms et des fish-eye que l’on pourrait presque considérer comme une nouvelle forme de technique. 

Enfin du côté du casting, il faut avouer que Bradley Cooper délivre une excellente performance, éclipsant la majorité de ses partenaires du film. L’acteur nous offre un personnage charismatique, dont l’évolution permet de démontrer sa maîtrise théâtrale. 

On peut également signaler qu’on aura remarqué la similitude avec l’histoire proposée par le film « Lucy » de Luc Besson paru en 2014, dont la trame tourne aussi autour d’une drogue nootropique. 

« Limitless » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 19 octobre 2011 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

Conclusion : « Limitless » est un très bon film, qui tient plus du thriller que du film de science-fiction. On peut néanmoins regretter que l’action se déroule dans l’univers de la finance, nous ramenant ainsi à des films sur le milieu de Wall Street. L’intrigue est intéressante et le rythme est très dynamique. Le casting est éclipsé par l’excellente performance de Bradley Cooper. La photographie offre des prises de vue innovantes et particulièrement originales rendant réaliste l’idée psychédélique de la prise de drogue. Un très bon divertissement qu’on peut aisément recommander.

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 183 640 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :