Crime - Policier, Drame, Thriller

BLUE RUINS (2013) ★★★☆☆


Blue Ruin (2013)

 

Synopsis : Un vagabond solitaire voit sa vie bouleversée lorsqu’il retourne à sa maison d’enfance pour accomplir une vieille vengeance. Se faisant assassin amateur, il est entraîné dans un conflit brutal pour protéger sa famille qui lui est étrangère.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Jeremy Saulnier
Scénaristes : Jeremy Saulnier
Acteurs : Macon Blair, Devin Ratray, Eve Plumb, Amy Hargreaves
Musique : Brooke Blair, Will Blair
Genre : Drame, Policier, Thriller
Durée : 1h30
Date de sortie : 25 avril 2014 (États-Unis), 9 juillet 2014 (France)
Année de production : 2013
Sociétés de production : The Lab of Madness, Film Science, Neighborhood Watch
Distribué par : RADiUS-TWC
Titre original : Blue Ruin
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Blue Ruin » est un thriller américain datant de 2013, écrit et réalisé par Jeremy Saulnier, à qui l’on doit le récent « Green Room » (2015). Les acteurs principaux sont Macon Blair, qu’on retrouve également dans « Green Room » (2015), Devin Ratray, qu’on peut voir dans un rôle secondaire dans « Effets Secondaires » (2013), ainsi qu’Eve Plumb, essentiellement connue pour son rôle de Jan Brady dans le sitcom « The Brady Bunch« .

L’histoire proposée par « Blue Ruin » est tout ce qu’il a de plus basique, une vengeance. Un homme apprend que l’individu, qui a tué quelques années auparavant ses parents, va sortir de prison. Il décide de le suivre et dès qu’une occasion se présente à lui, le tue à son tour. Malheureusement, ce dernier est issu d’une famille rancunière qui décide à son tour de venger ce meurtre. Une lutte à mort va se mettre progressivement en place. 

L’originalité du scénario repose sur le fait que le principal protagoniste de cette histoire, Dwight Evans, interprété par Macon Blair, n’est en rien un tueur, ou même un criminel. Il n’a jamais fait le deuil de la perte de ses parents, il a fui ses responsabilités, et est devenu un clochard qui dort dans sa vieille voiture, se nourrissant de ce qu’il trouve dans les poubelles des restaurants du bord de plage. Progressivement, il va prendre de l’assurance pour assouvir sa vengeance et ainsi glisser le doigt dans un engrenage meurtrier. 

L’interprétation de Macon Blair est pleine de malice amenant son personnage de la rupture sociale vers un homme réfléchi, maladroit, mais déterminé. Un homme qui n’en veut qu’à ceux qu’il a identifié comme étant les méchants, désirant épargner ceux qui lui semblent être des innocents, voire des personnes inoffensives. On notera également l’interprétation de Devin Ratray qui joue Ben Gaffney, un ami d’enfance de Dwight Evans, que ce dernier contacte pour qu’il l’aide à se procurer une arme. Ce dernier a un tatouage sur son avant-bras gauche interne, représentant une tronçonneuse, référence au film de Jeremy Saulnier « Murder Party » (2007).

La photographie est très agréable, avec des nuances de pastel. Chaque scène contient volontairement la couleur bleue, référence au film. 

« Blue Ruin » a débuté dans 7 salles en Amérique du Nord et a rapporté 32.608 dollars dans son premier week-end d’exploitation, avec une moyenne de 4.658 dollars par salle pour se classer à la 52e place du box-office. Le film a finalement gagné 258.384 dollars aux États-Unis et 719.241 dollars à l’échelle internationale pour un total de 977.625 dollars. Le film a été proposé dès le 25 avril 2014 sur les plates-formes de VOD.

« Blue Ruin » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 12 novembre 2014 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

Conclusion : « Blue Ruin » est donc un film très sympathique, bien rythmé, disposant d’une mise en scène agréable et d’une superbe photographie. Le scénario est basique, mais une histoire de vengeance bien racontée nous permet toujours de rester bien ancrés dans notre fauteuil en attendant le dénouement final. Le casting est attachant, et la prestation Macon Blair est à la fois touchante et fascinante. Un film qui aurait mérité un bien meilleur sort au box-office. À voir !

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “BLUE RUINS (2013) ★★★☆☆

  1. J’ai beaucoup ce Blue Ruin (juste Ruin 😉 ) qui a l’air banal comme ça alors qu’effectivement il joue beaucoup sur les codes du film de vengeance en proposant quelque chose qui fonctionne, qui est réellement attachant et plus profond que ça en a l’air. Et Macon Blair est excellent !

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 11/09/2016, 22 10 49 09499

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 528 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :