Action, Crime - Policier, Thriller

MARAUDERS (2016) ★★☆☆☆


1616Marauders (2016)

 

Synopsis : Un agent du FBI poursuit un groupe de braqueurs de banque qui cède ses gains à des oeuvres de charité. Au cours de son enquête, il découvre une nouvelle piste qu’un des propriétaires de banque lui a caché.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Steven C. Miller
Scénaristes : Michael Cody, Chris Sivertson
Acteurs : Christopher Meloni, Bruce Willis, Dave Bautista, Adrian Grenier, Johnathon Schaech, Lydia Hull, Tyler Jon Olson, Texas Battle
Musique : Ryan Dodson
Genre : Action, Policier, Thriller
Durée : 1h 47min
Date de sortie : 1er juillet 2016 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Grindstone Entertainment, Emmett/Furla/Oasis Films, Aperture Media Partners, The Fyzz Facility, 4th Wall Entertainment
Distribué par : Lionsgate Premiere
Titre original : Marauders
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Marauders » est un thriller policier américain datant de 2016, réalisé par Steven C. Miller, à qui l’on doit également « Extraction » (2015). Christopher Meloni, qu’on a pu voir dans « Man of Steel » (2013), Bruce Willis, qu’on a pu voir dans « Precious Cargo » (2016), Dave Bautista, qu’on a pu voir dans « 007 Spectre » (2015), Adrian Grenier, qu’on a pu voir dans « Entourage » (2015) et Johnathon Schaech, qu’on a pu voir dans « The Prince » (2014).

Le 9 septembre 2015, on apprenait par la presse spécialisée que Steven C. Miller allait diriger un film, « Marauders » dont la trame principale allait tourner autour de braquages de banques, sur la base d’un scénario écrit par Michael Cody et Chris Sivertson, et dont Bruce Willis, Christopher Meloni, et Dave Bautista en seraient les vedettes, qui serait financer par Emmett / Furla / Oasis Films alors que Lionsgate Premiere serait chargé de la distribution de ce thriller policier. Plus tard, on était avisé que Lydia Hull, Tyler Olson, Christopher Rob Bowen, et Danny A. Abeckaser seraient également dans le film. Le 25 septembre 2015, c’était au tour d’Adrian Grenier de rejoindre le casting du film.

Le tournage principal du film a commencé le 25 septembre 2015, à Cincinnati, dans l’Ohio. Certaines scènes ont été réalisées dans le bâtiment Dixie Terminal. Le tournage s’est poursuivi à la Stock Yard Bank & Trust, qui, pour les raisons du film, a été transformé en Hubert National Bank. Plusieurs scènes ont également eu lieu au centre-ville de Cincinnati ainsi que dans le quartier d’Over-the-Rhine durant le mois d’octobre.

Le scénario est relativement complexe, pour ne pas dire confus, voir même embrouillé. On a vraiment beaucoup de mal à comprendre qui fait quoi et pourquoi. Plusieurs groupes de personnes se retrouvent entremêlés à l’intrigue sans que l’on comprenne vraiment quelles en sont les raisons et on se perd en conjectures qui finissent par nous déclencher une vilaine migraine. Pourtant, les choses avaient bien commencé. La première demi-heure était vraiment prometteuse, proposant des séquences de braquages de banques vraiment bien orchestrés. Le commando œuvrant comme une unité tactique, bien organisée, bien préparée. 

Mais par la suite, les choses tombent cruellement à plat. Pire encore, le script tente d’amener un sentiment psychologique avec des sentiments de détresse pour deux des personnages principaux, à travers la souffrance qu’ils vivent en raison de la situation de leur compagne respective. Mais c’est vraiment mal construit et n’explique en rien leurs attitudes et leurs décisions.

Sur le papier, le casting est intéressant, mais terriblement mal exploité. Bruce Willis est encore une fois, après « Fire with Fire » (2012), « The Prince » (2014), « Extraction » (2015) et même « Precious Cargo » (2016), complètement sous-exploité, et rien dans sa prestation n’offre à penser qu’il soit là pour autre chose que toucher son chèque. Et que dire de Dave Bautista, qui certes dispose d’un peu plus de texte que d’habitude, mais qui ne sert strictement à rien. Pire, la scène où il se fait « allonger » est ridicule en raison de son physique par rapport aux autres. Le seul et unique à tirer son épingle du jeu est donc Christopher Meloni, qui dispose réellement du rôle principal, et qui offre une très bonne prestation dans un personnage de flic intègre, qui finit par déroger à ses principes de droiture. 

En conclusion, « Marauders » est un film moyen qui débute plutôt de manière séduisante pour devenir particulièrement médiocre. Le scénario est singulièrement inintelligible avec une intrigue spécialement abscons qui finit par nous obliger à consommer de l’aspirine en grande quantité. Le casting est complètement sous-exploité, et la mise en scène n’arrange rien. La photographie est quelconque à l’exception de quelques scènes qui semblent avoir été réalisées par l’intermédiaire d’un drone. Un film qui risque de vite se retrouver aux oubliettes …

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 140 125 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :