Science fiction, Thriller

SOURCE CODE (2011) ★★★★☆


Source Code (2011)

 

Synopsis : Le Capitaine Colter Steve, membre d’un projet gouvernemental top secret appelé SOURCE CODE, est envoyé dans le passé pour revivre en boucle les 8 dernières minutes du passager d’un train avant que celui-ci n’explose. Sa mission : identifier les auteurs de l’attentat afin de prévenir une attaque bactériologique sur Chicago. À chaque échec, les chances de pouvoir revenir dans le passé et de corriger le futur s’amenuisent. La course contre la montre commence…

Origine du film : États-Unis, France
Réalisateur : Duncan Jones
Scénariste : Ben Ripley
Acteurs : Jake Gyllenhaal, Michelle Monaghan, Vera Farmiga, Jeffrey Wright
Musique : Chris P. Bacon
Genre : Science-fiction, Thriller
Durée : 1h33
Date de sortie : 1er avril 2011 (États-Unis),  20 avril 2011 (France)
Année de production : 2011
Sociétés de production : The Mark Gordon Company, Vendôme Pictures
Distribué par : Summit Entertainment
Titre original : Source Code
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Source Code » est un thriller de science-fiction américain datant de 2011, réalisé par Duncan Jones, à qui l’on doit le tout récent « Warcraft » (2016). Les acteurs principaux sont Jake Gyllenhaal, qu’on a pu voir dans « Prisoners » (2013), Michelle Monaghan, qu’on a pu voir dans « Kiss Kiss Bang Bang » (2005)Vera Farmiga, qu’on a pu voir dernièrement dans « Conjuring 2 : Le Cas Enfield » (2016) et Jeffrey Wright, qu’on connaît pour avoir incarné le personnage de Felix Leiter dans « Casino Royale » (2006) et dans « Quantum Of Solace » (2008).

Après avoir vu « Moon » (2009), Jake Gyllenhaal a fait pression pour que Duncan Jones réalise « Source Code ». Ce dernier a accepté, car le script contenait toutes sortes de défis et d’énigmes. Pour le réalisateur, ce fut une sorte de plaisir sur la manière d’arriver à mettre en place toutes ces choses difficiles qui ont été développées dans le scénario.

Le tournage principal a débuté le 1er mars 2010, à Montréal, au Québec, et a pris fin le 29 avril 2010. Cependant, plusieurs scènes ont été tournées à Chicago, dans l’Illinois, et plus précisément au Millennium Park et devant le bâtiment principal de l’Illinois Institute of Technology, bien que le signe indiquant le nom de ce dernier, à l’intersection de la 31ème rue et S LaSalle Street, a été enlevé. Dans un premier temps, certaines scènes étaient prévues à la gare d’Ottawa, dans l’Ontario, mais cela a malheureusement été annulé faute d’accord avec la compagnie VIA Rail.

Le film a rapporté près de 55 millions de dollars en Amérique du Nord et engrangé une recette mondiale avoisinant les 147 millions de dollars pour un budget de 32 millions de dollars. Topher Grace a été un temps envisagé pour tenir le rôle principal qui sera finalement attribué à Jake Gyllenhaal.

La difficulté proposée par « Code Source », qui s’avère être une pleine réussite pour Duncan Jones, le réalisateur, c’est d’arriver à développer une histoire humaine au milieu de l’action, le tout fortement saupoudré de science-fiction. On pourra bien sûr faire un parallèle avec le film « Déjà Vu » (2006) de Tony Scott, avec Denzel Washington. Dans ce cas, la similitude de l’intrigue offre une détermination aux protagonistes de changer le passé, tout en faisant un focus sur l’engagement émotionnel visant à sauver la victime, plutôt que de simplement se borner à découvrir l’identité de l’auteur du crime. 

L’avantage de la science-fiction, pour peu que cela soit bien écrit, et tout aussi bien réalisé, c’est de rendre agréable une chose absurde. L’ensemble est donc intelligemment écrit et réalisé. On reste figé en regardant les multiples boucles dans le temps opéré par le personnage principal en cherchant avec lui l’indice qui nous permettrait de découvrir l’étape suivante. L’évolution est donc permanente et c’est petit à petit que se développe la trame, tant dans l’affaire de terrorisme, que la compréhension du comment cette expérience scientifique a vu le jour. 

Du côté du casting, que dire de Jake Gyllenhaal, si ce n’est qu’il est vraiment convainquant dans son personnage. De son côté, Vera Farmiga a déclaré qu’elle avait accepté le rôle juste au début de sa grossesse, en février 2010. Elle a filmé ses scènes en 10 jours, de manière à être rapidement libérée. Michelle Monaghan est juste bien. L’actrice ne disposant pas réellement d’un personnage particulièrement exubérant. Son jeu d’acteur est donc tout à fait honorable. 

« Source Code » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 31 août 2011 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Source Code » est un très bon film de science-fiction, bien que l’aspect thriller prenne le dessus. Le film dispose d’un excellent scénario accompagné par une très bonne mise en scène. L’histoire est plaisante et l’intrigue est permanente. Le jeu d’acteur est plus qu’honorable et surtout de la part de Jake Gyllenhaal, qui nous offre une partition équilibrée entre action et émotion. La photographie est agréable, notamment dans les vues aériennes. Les effets spéciaux sont de bonnes qualités, et l’explosion du train sous différents points de vue est relativement réaliste. Un très bon divertissement donc …

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 152 005 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :